Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
  • Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul, place du Général Leclerc (Lannilis)
    Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul, place du Général Leclerc (Lannilis) Lannilis - place du Général Leclerc - en ville
    titreCourant :
    Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul, place du Général Leclerc (Lannilis)
    description :
    ´une sacristie hors-oeuvre de plan octogonal à comble à surcroît et pourvue d'une tourelle d'escalier . Clocher hors-oeuvre à deux galeries et à deux étages de cloches ajourés amortis d´une flèche ajourée octogonale ornée de crossettes et encadrée à sa base par quatre lanternons et quatre frontons ajourés. Gros couvrement peint en blanc et voussures marron sur colonnettes engagées de fond. Arcades plein-cintre reposant sur les chapiteaux composites et des piliers carrés. Choeur à déambulatoire avec trois chapelles
    historique :
    Le clocher porte la date de 1774. Edifice construit de 1872 à 1873 (choeur et transept) et de 1875 à 1876 (nef) d´après les plans de l´architecte diocésain Joseph Bigot en collaboration avec son fils
    referenceDocumentaire :
    p. 175 Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles COUFFON, René , LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles p. 56 RANNOU, Nolwenn. L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle
  • Église paroissiale Saint-Alour (Plobannalec)
    Église paroissiale Saint-Alour (Plobannalec) Plobannalec - Bourg - en ville
    description :
    surcroît et d´une tourelle circulaire au nord. Porches sud et nord hors-oeuvre, au niveau de la troisième de quatre frontons ajourés et de quatre pinacles. Gros oeuvre en moellon de granite enduit à l ´exception des encadrements des baies et des chaînages d´angle en pierre de taille de granite. Nef haute à chapelles. Sol couvert de ciment et de dalles de granite.
    observation :
    Edifice situé dans un enclos et associé à un cimetière, à un monument aux morts et à une croix proche de celui d´Hanvec, néogothique (13e siècle), comme Douarnenez et Moëlan-sur-Mer édifiés d'après les plans de Joseph Bigot dans les mêmes années, en collaboration avec son fils Gustave. Etat
    historique :
    diocésain Joseph Bigot en collaboration avec son fils Gustave, par les entrepreneurs Martineau et Bonduel de Concarneau, et par Jean-Louis Le Naour pour le clocher. Voûtement de 1889.
    referenceDocumentaire :
    p. 241 Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles COUFFON, René , LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles p. 84 RANNOU, Nolwenn. L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle
  • Église paroissiale Saint-Melaine
    Église paroissiale Saint-Melaine Moëlan-sur-Mer - Bourg - en village
    description :
    Plan en croix latine à trois vaisseaux et à cinq travées. Porches nord et sud hors-oeuvre. Clocher et porche occidental en arc brisé demi-hors-oeuvre, en pierre de taille de granite avec chambre de cloches fermée et flèche polygonale cantonnée de quatre clochetons aigus et de quatre gâbles. Sacristie de plan carré hors-oeuvre au sud du chevet avec lucarne passante et comble à surcroît. Gros oeuvre en moellon enduit de ciment peint et pierre de taille apparente pour les encadrements des portes et des baies , les chaînages d´angle et le massif occidental portant tribune. Voûte en brique peinte à croisées d
    illustration :
    Moelan-sur-Mer, église paroissiale Saint-Melaine : détail déambulatoire et chapelles rayonnantes
    historique :
    été construit sur les plans des architectes Joseph et Gustave Bigot, père et fils, par les L'édifice remplace une église très basse, au plan irrégulier et édifiée sur plusieurs siècles. Il a entrepreneurs Louis Bergé et Jean-Louis Le Naour (pour les travaux d´art). Le clocher a été édifié en 1887. En 1979, une restauration extérieure et intérieure a été engagée pour le centenaire de l´église.
