Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Nostang)
    Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Nostang) Nostang - le Bourg - en village - Cadastre : 1837 B, 473
    titreCourant :
    Église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul (Nostang)
    description :
    Orientée, l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul est un édifice à trois vaisseaux, construit en pierre saillante. Sur celle-ci repose la flèche pyramidale, très effilée et finement ajourée sur chacun de ses pans représentés sur la flèche (clé pour saint Pierre et épée pour saint Paul). La mise en oeuvre de l'édifice avec fonts qui est enduite. La nef, à l'ouest, est épaulée de deux contreforts d'angles à lanternons et est clé saillante encadrée de deux baies, toutes trois en plein cintre. Les bras du transept et la sacristie d'axe sont à trois pans. Le bras sud possède une porte et une baie semblables à celles de la nef depuis l'extérieur, par une volée de marches et une porte au sud, possède un étage carré. Un escalier de latéraux de la voûte. Seules deux scènes : l'Annonciation et le Visitation, séparées par trois cercles , l'un avec la représentation de la lune, l'autre avec celle du soleil et le dernier avec les clefs de , décédé en 1732". A l'origine cette pierre, de part sa forme et sa date d'exécution, devait certainement
    illustration :
    Vue du clocher refait en 1898 et avant sa destruction en le 17 janvier 1945. IVR53_20105607762NUCB Le clocher avant sa destruction et le retable avant les dégradations causées par le tremblement de Chevet et chapelle, élévation nord-ouest IVR53_20105607926NUCA Nef et chœur, vers l'est IVR53_20105601189NUCA Retable axial et latéraux IVR53_20105601173NUCA
    contenu :
    et supporte un ensemble sculpté : deux anges à demi étendus devant la Trinité : le Père, le Fils et . 18 et 19), oeuvre majeure de l'artiste alréen Guillaume Gravay. Au soubassement du retable, deux guirlandes de fleurs qui encadrent les statues de saint Pierre (nord) et de saint Paul (sud) (fig. 21 et 22 Jésus. L'ensemble est surmonté d'un entablement à denticule (fig. 23 et 24). Le panneau central est retables. Le plus ancien et certainement contemporain du retable axial, se situe au nord (fig. 31). Il se . La partie supérieure est constituée d'une niche flanquée de colonnes et de feuillages, accueillant la à la Vierge du Rosaire et le panneau central semble représenter la donation du rosaire à saint Dominique (fig. 33 et 34). Le retable sud (fig. 35 et 36) connaît la même organisation bien que celui-ci soit contemporain des trois autels. Il est dédié à la Croix, saint Jean-Baptiste (fig. 37) et au Sacré Cœur, comme en témoigne la statuaire. Le tableau illustre l'agonie de Jésus et sur l'autel du retable
    historique :
    L'église Saint-Pierre et Saint-Paul est sans doute construite sur l'emplacement même du précédent lieu de culte. Des réparations sont entreprises par le recteur et les fabriques pour réparer l'église primitive dès la fin du 16e siècle, sur ordre de l'évêque. Mais en 1680, l'édifice est en ruine et durant la , le long de la route qui menait du Vieux-Boug à Port-Louis. Entre 1713 et 1718, le maître-sculpteur 1717 signée Mésanstourm. Dès sa construction et jusqu'à la Révolution, les cœurs des seigneurs de , une série de travaux : le plancher et les boiseries du chœur sont refaits et le retable est repeint par un artisan de Pluvigner. En 1857, le maître-autel est retiré et remplacé par un autre réalisé par conseil de fabrique vote pour la construction d'une tour qui est érigée entre 1869 et 1872 mais dont le une des cibles des tirs allemands et le 17 janvier 1945, la flèche de l'église paroissiale est abattue par un obus (un morceau de l'obus est exposé à l'entrée de l'enclos de l'église). La flèche et la
    referenceDocumentaire :
    A. D. Ille-et-Vilaine. 9 Fi 1595. Nostang. L'église. Plaque de verre photographique. Extraits des registres paroissiaux et notes diverses sur Nostang A. D. Morbihan. 1J 448. Extraits des registres paroissiaux et notes diverses sur Nostang, 1622-1793. transmission et d'extension des propriétes, droits et privilèges seigneuriaux , Lorient, 1996. p.77-82 DANIGO, Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Port-Louis. S.l., 1984. p. 48 Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes. LE MENÉ , Joseph-Marie. Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes. Vannes p. 240 OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de Bretagne OGEE, Jean -Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de Bretagne, nouvelle édition augmentée par Marteville et
1