Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Château de Kergrist (Ploubezre)
    Château de Kergrist (Ploubezre) Ploubezre - Kergrist - - isolé - Cadastre : C 400
    description :
    Le château actuel est de plan symétrique en U, à façade sur cour (vers le nord) et sur jardin (à l'est et au sud), à étage carré et élévation à sept travées à l'est et au sud. Il présente une façade est et sud à faux avant-corps central rythmé par trois travées et surmonté par un fronton triangulaire . La façade sud est encadrée par deux tours au sud-est et au sud-ouest ; l'entrée est quasiment au même aigu ornée de crochets et d'animaux fantastiques donne l'axe en parfait alignement avec la grande allée , fleurons et armoiries (martelées), vient également couronner chacune des deux tours dont la pièce haute est desservie par un deuxième escalier en vis visible de l'extérieur. Communs et écuries – orientée vers le sud
    annexe :
    et à deux tours d'angle, a été construit vers 1540. Sa composition, en fausse symétrie, dont une cour a été étendu et ponctué du côté de l'entrée par deux fortes tours. Au 18e siècle, l'ensemble du
    illustration :
    Ploubezre : château de Kergrist, vue générale des façades nord et de la cour (collection Régis Huon Ploubezre : château de Kergrist, vue générale depuis le nord, tours nord-ouest et nord-est, cour inscription et le millésime 1792 IVR53_20142200493NUCA porte une inscription et le millésime 1792 IVR53_20142205265NUCA porte une inscription et le millésime 1792 IVR53_20142201000NUCA trois travées et surmonté par un fronton triangulaire IVR53_20142205267NUCA trois travées et surmonté par un fronton triangulaire IVR53_20142200492NUCA au 18e siècle a conservé des dispositions anciennes : portes et passe-plat IVR53_20142200441NUCA français" conserve des dispositions anciennes : portes, passe-plat et vaisselier mural qui indiquent qu'il français" conserve des dispositions anciennes : portes, passe-plat et vaisselier mural qui indiquent qu'il
    contenu :
    Cet ensemble bâti ancien, à la fois siège d'une résidence seigneuriale et d'une exploitation Christ" et en l'occurrence ici un lieu noble ancien. Du manoir de Kergrist dépendait une chapelle, un colombier, un moulin à eau reconstruit en 1759 et plusieurs fermes exploitées en métayage ou convenant nord-ouest de forme octogonale et la partie sud de l'aile ouest où l'on trouve une ouverture de tir est "porteur d’une brigandine et comparaît en archer" tout comme Guillaume de Kergrist qui lui fils nommé Alain de Kergrist, qui épouse Jeanne du Dresnay, aura notamment Marie de Kergrist. Par le mariage de Marie de Kergrist avec Jonathan de Kergariou en 1591 (1624-1698), la seigneurie de Kergrist et deux tours. La cour est fermée par une porte charretière et une porte piétonne. Jonathas de Kergariou , comte de Kervegant (né en 1719 et mort en 1794 à Ploubezre) a épousé en 1750 Anne Marguerite de Tréanna Barbier de Lescoët (1751-1834), seigneur de Lesquiffiou et gouverneur de Lesneven. Le couple habitait au
    referenceDocumentaire :
    RIOULT Jean-Jacques. Article "Château de Kergrist", p. 281, in Ministère de la Culture et de la
1