Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 878 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Complexe sportif, avenue Jean Langlois (Nouvoitou)
    Complexe sportif, avenue Jean Langlois (Nouvoitou) Nouvoitou - avenue Jean Langlois - en ville
    Localisation :
    Nouvoitou - avenue Jean Langlois - en ville
    Titre courant :
    Complexe sportif, avenue Jean Langlois (Nouvoitou)
  • Citadelle et fortifications d'agglomération (Port-Louis)
    Citadelle et fortifications d'agglomération (Port-Louis) Port-Louis - rue du Fort-de-l'Aigle promenade Henri-François-Buffet - en ville
    Observation :
    Vauban visite la citadelle et l'enceinte urbaine de Port-Louis au printemps 1683 : ses critiques
    Auteur :
    [personnage célèbre] Louis XIII, roi de France
    Localisation :
    Port-Louis - rue du Fort-de-l'Aigle promenade Henri-François-Buffet - en ville
    Titre courant :
    Citadelle et fortifications d'agglomération (Port-Louis)
    Appellations :
    Fort-Louis sous Louis XIII
    Texte libre :
    Louis XIII, son successeur, s'y opposa trouvant le site extraordinaire. Il fit reconstruire l'ancienne citadelle de Blavet en partie détruite et développa la ville rebaptisée Port-Louis (une enceinte urbaine est (sept bastions dont quatre à "oreillons") précédé d'une demi-lune et d'ouvrages avancés. Port-Louis fut citadelle et l'enceinte urbaine de Port-Louis au printemps 1683 : ses critiques sont nombreuses quant à la charge de la place de Port-Louis en 1684 et 1685. Face à la citadelle de Port-Louis se dresse la plus
    Illustration :
    Vue aérienne verticale de la ville de Port-Louis (Orthophotographies littorales 2000 Vue aérienne verticale de la citadelle de Port-Louis (Orthophotographies littorales 2000 Vue générale de la citadelle de Port-Louis IVR53_20065605212NUCA Vue générale de la citadelle de Port-Louis IVR53_20065605213NUCA Vue de la citadelle de Port-Louis : porte monumentale de la demi-lune depuis le bastion Saint Vue générale de la citadelle de Port-Louis : la demi-lune IVR53_20065605297NUCA Vue de la citadelle de Port-Louis : la demi-lune (...et son parking disgracieux Vue de la citadelle de Port-Louis : porte monumentale, pont-levis et pont-dormant de la demi-lune Vue de la citadelle de Port-Louis : porte monumentale de la demi-lune IVR53_20055603603NUCA Vue de la citadelle de Port-Louis : porte monumentale, pont-levis et pont-dormant de la demi-lune
  • Salle omnisports de l'école Saint-Louis (Châteaulin)
    Salle omnisports de l'école Saint-Louis (Châteaulin) Châteaulin - Ty Carré - en ville
    Titre courant :
    Salle omnisports de l'école Saint-Louis (Châteaulin)
  • Château, le Val Henri (Campel fusionnée en Val d'Anast en 2017)
    Château, le Val Henri (Campel fusionnée en Val d'Anast en 2017) Val d'Anast - le Val Henri - isolé - Cadastre : 1983 D2 180 181 174 175 177 178 179 191 192 1277 1280 1281
    Historique :
    Inspiré par les modèles du Grand Siècle, l'architecte Charles Langlois a conçu le Val-Henri comme
    Auteur :
    [architecte] Langlois Charles
  • Halle de sports de la Harpe, avenue Charles Tillon (Rennes)
    Halle de sports de la Harpe, avenue Charles Tillon (Rennes) Rennes - avenue Charles Tillon - en ville
    Historique :
    contrat d'architectes est signé entre le ministère de l'Education nationale et André Wogenscky, Louis Miquel et Louis Arretche. Deux jours plus tard, l'ordre de service est adressé à l'entreprise Durafour
    Auteur :
    [architecte] Miquel Louis [architecte] Arretche Louis
    Localisation :
    Rennes - avenue Charles Tillon - en ville
    Titre courant :
    Halle de sports de la Harpe, avenue Charles Tillon (Rennes)
    Texte libre :