    referenceDocumentaire :
    p. 212 Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles COUFFON, René , LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles p. 75 RANNOU, Nolwenn. L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle
  • Eglise paroissiale Saint-Pierre (Hanvec)
    Eglise paroissiale Saint-Pierre (Hanvec) Hanvec - Bourg - en village
    description :
    cloches ouverte et à galerie en encorbellement, base de la flèche octogonale à galerie à quatre gâbles ajourés. Gros oeuvre en moellon de schiste et de granite recouvert d'un léger enduit. Encadrement des baies en kersantite et microdiorite. Nef à cinq travées éclairée par des baies hautes, piliers
    observation :
    Assainissement et travaux de restauration intérieur en cours. Edifice en bon état. Selon Nolwen " mais les remplages rappellent davantage le XIIIe siècle tandis que le portail occidental et la niche
    historique :
    collaboration avec son fils Gustave ; travaux exécutés par l'entrepreneur en maçonnerie Guyomard de Morlaix. Le
    referenceDocumentaire :
    p. 130 Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles COUFFON, René , LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles p. 43 RANNOU, Nolwenn. L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle
  • Eglise paroissiale du Sacré-Coeur, rue Ernest Renan (Douarnenez)
    Eglise paroissiale du Sacré-Coeur, rue Ernest Renan (Douarnenez) Douarnenez - rue Ernest Renan - en ville - Cadastre : 1948 1 57
    description :
    Edifice de plan en croix latine, de type basilical, à trois vaisseaux et à six travées. Choeur rayonnant à déambulatoire flanqué de trois absidioles et de deux sacristies de plan rectangulaire, au sud et au nord. Clocher, porches sud et nord, situés au niveau de la quatrième travée, hors-oeuvre. Clocher -porche flanqué de deux tourelles octogonales (escalier et poids de l´horloge), avec massif à claire-voie surmontée d´une rose inscrite dans un arc brisé, galerie ajourée et quatre gables à la base de la flèche . Pierre de taille de granite apparente aux encadrements des baies et au massif occidental. Sol couvert de
    observation :
    trois niveaux avec arcades, triforium et oculi. Le clocher comme celui de Saint-Corentin est inspiré de
    historique :
    collaboration avec son fils Gustave par l´entrepreneur principal Armand Gassis, Chalm contremaître, Jean-Louis Le Naour pour le clocher et les travaux d´art et Liot pour le voûtement. Douarnenez est érigé en
    referenceDocumentaire :
    p. 84 Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper p. 32 RANNOU, Nolwenn. L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle
  • Église paroissiale Sainte-Croix, rue de la Paix (Quimperlé)
    Église paroissiale Sainte-Croix, rue de la Paix (Quimperlé) Quimperlé - Rue de la Paix - en ville - Cadastre : 1981 AR 325
    description :
    balustrades portait un tambour octogonal surmonté d´un dôme et d´un campanile en charpenterie. Le pignon ouest
    illustration :
    Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : plan au sol et coupe longitudinale par Brunet-Dehaines Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : crypte, plan au sol et coupe par Brunet-Dehaines, 1846 Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : chapiteaux et bases, dessins Brunet-Dehaines, 1846 Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : coupe dans l'axe du massif des piliers du choeur et Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : pignon ouest et clocher-peigne. Dessin Gustave ou Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : rue Brémond d'Ars et élévation nord de l'édifice, état Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : crypte, travée centrale et mur ouest avec accès, état Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : choeur et croisée, état en 2002 IVR53_20022900141XA Quimperlé, église paroissiale Sainte-Croix : vue depuis la croisée vers le sud et l'ouest, état en
    historique :
    11e et le début du 12e siècle, son fils Benoît, évêque de Nantes et abbé de Sainte-Croix, est sans abbé, Gurloës. De cette époque subsistent, outre le plan, la crypte et la partie inférieure de l´ancien l´abbé) accessible par un escalier en vis et mise en place de grandes baies superposées destinées à ´église. En 1665, la congrégation des bénédictins de Saint-Maur prend possession de l´abbaye et initie un la mise en place de la tour. Entre 1730 et 1733, transformation du bras ouest : reconstruction des parties hautes, percement d´une porte d´accès et transfert du retable daté 1541 qui, diminué et restauré des bâtiments civils, préconise en 1848 le démontage de la tour. Face aux refus de la municipalité et , causant la mort de deux personnes. La crypte et la partie inférieure de l´ancien choeur des moines ainsi plaidé en faveur de sa conservation. Les archives des monuments historiques et les archives diocésaines de Quimper conservent une série de relevés et de photographies qui permettent de connaître les
    referenceDocumentaire :
    A.D. Finistère, 1 J 818-823. Etat de l'abbaye et projets de reconstruction, 1664. Photographies des Quimperlé, 1998. Centre de recherches bretonnes et celtiques, université de Brest. Association des amis de l p. 360-362 Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles COUFFON , René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles , de chroniques et de documents inédits, t. IX. D´après le manuscrit original, avec notes et éclaircissements, par L. Maître et P. de Berthou, Nantes, 1898. p. 50-54 INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Quimperlé et son canton. Finistère. Collection Images du Patrimoine n° 217, Rennes, 2002. p. 248 MUSSAT, André. Arts et cultures de Bretagne, un millénaire Paris : Berger-Levrault, 1979.
1