Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 547 - triés par pertinence
  • Manoir, le Bonnais (Le Verger)
    Manoir, le Bonnais (Le Verger) Verger (Le) - Bonnais (le) - isolé - Cadastre : 2003 B
    titreCourant :
    Manoir, le Bonnais (Le Verger)
    description :
    . Le corps de logis principal, datant de la fin du 16e siècle ou du début du 17e siècle, comprend une façade nord ordonnancée de cinq travées. Le rez-de-chaussée est percé de deux portes et de trois fenêtres disposées en alternance. Le premier étage est percé de cinq fenêtres espacées de façon régulière et frise composée d'une série de denticules en bois est présente sous le larmier de la toiture. La façade pilastres ioniques cannelés supportant un fronton. La toiture est à deux pans pour le corps de logis, elle façade ouest est composée de deux tours de plan carrées ainsi q'un édifice attenant nommé le "cavalier
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Verger inventaire topographique Le Verger
    illustration :
    Le château en 1845 IVR53_20033514946NUCA
    historique :
    Le manoir de Bonnais représente un élément architectural majeur de Le Verger. Le terme de château bâtie en bois à son sommet. Le système défensif était assuré, comme pour la plupart des mottes castrales qu'un édifice attenant nommé « le cavalier » en forme de tourelle carrée, équipée de latrines à l'étage assaillants. Le manoir fut agrandi vers la fin du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle. A cette époque le siècle est nettement visible, notamment avec l'existence d'une ancienne chaîne d'angle. Le grand logis changèrent l'aspect extérieur de l'édifice après le XVIIe siècle. Seule une fenêtre fut bouchée sur la façade sud pour une question de symétrie. Des transformations furent toutefois entreprises vers le milieu du les chambres indépendantes. Enfin, entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, une école de filles occupa le manoir. Elle fonctionna jusqu'à l'ouverture de l'école primaire publique des filles. La
    localisation :
    Verger (Le) - Bonnais (le) - isolé - Cadastre : 2003 B
    referenceDocumentaire :
    Plan géométrique parcellaire de la commune du Verger, section B2 dite du Bourg, levée par le tome IV, p. 288 Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments BANÉAT, Paul. Le
  • Ferme, le Bois Martel (Le Châtellier)
    Ferme, le Bois Martel (Le Châtellier) Châtellier (Le) - le Bois Martel - en écart - Cadastre : 1833 B1
    titreCourant :
    Ferme, le Bois Martel (Le Châtellier)
    description :
    chaînages d'angles doubles sont traités en pierre de taille. Il existe également une corniche en granite. Le grille. La salle du rez-de-chaussée possède, sur le pignon ouest, une cheminée monumentale en granite. La pièce est de l'étage possède également une cheminée en granite sur le pignon Est équipée de niches latérales. La fenêtre sud est une fenêtre à coussièges et il existe un vaisselier sur le mur nord de cette
    illustration :
    Le Bois Martel en 1833 IVR53_20103510771NUCA Le bâtiment dans les années 1970 IVR53_20103503781Z Le bâtiment dans les années 1970 IVR53_20103503782Z Le Bois Martel, détail de la façade IVR53_20103503791Z Le Bois Martel, façade postérieure IVR53_20103503793Z Inscription portée sur le linteau d'un bâtiment situé au nord de l'écart IVR53_20103510787NUCA
    historique :
    attestent de cette époque de construction, tout comme le chanfrein présent sur les encadrements de baies de superposées. Dans le cas présent, il existait une pièce à feu au rez-de-chaussée à l'ouest et une pièce à feu identifiable car nous ne connaissons ni l'identité, ni le rang, ni la fonction du commanditaire du bâtiment de l'étage, est une création postérieure, elle date très probablement de l'époque où le bâtiment a , celui-ci devait se trouver dans l'oeuvre. Le fait qu'il existe des portes jumelles en partie est de la
    localisation :
    Châtellier (Le) - le Bois Martel - en écart - Cadastre : 1833 B1
    referenceDocumentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département Le manoir en Bretagne. 1380-1600. CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne Le guide de l'Ille-et-Vilaine FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire . GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à dans Rennes et le Département ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et -Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire Construire en Ille-et-Vilaine. Le Coglais et sa région PETITJEAN, Marc. DESORMEAUX, Ronan . CUCARULL, Jérôme Construire en Ille-et-Vilaine. Le Coglais et sa région. Rennes, Direction de l'aménagement Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris
  • Croix de chemin, le Reste (Le Quillio)
    Croix de chemin, le Reste (Le Quillio) Quillio (Le) - le Reste - en écart - Cadastre : 1987 ZI 10a
    titreCourant :
    Croix de chemin, le Reste (Le Quillio)
    localisation :
    Quillio (Le) - le Reste - en écart - Cadastre : 1987 ZI 10a
  • Maison, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Ferré - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    Implantée le long de la route départementale 98, cette maison offre sa façade principale au sud trouve aussi parmi les décors, une corniche à modillons couronnant le mur de façade, élément que l'on
    illustration :
    Le Rocher Ferré sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505030NUCA
    historique :
    apportées sur la façade par le percement d'une porte charretière, probablement dans la seconde moitié du 19e
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Ferré - en écart
  • Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    ébrasée et à coussièges. Le mur sud, qui alterne maçonnerie en pierre de taille et moellon, est couronné sur le haut des piédroits. La toiture à deux pans et coyau est couverte en ardoise.