    Bon exemple de grande halle Durafour à charpente métallique conçue par Louis Miquel et André
  • Gymnase du lycée du Blavet, 43 rue Charles Gounod (Pontivy)
    Gymnase du lycée du Blavet, 43 rue Charles Gounod (Pontivy) Pontivy - 43 rue Charles Gounod
    Localisation :
    Pontivy - 43 rue Charles Gounod
    Titre courant :
    Gymnase du lycée du Blavet, 43 rue Charles Gounod (Pontivy)
  • Salle multisports de la Harpe, avenue Charles Tillon (Rennes)
    Salle multisports de la Harpe, avenue Charles Tillon (Rennes) Rennes - 1 avenue Charles Tillon - en ville
    Localisation :
    Rennes - 1 avenue Charles Tillon - en ville
    Titre courant :
    Salle multisports de la Harpe, avenue Charles Tillon (Rennes)
  • Château de Saint-Gilles, dit le Grand Domaine (Saint-Gilles)
    Château de Saint-Gilles, dit le Grand Domaine (Saint-Gilles) Saint-Gilles - Grand Domaine (le) - isolé - Cadastre : 1965 E2
    Historique :
    Richelot, est plus certainement dû à Charles Langlois qui en a fourni des plans et élévations. Orain écrit 1838-1839 par l'entrepreneur Louise. L'édifice, longtemps attribué à l'architecte rennais Louis
    Référence documentaire :
    A.C. Rennes, série 20 Z, Fonds Charles Langlois : 20 Z 65 Saint-Gilles, château. A.C. Rennes , série 20 Z, Fonds Charles Langlois : 20 Z 65 Saint-Gilles, château. A.D.35, série 65 J : Fonds Louise. A.D.35, série 65 J : Fonds Louise. p. 96-97 CARNÉ, Gwénaëlle de. L'architecture néo-classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855 -classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855, Bulletin de la Société Archéologique d'Ille-et-Vilaine, 1986
    Auteur :
    [architecte] Langlois Charles [entrepreneur] Louise Pierre-Théodore-Marie [] Richelot Louis
    Annexe :
    CARNÉ, Gwénaëlle de. L'architecture néo-classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855, Bulletin de commandes privées se multiplient. Il s’agit d’une époque où Louis Richelot ne cesse de simplifier son style en même temps une certaine transparence et une grande luminosité. Louis Richelot atteint ici ce
  • Redoute, année
    Redoute, année "1850" dit "Fort Saint-Louis" (Le Conquet) Conquet (Le) - Plage des Blancs Sablons - Fort Saint-Louis - isolé
    Localisation :
    Conquet (Le) - Plage des Blancs Sablons - Fort Saint-Louis - isolé
    Titre courant :
    Redoute, année "1850" dit "Fort Saint-Louis" (Le Conquet)
    Appellations :
    Fort Saint-Louis
    Illustration :
    Vue générale du fort Saint-Louis depuis le Sud IVR53_20042903752NUCA Vue du fort Saint-Louis : courtine Sud IVR53_20042903755NUCA Vue de l'entrée du fort Saint-Louis percé dans la courtine Sud IVR53_20042903753NUCA Le fort Saint-Louis porte la date de 1850 IVR53_20042903754NUCA Vue du fort Saint-Louis : courtine Ouest IVR53_20042903756NUCA Vue du fort Saint-Louis : Angle Nord-ouest IVR53_20042903758NUCA Vue du fort Saint-Louis : Angle Nord-est et fossé sec IVR53_20042903759NUCA Vue de la poulie droite du pont-levis à contre-poids du fort Saint-Louis IVR53_20042903760NUCA Vue de la poulie gauche du pont-levis à contre-poids du fort Saint-Louis IVR53_20042903761NUCA
  • Vestiges de l'église Saint-Louis (détruite en 1944)
    Vestiges de l'église Saint-Louis (détruite en 1944) Brest - Quartier intra-muros de la rive gauche - 22 rue Louis Pasteur - en ville
    Historique :
    Jésuites sont appelés à Brest, par lettres-patentes de Louis XIV, pour y établir un séminaire chargé de culte paroissial des Sept-Saints est finalement transféré le 29 octobre 1702 à l´église Saint-Louis Mondiale, l'église est en partie détruite et remblayée. La nouvelle église Saint-Louis (construite de 1953
    Observation :
    A étudier ultérieurement : - L'église Saint-Louis à Brest même, sa destruction, sa reconstruction.
