Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 19 sur 19 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancienne rue Charles-X, puis rue Louis-Philippe et rue de la République, actuellement rue Victor-Hugo
    Ancienne rue Charles-X, puis rue Louis-Philippe et rue de la République, actuellement rue Victor-Hugo Rennes - rue Victor-Hugo - en ville
    Historique :
    " devient la rue Charles X puis, en 1830, la rue Louis-Philippe jusqu'en 1885, date à laquelle elle prend , dont les travaux sont réalisés par l'architecte Louis Richelot, qui obtient le marché en 1827. Le
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
    Titre courant :
    Ancienne rue Charles-X, puis rue Louis-Philippe et rue de la République, actuellement rue Victor
  • Château de Saint-Gilles, dit le Grand Domaine (Saint-Gilles)
    Château de Saint-Gilles, dit le Grand Domaine (Saint-Gilles) Saint-Gilles - Grand Domaine (le) - isolé - Cadastre : 1965 E2
    Historique :
    Richelot, est plus certainement dû à Charles Langlois qui en a fourni des plans et élévations. Orain écrit 1838-1839 par l'entrepreneur Louise. L'édifice, longtemps attribué à l'architecte rennais Louis
    Référence documentaire :
    A.C. Rennes, série 20 Z, Fonds Charles Langlois : 20 Z 65 Saint-Gilles, château. A.C. Rennes , série 20 Z, Fonds Charles Langlois : 20 Z 65 Saint-Gilles, château. A.D.35, série 65 J : Fonds Louise. A.D.35, série 65 J : Fonds Louise. p. 96-97 CARNÉ, Gwénaëlle de. L'architecture néo-classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855 -classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855, Bulletin de la Société Archéologique d'Ille-et-Vilaine, 1986
    Auteur :
    [architecte] Langlois Charles [entrepreneur] Louise Pierre-Théodore-Marie [] Richelot Louis
    Annexe :
    CARNÉ, Gwénaëlle de. L'architecture néo-classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855, Bulletin de commandes privées se multiplient. Il s’agit d’une époque où Louis Richelot ne cesse de simplifier son style en même temps une certaine transparence et une grande luminosité. Louis Richelot atteint ici ce
  • Ancienne maison de l'architecte Louis Richelot, dite hôtel Richelot, puis hôtel Lodun de Lépinay
    Ancienne maison de l'architecte Louis Richelot, dite hôtel Richelot, puis hôtel Lodun de Lépinay Rennes - 9 rue Général-Maurice-Guillaudot - en ville - Cadastre : 1980 BE 610
    Historique :
    Hôtel construit pour lui même, par l'architecte Louis Richelot, en 1842. Surélévation des bas-côtés
    Référence documentaire :
    Plan et coupe, dessin, par Louis Richelot, 5 mars 1855 (A. C. Rennes).
    Auteur :
    [architecte, auteur commanditaire] Richelot Louis [commanditaire] Richelot Louis
    Titre courant :
    Ancienne maison de l'architecte Louis Richelot, dite hôtel Richelot, puis hôtel Lodun de Lépinay
    Illustration :
    Plan et coupe des bas-côtés nord et ouest, dessin, par Louis Richelot, 5 mars 1855 (A. C. Rennes
  • Ancien couvent de carmélites, puis séminaire
    Ancien couvent de carmélites, puis séminaire Rennes - rue d' Antrain - en ville - Cadastre : 1842 B 195 à 202, 297, 298, 262, 269 à 272
    Historique :
    la rue d'Antrain, datait de 1666. Il mentionne également une chapelle, dédiée à saint Charles l'architecte Louis Richelot. L´édifice sera démoli pour être remplacé par un nouveau séminaire, au milieu du
    Auteur :
    [architecte] Langlois Charles [architecte] Richelot Louis
  • Couvent de Dominicaines, dit couvent des Catherinettes, Petit Séminaire, puis hôpital général
    Couvent de Dominicaines, dit couvent des Catherinettes, Petit Séminaire, puis hôpital général Rennes - rue de Paris - en ville - Cadastre : 1842 B 1831 à 1833
    Historique :
    27 juin et 28 novembre 1822, le projet de l´architecte Louis Richelot établi avec l´architecte Gohier
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis [architecte] Millardet Charles
  • Château de La Houssaye, route de Sainte-Marie (Redon)
    Château de La Houssaye, route de Sainte-Marie (Redon) Redon - la Houssaye - route de Sainte-Marie - isolé
    Historique :
    Edifice attribué à Louis Richelot par travaux historiques. Le château appartenait à l'abbaye de
    Référence documentaire :
    p. 95 CARNÉ, Gwénaëlle de. L'architecture néo-classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855 -classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855, Bulletin de la Société Archéologique d'Ille-et-Vilaine, 1986
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Château de Québriac (Québriac)
    Château de Québriac (Québriac) Québriac - le Château - isolé - Cadastre : 1836 D1 1983 D1
    Historique :
    Construit par l'architecte rennais Louis Richelot en 1827 pour M. de Castellan, le château de
    Référence documentaire :
    p. 95 CARNE, Gwénaëlle de. "L'architecture néo-classsique à Rennes. Louis Richelot 1786-1855", in
