Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Eglise paroissiale Notre-Dame (La Gouesnière)
    Eglise paroissiale Notre-Dame (La Gouesnière) Gouesnière (La) - ? - Cadastre : A2 351
    cadresEtude :
    enquête thématique départementale églises et chapelles d'Ille-et-Vilaine
    historique :
    reconstruit au bas de la nef sur les plans des architectes Frangeul père et fils. Projet soumis au conseil , chanoine de Saint-Malo, consécration solennelle le 31 août 1664. Clocher, en haut de la nef, ruiné et local des bâtiments civils en 1868 : construction du massif occidental et de la tour. Cette dernière a
    airesEtudes :
    Ille-et-Vilaine
  • Prieuré de chanoines réguliers de Saint-Augustin, église paroissiale Saint-Martin (Fleurigné)
    Prieuré de chanoines réguliers de Saint-Augustin, église paroissiale Saint-Martin (Fleurigné) Fleurigné - en village - Cadastre : 1987 AP 40
    description :
    coupés. L'église se compose d'une nef à chevet droit et d'un transept à pans coupés. La croisée du a fait une corniche moins ouvragée. On a replacé dans l'église une porte à pinacles et fleurons pilastres et sommée d'un fronton arrondi ; une grande niche analogue, à fronton triangulaire, se voit au confessionnal du 18e siècle et un autre du 19e siècle. L'église conserve une cloche datée 1509 provenant de l'abbaye de Rillé, elle est classée Monument historique. L'édifice avait autrefois des vitraux et une litre intérieure et extérieure aux armes des seigneurs du Bois-Février.
    cadresEtude :
    enquête thématique départementale églises et chapelles d'Ille-et-Vilaine
    illustration :
    Façade ouest et calvaire IVR53_20083508487Z
    copyrights :
    (c) Conseil général d'Ille-et-Vilaine
    contenu :
    . Elle suit un plan en croix latine, et les extrémités du transept sont à pans coupés. L'architecture pinacles et de fleurons, qui rappelle une partie de l'édifice précédent, bâtie au 15e siècle. C'est en 1666 possédait le Bois Février, terre jouissant des droits de fondation et prééminence à Fleurigné. On éleva alors le chœur et les deux transepts, et les travaux s'achevèrent en 1669, comme le prouve l'inscription pierre et d'un aspect assez agréable ; au-dessous on remarque une série de pierres de tuffeau engagées dans la muraille et sans doute destinées à recevoir des écussons aujourd'hui disparus. Le retable avec son épée et de saint Jean Baptiste. La charpente est réalisée en trois ans de travail. Sur une poutre, le maître charpentier a signé et daté son travail. La base de la charpente est sculptée de modillons. Les angles du chœur et de la nef sont soulignés par des chapiteaux de bois. L'autel dédié au vitrail représentant Blanche de Castille enseignant à son fils saint Louis fut réalisé par l'atelier
    historique :
    , les fonds baptismaux, et un des confessionnaux datent de 1830 environ.
    referenceDocumentaire :
    pp. 12-13 Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929 p. 575 Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine
    airesEtudes :
    Ille-et-Vilaine
  • Eglise paroissiale Notre-Dame, rue de Raphaël de Folligné (La Gouesnière)
    Eglise paroissiale Notre-Dame, rue de Raphaël de Folligné (La Gouesnière) Gouesnière (La) - rue de Raphaël de Folligné - en village
    historique :
    Frangeul père et fils. Le projet fut soumis au conseil local des bâtiments civils en 1868 pour la clocher en haut de la nef était ruiné et fut reconstruit au bas de la nef sur les plans des architectes construction du massif occidental et de la tour. Cette dernière a été reprise dès 1875 par l'entrepreneur
    referenceDocumentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929. VIEL, Joseph, La Gouesnière et Bonaban, Rennes : Rue des Scribes, 1986. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne . Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Itinéraire du patrimoine, n°34, Rennes
    airesEtudes :
    Ille-et-Vilaine
1