    Localisation :
    Brest - Quartier intra-muros de la rive gauche - 22 rue Louis Pasteur - en ville
    Titre courant :
    Vestiges de l'église Saint-Louis (détruite en 1944)
    Illustration :
    Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis : projet de voirie, aménagement d'une avenue au lieu de la Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis : projet de voirie, aménagement d'une avenue au lieu de la Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis : projet de voirie, aménagement d'une avenue au lieu de la Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis : projet de voirie, aménagement d'une avenue au lieu de la Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis : terres dépendantes du lieu noble de Tronjoly. 0uverture Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis : terres dépendantes du lieu noble de Tronjoly. 0uverture Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis : projet de voirie, aménagement d'une avenue, fait à Plan d'ensemble de l'église Saint-Louis et du Séminaire : projet de voirie, aménagement d'une Plan de l'église Saint-Louis à Brest : rez-de-chaussée, 1895 par Meunier, expert immobilier Plan de l'église Saint-Louis à Brest : dallage, à Saint-Brieuc, novembre 1895 par Fauconnier
  • Château, la Sauvagère (Saint-Séglin)
    Château, la Sauvagère (Saint-Séglin) Saint-Séglin - la Sauvagère - isolé - Cadastre : 1986 C 165 159 160 161 162 163 164 166 167 169 171 172 173 269 1677
    Historique :
    les plans de l'architecte Charles Langlois. Cette grande demeure de plaisance au style éclectique en
    Auteur :
    [architecte] Langlois Charles
  • Gymnase Louis Guilloux, 76 avenue des Buttes de Coësmes (Rennes)
    Gymnase Louis Guilloux, 76 avenue des Buttes de Coësmes (Rennes) Rennes - 76 avenue des Buttes de Coësmes - en ville
    Historique :
    gymnase de type B (40 x 20 m) au LEP Louis Guilloux. Le 11 juin 1990, il décide de confier au cabinet
    Titre courant :
    Gymnase Louis Guilloux, 76 avenue des Buttes de Coësmes (Rennes)
    Illustration :
    Façade nord du gymnase Louis Guilloux (Rennes) IVR53_20163505160NUCA Vue intérieure du gymnase Louis Guilloux (Rennes) IVR53_20163505159NUCA
  • Maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles
    Maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles Brest - Recouvrance Quartier intra-muros de la rive droite - 16 et 16 bis rue Lars - en ville
    Historique :
    -serrurier Charles Bruslé (1703-1777) qui travaillait pour la Marine et les administrations royales. A
    Représentations :
    Blason du maître-serrurier Charles Bruslé (1703-1777) accompagné de la date de construction de la
    Auteur :
    [personnage célèbre, commanditaire] Charles Bruslé, maître-serrurier
    Titre courant :
    Maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles
    Illustration :
    Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles au 16 et 16 bis Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles au 16 et 16 bis Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles au 16 et 16 bis Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé au 16 rue Lars à Brest IVR53_20082909612NUCA Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé au 16 rue Lars à Brest IVR53_20082909613NUCA Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé au 16 rue Lars à Brest : blason en kersantite Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles au 16 et 16 bis Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles au 16 et 16 bis Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles au 16 et 16 bis Vue de la maison du maître-serrurier Charles Bruslé et alignement de deux immeubles au 16 et 16 bis
  • Demeure dite château de la Hélinière, ou de la Halinière, 2 rue Charles-Rabot (Martigné-Ferchaud)
    Demeure dite château de la Hélinière, ou de la Halinière, 2 rue Charles-Rabot (Martigné-Ferchaud) Martigné-Ferchaud - 2 rue Charles-Rabot - en village
    Historique :