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Château de la Roche (Guenroc)
    Château de la Roche (Guenroc) Guenroc - la Roche - isolé
    Historique :
    hôtels néoclassique construits par l'architecte rennais Louis Richelot, tels ceux de Québriac et de Dinan
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
    Texte libre :
    l’architecte Louis Richelot qui construit à cette période plusieurs châteaux aux environs de Rennes. Les deux
  • Manoir, puis château de la Gromillais (Québriac)
    Manoir, puis château de la Gromillais (Québriac) Québriac - la Gromillais - isolé - Cadastre : 1836 E1 1983 E1
    Historique :
    17e siècle, une nouvelle demeure est construite en 1827 par l'architecte rennais Louis Richelot
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • École, actuellement maison, route de Lanhélin (Plesder)
    École, actuellement maison, route de Lanhélin (Plesder) Plesder - Bourg - Route de Lanhélin - en village - Cadastre : 1834 A3 1130 1982 A4 1305
    Historique :
    rennais Louis Richelot ; une loggia ou galerie en façade, composée de trois baies en plein cintre séparées
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Manoir puis maison de maître, la Saudrais (Saint-Grégoire)
    Manoir puis maison de maître, la Saudrais (Saint-Grégoire) Saint-Grégoire - la Saudrais - en écart - Cadastre : 1985 BE
    Historique :
    ), la maison de la Saudrais reconstruite vers 1840 par l´architecte Louis Richelot, rappelle l
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Couvent, dit maison du Repentir, puis caserne du Bon-Pasteur, actuellement conseil régional, 5 rue Jean-Baptiste-Martenot (Rennes)
    Couvent, dit maison du Repentir, puis caserne du Bon-Pasteur, actuellement conseil régional, 5 rue Jean-Baptiste-Martenot (Rennes) Rennes - 5 rue Jean-Baptiste-Martenot - en ville - Cadastre : 1840 B 520, 521 1980 BH 175, 128
    Historique :
    jusqu'en 1956, les bâtiments sont affectés à usage de caserne. La restauration effectuée par Louis Richelot
    Auteur :
    [architecte départemental] Richelot Louis
  • Prison, dite maison centrale de détention
    Prison, dite maison centrale de détention Rennes - rue Général-Maurice-Guillaudot - en ville - Cadastre : 1842 B 190 à 194
    Historique :
    ´architecte départemental Louis Richelot est chargé d´étudier les possibilités d´implantation de l´édifice
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Ancien hôtel Villemain
    Ancien hôtel Villemain Rennes - 11 rue Jean-Baptiste-Martenot - en ville - Cadastre : 1842 B 510 à 513 1980 BH 125
    Historique :
    Louis Richelot, est située entre 1830 et 1840 par Jean-Yves Veillard et entre 1835 et 1843, par G. de
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Anciens hôtels Gerbier
    Anciens hôtels Gerbier Rennes - 35 boulevard de la Liberté - en ville - Cadastre : 1842 D 554 à 557 1980 DI 198
    Historique :
    l'architecte Louis Richelot, est connu par les photographies publiées par Jean-Yves Veillard. Un second hôtel
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Maison de maître dite château de la Hublais (Cesson-Sévigné)
    Maison de maître dite château de la Hublais (Cesson-Sévigné) Cesson-Sévigné - la Hublais - Cadastre : 1985 YA
    Historique :
    construite pour François Aubry en 1838 par l´architecte Louis Richelot, auteur de nombreux hôtels particuliers à Rennes. En 1883, le domaine est vendu à François Charles Oberthur. Ce dernier fait aménagé un
    Référence documentaire :
    -chaussée et du premier étage. par Louis Richelot. (Musée de Bretagne : 939 0029 5 1, 939 0029 5 2, 939 0029 Maison de la Touche Ablin, plans du rez-de-chaussée et du premier étage. par Louis Richelot. (Musée
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Ancien hôtel Richelot
    Ancien hôtel Richelot Rennes - 4 rue Jean-Baptiste-Martenot - en ville - Cadastre : 1842 B 962 à 964 1980 BP 507
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
  • Ancien hôtel Richelot, puis hôtel de Courcy, actuellement conseil régional, 9 rue Jean-Baptiste-Martenot (Rennes)
    Ancien hôtel Richelot, puis hôtel de Courcy, actuellement conseil régional, 9 rue Jean-Baptiste-Martenot (Rennes) Rennes - 9 rue Jean-Baptiste-Martenot - en ville - Cadastre : 1842 B 514 à 518 1980 BH 126
    Auteur :
    [architecte, auteur commanditaire] Richelot Louis [commanditaire] Richelot Louis
  • Ancienne route de Paris, actuellement rue Jean-Baptiste-Martenot, rue de Paris et avenue du Général-Leclerc
    Ancienne route de Paris, actuellement rue Jean-Baptiste-Martenot, rue de Paris et avenue du Général-Leclerc Rennes - rue Jean-Baptiste-Martenot rue de Paris avenue du Général-Leclerc - en ville
    Historique :
    ´architecte Richard. La démolition de la Petite-Motte, dont l´architecte Louis Richelot est adjudicataire, en 1827, doit permettre le percement de la rue Charles X (actuelle rue Victor-Hugo) ; elle donne lieu à un
    Auteur :
    [architecte] Richelot Louis
1