Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Manoir du Launay (Langoat)
    Manoir du Launay (Langoat) Langoat - Le Launay - - isolé - Cadastre :
    description :
    Ensemble présentant un plan en U comprenant - un ancien logis manorial, des dépendances et un et de schiste à l’exception de l'entourage des ouvertures en pierre de taille, le logis présente un originalité de posséder un décor peint sur les poutres et les solives connu par des photographies de 1966 de en vis et surmontée d'un colombier (tour fuie). L'étage conserverait une salle haute sous charpente
    illustration :
    Langoat, Le Launay : vue vers le sud-est et l'église paroissiale depuis le manoir
    historique :
    Ancienne résidence seigneuriale datable du 16e siècle et du 17e siècle. Au cours de son histoire "d'argent à trois tourteaux de gueules"), Le Gendre (1536), Trolong et Villéon de Boisfeuillet (17e siècle Launay et Renée de Hallegoët (Hallegouet). Le cadran solaire, finement gravé, porte leurs armes : "de Trolong : écartelé aux 1et 4 d'argent a 5 tourteaux de sable posés en sautoir ; aux 2 et 3 : d'azur au château d'argent. - du Halegouët : d'azur au lion d'or". Leur fils se nomme Maudet de Trolong. L'ancienne
  • Ferme de Keraël (Ploubezre)
    Ferme de Keraël (Ploubezre) Ploubezre - Keraël - - en écart - Cadastre :
    illustration :
    Ploubezre, Keraël : fontaine et lavoir, vue générale depuis le sud IVR53_20142205337NUCA d'une porte piétonne et probablement charretière... IVR53_20142205367NUCA . Fenêtre de l'avancée du logis est ; elle est datée par millésime de 1715 et porte l'inscription "_ LE:HOER
    contenu :
    ans. Il est le fils de François Le Huérou (1622-1682) et de Françoise Pasquiou (1629-1696). Charles Le Ensemble bâti ancien, à la fois résidence et exploitation agricole, encore composé en 1969 d'un et accessibles par un chemin passant au nord-ouest. Une fontaine (16e-17e siècle : ?) et un lavoir (2e moitié du 19e siècle) sont situés à proximité immédiate le long de ce chemin. Logis et dépendances étaient organisées autour de la cour comme le montre le cadastre de 1826. Des portes piétonne et – aujourd'hui dépourvu de couverture, reprend des formes stylistiques anciennes comme un linteau à accolade et une porte en arc plein cintre mouluré en cavet et des griffes. Il s'agit d'une "maison à avancée intérieur destiné à accueillir la table et les bancs. Le linteau de fenêtre de l'avancée porte le millésime et l'inscription suivants : "1715 / CH:RLE / LE HOER / PET:FERE:PAR". A gauche de la porte – flanquée par un petit jour de l'avancée, se trouve dans l'épaisseur du mur le saloir et sa pierre à saler
  • Manoir de Kerdudavel (Trémel)
    Manoir de Kerdudavel (Trémel) Trémel - Kerdudavel - - isolé - Cadastre :
    illustration :
    Trémel, Kerdudavel : manoir, détail de l'avancée, le linteau de la fenêtre porte le millésime et Taol" désigne l'espace destiné à accueillir la table et les bancs IVR53_20152206023NUCA anciens dans son pignon orientale : porte en arc plein cintre daté de 1621 et rampants. Il s'agit très Trémel, Kerdudavel : manoir (à droite, l'avancée) et dépendance datée par millésime de 1621
    contenu :
    Perrine Cosquer (47 ans), leur fils (28 ans) et leur fille (24 ans), un domestique exerçant la profession Le manoir de Kerdudavel à Trémel Cet ensemble bâti ancien, à la fois résidence seigneuriale et exploitation agricole, est situé entre Trémel et Plouégat-Guérand. Établi à 88 mètres au-dessus du niveau de la ]dudavel" est mentionné sur les cadastres de 1814 et 1848. Orienté vers le sud-est, le logis comporte dans moulurée à griffes et fenêtres) et dans sa partie centrale et occidentale des éléments datables de la première moitié du 17e siècle : portes en arc plein cintre à clé et linteau daté de 1643. A l'origine desservaient les salles basses (vraisemblablement la cuisine et la salle). Ces portes en arc plein cintre sont aujourd'hui murées. Au rez-de-chaussée : le bâtiment comporte deux pièces à feu à l'est et à l'ouest, avec un et les bancs. Le linteau de la fenêtre du Kuzh Taol porte le millésime et l'inscription suivante droite et une femme à gauche, sont datables du 16e siècle, les corbelets (en granite d'une autre
  • Manoir de Le Lennic (Trégrom)
    Manoir de Le Lennic (Trégrom) Trégrom - le Lennic - en écart
    illustration :
    Extrait de la feuille D2 du cadastre ancien de la commune de Trégrom, 1834 : Le Lennic et Ker an Trégrom, Le Lennic : dépendance sud à usage d'étable et grange. Par son type de mise en oeuvre
    contenu :
    Cet ensemble bâti ancien, à la fois résidence seigneuriale et exploitation agricole, est situé à (connu par le cadastre et attesté par de récents travaux qui ont permis de mettre à jour les fondations subsiste une grande cheminée. Les façades est et ouest de la salle (rez-de-chaussée) et de la chambre (à postérieure), le logis est flanqué d'une tour abritant l'escalier en vis desservant l'étage et les combles. La tour est également percée d'un petit jour et de deux fenêtres. Le palier de l'étage est doté de deux siècle : si les fenêtres à traverse horizontale et la porte sont datables des années 1520-1530 ; les Trégrom), le logis semble avoir été amputé au sud (présence de pierres d'angle, de portes haute et basse desservant la "partie manquante" remplacée ultérieurement par un appentis latéral) et peut-être également au . Les façades nord et sud sont chacune percées d'une porte en arc plein cintre (celle du sud, à mi -chemin entre une porte piétonne et une porte cochère, est la plus grande). Au-dessus de la porte sud
1