    1920 par MMmes Rabuan de l'Echange à leur neveu, Charles Rabot, descendant de maîtres des forges de
    Localisation :
    Martigné-Ferchaud - 2 rue Charles-Rabot - en village
    Titre courant :
    Demeure dite château de la Hélinière, ou de la Halinière, 2 rue Charles-Rabot (Martigné-Ferchaud)
  • Gymnase B du complexe sportif des Promenades, boulevard Louis Giroux (Vitré)
    Gymnase B du complexe sportif des Promenades, boulevard Louis Giroux (Vitré) Vitré - boulevard Louis Giroux - en ville
    Localisation :
    Vitré - boulevard Louis Giroux - en ville
    Titre courant :
    Gymnase B du complexe sportif des Promenades, boulevard Louis Giroux (Vitré)
  • Deuxième porte de la demi-lune de Landerneau (porte avancée de Saint-Louis) puis square Mathon
    Deuxième porte de la demi-lune de Landerneau (porte avancée de Saint-Louis) puis square Mathon Brest - Place de la liberté, Square Mathon - en ville
    Historique :
    datant de la fin du 17e siècle et porte de Saint-Louis percée en 1821 mis en évidence en février et mars
    Auteur :
    [personnage célèbre, commanditaire] Louis XIV
    Titre courant :
    Deuxième porte de la demi-lune de Landerneau (porte avancée de Saint-Louis) puis square Mathon
    Annexe :
    , une nouvelle porte symétrique de celle de Landerneau est créée . Elle prit le nom de porte Saint-Louis".
    Illustration :
    , fossé, demi-lune de Landerneau datant de la fin du 17e siècle et porte de Saint-Louis percée en 1821 , fossé et chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la , fossé et chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la , fossé et chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la , fossé et chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la la chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la la chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la la chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la , fossé et chaussée de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la soubassement de la porte de Saint-Louis percée en 1821 dans la demi-lune de Landerneau datant de la fin du 17e
  • Porte de Landerneau (4e quart 17e siècle) et porte Saint-Louis (1821) puis place des Portes
    Porte de Landerneau (4e quart 17e siècle) et porte Saint-Louis (1821) puis place des Portes Brest - Quartier intra-muros de la rive gauche
    Titre courant :
    Porte de Landerneau (4e quart 17e siècle) et porte Saint-Louis (1821) puis place des Portes
    Illustration :
    Marine, hôpital de la Marine, place Saint-Louis, Préfecture, etc. 1841-1844 (canalisations de gaz Vue des portes de Landerneau (4e quart 17e siècle) et de Saint-Louis (1821) depuis la demi-lune de
  • Château de la Motte (?), 2 le Boulevard (Marcillé-Robert)
    Château de la Motte (?), 2 le Boulevard (Marcillé-Robert) Marcillé-Robert - 2 le Boulevard - en village
    Observation :
    (1872-1873) et l'attribue à Charles Langlois. L'attribution du château à Mellet est plus que probable . Langlois pourrait être l'auteur des communs.
    Auteur :
    [architecte] Langlois Charles?
  • Bateau de charge puis navire-école, goélette dit Bel Espoir II, ex Prince-Louis II, ex Peder Most, ex Nette S.
    Bateau de charge puis navire-école, goélette dit Bel Espoir II, ex Prince-Louis II, ex Peder Most, ex Nette S. Brest
    Historique :
    Copenhague. En 1955, il est acheté par le British Outward Bound Trust. Rebaptisé Prince Louis II en 1965 et
    Titre courant :
    Bateau de charge puis navire-école, goélette dit Bel Espoir II, ex Prince-Louis II, ex Peder Most
  • Château du Plessis (Guignen)
    Château du Plessis (Guignen) Guignen - le Plessis - isolé
    Historique :
    l'architecte Charles Langlois. Le château appartient au baron de Belinay en 1892 puis à M. P. Le Bastard de la
    Référence documentaire :
    A.C. Rennes, Fonds Charles Langlois : 20 Z 15 ; 20 Z 76 (?).
    Auteur :
    [architecte] Langlois Charles
1 2 3 4 44 Suivant