    illustration :
    Le Rocher Bigot sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505028NUCA Bassin dans le jardin. IVR53_20113501783NUCA
    historique :
    été remaniée dans le troisième quart du 20e siècle, et quelques modifications ont été apportées
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
  • Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    fenêtre chanfreinée, aujourd'hui bouchée. Le rez-de-chaussée comprenait deux portes et une fenêtre, avec seconde porte desservait le cellier. Les deux pignons sont découverts, même sil celui du pignon est est
    illustration :
    Le Rocher Bigot sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505028NUCA
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
  • Manoir (le Launay)
    Manoir (le Launay) Vieux-Marché (Le) - Launay - en écart
    titreCourant :
    Manoir (le Launay)
    illustration :
    Extrait de la feuille B1 du cadastre ancien de la commune de Le Vieux-Marché, 1835 : Launay Le Vieux-Marché, Launay : manoir ( ?) et grange, façade sud, vue sud-ouest IVR53_20112205295NUCA Le Vieux-Marché, Launay : grange, façade sud, porte datée 1669. Ouverture réduite probablement au Le Vieux-Marché, Launay : grange, façade sud, porte datée 1669 IVR53_20112205297NUCA Le Vieux-Marché, Launay : manoir ( ?), façade sud, vue sud-ouest IVR53_20112205298NUCA Le Vieux-Marché, Launay : maison IVR53_20112205326NUCA Le Vieux-Marché, Launay : manoir ( ?), façade sud, vue sud-ouest IVR53_20112205299NUCA Le Vieux-Marché, Launay : manoir ( ?), façade sud, lucarne ouvragée IVR53_20112205300NUCA Le Vieux-Marché, Launay : manoir ( ?), façade sud, porte en arc brisée, chanfrein et moulures Le Vieux-Marché, Launay : manoir ( ?), façade sud, rez-de-chaussée, fenêtre est originellement à
    localisation :
    Vieux-Marché (Le) - Launay - en écart
  • Manoir (le Gollot)
    Manoir (le Gollot) Plounévez-Moëdec - le Gollot - en écart
    titreCourant :
    Manoir (le Gollot)
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Plounévez-Moëdec, 1834 : Le Gollot (en noir Extrait du cadastre ancien de la commune de Plounévez-Moëdec, 1834 : manoir de Le Gollot (en noir Plounévez-Moëdec, Le Gollot : manoir, élévation antérieure IVR53_20112205944NUCA Plounévez-Moëdec, Le Gollot : manoir, vue intérieur, rez-de-chaussée, cheminée Plounévez-Moëdec, Le Gollot : manoir, vue intérieur, rez-de-chaussée, détail de la cheminée Plounévez-Moëdec, Le Gollot : commun datable du 17e siècle (appareillage, pente du toit, rempant Plounévez-Moëdec, Le Gollot : manoir, porte moulurée en plein cintre IVR53_20112205948NUCA Plounévez-Moëdec, Le Gollot : manoir, porte à chanfrein en arc brisé IVR53_20112205949NUCA
    localisation :
    Plounévez-Moëdec - le Gollot - en écart
  • Maison, le Haut Bourg Neuf (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Haut Bourg Neuf (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Haut Bourg Neuf - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Haut Bourg Neuf (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    maison est en effet construite avec une belle maçonnerie de pierre de taille assisée. Le rez-de-chaussée
    illustration :
    Le Haut Bourg-Neuf sue le cadastre de 1833. IVR53_20113505020NUCA Vue d'ensemble depuis le sud. IVR53_20113501148NUCA
    historique :
    fenêtre est a été percée dans le dernier quart du 20e siècle.
