Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Château de la Bellière (La Vicomté-sur-Rance)
    Château de la Bellière (La Vicomté-sur-Rance) Vicomté-sur-Rance (La) - (la) Bellière - en écart
    description :
    l'environnement du manoir et l'organisation du domaine (voir annexe). Le logis, en 1844, est ceinturé en partie par un étang au nord et à l'est, l'étang d'en haut, il fait face à la métairie, orientée également au sud et qui ferme l'espace quadrangulaire aménagé en parterres. Un colombier circulaire est comble selon la description de Marc Décenneux était également habitable et pourvu de cheminées. L'édifice
    annexe :
    , brique et ardoise, dont nous donnons deux exemples qui datent de la fin du XIVe siècle. Les cornes (B ) décorant les couronnements sont en ardoise épaisse et fichées en rainure dans les assises supérieures de teinte sombre, détachent vivement cette fine ornementation et permettent de la distinguer à la hauteur où époques tardives, par l'adjonction d'un gros pavillon placé en équerre sur la façade, et d'une aile basse épais de deux mètres, a été bâti pour l'éternité. En fait, la qualité de l’œuvre et la médiocrité de ses Kerdéozer (1418) et de la Mandardière à Pacé (1414). C'est donc dans les premières années du XVe siècle . (...) En fait, l'essentiel du logis est aux étages : l'accès en est indépendant du rez-de-chaussée et se cheminées, percées dans l'épaisseur du mur gouttereau de l'arrière et de vastes fenêtres à coussièges. La était accrochée en encorbellement sur la façade ; on y accédait par l'escalier et de là on pouvait gagner grâce à des portes en arc surbaissé la pièce centrale et la chambre qu'elle commande. La galerie
    illustration :
    Le château de la Bellière, façade sud, dessin d'yvonne Jean-Haffen entre 1940 et 1950 Façade arrière, in, Merveilles des châteaux de Bretagne et de Vendée. Collection Réalités Hachette détail, souche de cheminée, in, Merveilles des châteaux de Bretagne et de Vendée. Collection Chambre du premier étage, in, Merveilles des châteaux de Bretagne et de Vendée. Collection
    historique :
    Bellière en 1206 est primicier de la collégiale de la Guerche en Ille-et-Vilaine. La vicomté de la Bellière passa ensuite à diverses familles, notamment aux Dinan, Raguenel, Girault de Charmois et Colin de et détenu par une branche cadette de la maison de Dinan. L'un des plus anciens châteaux de Haute première décennie du 15e siècle : « La qualité de l’œuvre et la médiocrité de ces capacités de défense Pleudaniel et de la Mandardière (1414) en Pacé. C'est donc dans les premières années du 15e siècle qu'il faut , jardins et parterres ont été recomposés. C'est également au 18e siècle qu'un nouvel accès est créé au sud
    referenceDocumentaire :
    , collection Germain, fils ainé. Pleudihen-sur-Rance BREBEL Eugène, abbé. Pleudihen-sur-Rance. Monographies des villes et villages et richesses artistiques de la France. Paris : Imprimerie Nationale, 1993. (Cahiers de l'Inventaire et de Vendée. Collection Réalités Hachette, 1970. ). Coordonné par Alain Croix. Presses universitaires de Rennes ; Société d'Histoire et d'Archéologie de
1