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Haut Bourg Neuf - en écart
  • Maison de prêtre, le Rocher Hue (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison de prêtre, le Rocher Hue (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Hue - en écart
    titreCourant :
    Maison de prêtre, le Rocher Hue (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    Inscrite dans un alignement de fermes, cette maison est remarquable par le traitement qu'elle a trouve aussi sur le linteau de la cheminée un calice sculpté dans un écu, couronné d'un animal. La
    illustration :
    Le Rocher Hue sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505031NUCA Vue de la maison sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505032NUCA Vue d'ensemble depuis le sud-est. IVR53_20113501767NUCA Vue de la façade sud depuis le sud-est. IVR53_20113501768NUCA
    historique :
    . On trouve d'ailleurs la date de 1621 sur le cadran solaire de la façade principale. Les éléments été apportées au début du 20e siècle, notamment par le percement d'une porte en façade postérieure
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Hue - en écart
    referenceDocumentaire :
    p. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine . Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
  • Manoir, le Thay (Caro)
    Manoir, le Thay (Caro) Caro - le Thay - en écart
    titreCourant :
    Manoir, le Thay (Caro)
    description :
    Renaissance. À l'ouest, le logis du manoir appartient au type fréquent des logis à deux pièces au rez-de -chaussée, qui associe le plus généralement une salle et une cuisine. Mais le Thay est un exemple isolé salle-cuisine. Le linteau de la cheminée de la salle-cuisine portait des armoiries, aujourd'hui
    illustration :
    Le manoir du Thay sur le cadastre de 1829 (A. D. du Morbihan, 3 P 75/4) IVR53_20135619688NUCA Manoir : les boulins sous le porche (état en 1984) IVR53_19845600114V Manoir, logis-porche : le mur sud et les boulins (état en 2012) IVR53_20125601918NUCA Manoir, logis-porche : le mur nord et les boulins (état en 2012) IVR53_20125601919NUCA Manoir : la cour vue du logis vers le logis porche (état en 2012) IVR53_20125601915NUCA Manoir, logis : élévation ouest vue depuis le nord (état en 1984) IVR53_19845600109X Manoir, logis : élévation ouest vue depuis le nord (état en 2012) IVR53_20125601910NUCA Manoir, logis : élévation ouest vue depuis le nord (état en 2012) IVR53_20125601911NUCA Manoir, logis : le linteau de la cheminée du premier étage (état en 1984) IVR53_19845600111X Manoir : le puits (état en 2012) IVR53_20125601913NUCA
    contenu :
    Le corps d'entrée du manoir du Thay annonce d'emblée le caractère noble de la demeure et reprend une formule locale ancienne qui associe un pigeonnier, ici sous le corps de passage, et une pièce habitable pourvue d'une cheminée, à laquelle on accédait par une tour d'escalier aujourd'hui détruite. Le cette construction dans les premières années du 17e siècle. Au fond de la cour, le corps de logis intérieure. Malgré le décalage des niveaux, au rez-de-chaussée, son élévation manifeste une tentative
    historique :
    des du Chesne à la suite du mariage de Michel du Chesne avec Orfaise de Bloy en 1451. Le logis a été bâti au début du 16e siècle ; le corps de passage, à la limite des 16e et 17e siècles. La chapelle a
    localisation :
    Caro - le Thay - en écart
    referenceDocumentaire :
    Inventaire général des Monuments et des Richesses Artistiques de la France. Région Bretagne. Le manoir en des Monuments et des Richesses Artistiques de la France. Région Bretagne. Le manoir en Bretagne. 1380 p. 152 Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes. LE MENÉ
  • Maison, Le Clairay (Combourtillé)
    Maison, Le Clairay (Combourtillé) Combourtillé - Le Clairay - en écart - Cadastre : 1935 A 384
    titreCourant :
    Maison, Le Clairay (Combourtillé)
    description :
    sont pas disposées de façon symétrique et sans recherche d'ordonnancement. Le toit à longs pans brisés et pignons couverts est en ardoise. Une corniche en granite se trouve sous le débord de toit cheminées anciennes, une au rez-de-chaussée et une à l'étage dans le corps de bâtiment nord, et situées au consoles sont moulurés de cavet, quart de rond et bandeau. Le linteau est monolithe et à crossettes, et un bandeau. Le linteau est monolithe et l'assemblage est sur sommier sans crossettes. Une corniche moulurée de quart de rond orne le linteau. Le bâtiment sud possède une cheminée moderne sur le pignon ouest , une cheminée sur le pignon est fut détruite en 1919. La pièce de l'étage, quant à elle, possède des
    illustration :
    Le Clairay sur le cadastre napoléonien IVR53_20143507560NUCA
    historique :
    Cette maison fut construite vers la fin du 16e siècle ou au début du 17e siècle. Le style des
    localisation :
    Combourtillé - Le Clairay - en écart - Cadastre : 1935 A 384
  • Maison, le Frenay (Melesse)
    Maison, le Frenay (Melesse) Melesse - le Frenay - isolé - Cadastre : 2002 C3
    titreCourant :
    Maison, le Frenay (Melesse)
    description :
    La façade principale est à encorbellement avec entretoise. Le rez-de-chaussée en granite possède le linteau et l'appui décorés de boules, celle de gauche est fermée par une grille bombée. La croisillons. Le pigeonnier interrompt le dessin en croisillon de la dernière travée. Un décor renaissance simplifié orne les consoles d'étage. Le toit en ardoise à deux versants se prolonge par un très large coyau
    illustration :
    Pigeonnier dans le colombage de l'étage IVR53_20033517709NUCA
    historique :
    Le lieu de Frenay comprenait outre le logis, une métairie et un moulin dont la dime était perçue par le recteur de Melesse. La trace d'une grande croix sculptée ou peinte entre les deux portes est à la même époque le lieu du Pré. Le logis d'origine de plan rectangulaire fut augmenté postérieurement d'une aile en retour d'équerre au nord au cours du 17e siècle. Le rez-de-chaussée comporte deux se fait dans le pan de bois de la façade sud. Une gerbière a été ajoutée dans le toit.
    localisation :
    Melesse - le Frenay - isolé - Cadastre : 2002 C3
  • Buste : Dieu le Père
    Buste : Dieu le Père Guerche-de-Bretagne (La) - place du Général de Gaulle
    titreCourant :
    Buste : Dieu le Père
  • Ferme, le Bourgée (Meillac)
    Ferme, le Bourgée (Meillac) Meillac - le Bourgée - en écart - Cadastre : 1826 A1 271-272 1982 A1
    titreCourant :
    Ferme, le Bourgée (Meillac)
    illustration :
    Le logis principal : vue générale nord-ouest IVR53_20013520196NUCA
    localisation :
    Meillac - le Bourgée - en écart - Cadastre : 1826 A1 271-272 1982 A1
  • Ferme, le Botlan (Erdeven)
    Ferme, le Botlan (Erdeven) Erdeven - le Botlan - en écart - Cadastre : 2001 YC 114, 120
    titreCourant :
    Ferme, le Botlan (Erdeven)
    description :
    étage ajoutée à l'ouest, faisant partie d'un alignement de deux fermes, aspecté au sud. Le logis-étable double grenier, le premier en haut surcroît ouvert d'une fenêtre au sud et de trois jours au nord, le étaient chaulés. Le logis secondaire, en alignement à l'ouest du premier, porte la date 1850 sur le communication avec l'étable voisine a été percée dans le pignon ouest du logis précédent. La façade était encore date 1729. En 1975 on a pu observer le sol de la grange fait de galets posés de chant. Ces dépendances étaient alors couvertes en chaume, à l'exception des appentis (conf. photo 1975). Le fournil, isolé au sud-ouest, est de plan presque carré, le four étant en pignon sud. Il présente une porte à linteau
    historique :
    Le logis ancien conserve une cheminée fin 16e siècle qui correspond à la ferme primitive. Sa porte 1868. La grange charretterie au sud, porte la date 1729. Le fournil, au sud-ouest, apparaît, comme la ferme ancienne et ses dépendances (à l'exception de la soue à porcs) sur le plan cadastral de 1811.
    localisation :
    Erdeven - le Botlan - en écart - Cadastre : 2001 YC 114, 120
  • Ferme, le Sauvé (Domalain)
    Ferme, le Sauvé (Domalain) Domalain - le Sauvé - en écart - Cadastre : 1810 B2 505-516 1971 AN
    titreCourant :
    Ferme, le Sauvé (Domalain)
    illustration :
    Le nouveau logis : vue générale sud-est IVR53_20033509532NUCA
    localisation :
    Domalain - le Sauvé - en écart - Cadastre : 1810 B2 505-516 1971 AN
  • Ecart, le Ranson (Vignoc)
    Ecart, le Ranson (Vignoc) Vignoc - le Ranson - Cadastre : 1996 ZM ZN
    titreCourant :
    Ecart, le Ranson (Vignoc)
    historique :
    L'écart du Ranson (qui se divise entre le Haut et le Bas Ranson) se situe à environ 1500 mètres au nord-est du village. Mentionné sur le cadastre de 1835, il s'agit sans doute d'une fondation ancienne
    localisation :
    Vignoc - le Ranson - Cadastre : 1996 ZM ZN
  • Ferme, le Châtellier (Pacé)
    Ferme, le Châtellier (Pacé) Pacé - le Châtellier - isolé
    titreCourant :
    Ferme, le Châtellier (Pacé)
    localisation :
    Pacé - le Châtellier - isolé
  • Ferme, le Coudray (Tinténiac)
    Ferme, le Coudray (Tinténiac) Tinténiac - le Coudray - isolé - Cadastre : 1967 ZB
    titreCourant :
    Ferme, le Coudray (Tinténiac)
    localisation :
    Tinténiac - le Coudray - isolé - Cadastre : 1967 ZB
1 2 3 4 28 Suivant