Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 6916 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bateau goémonier
    Bateau goémonier "Petit Louis" Perros-Guirec
    Historique :
    Le "Petit Louis", bateau goémonier, immatriculé à l'origine La 536 puis PL 191107, été construit en 1924 par le chantier Sibiril de Carantec. Après avoir pratiqué le goémon à l'île Callot, il fut acheté par Théodore Rémond en 1936 à l'armateur sablier Pierre Derrien de Lannion, pour faire le sable aux Sept-Îles. A cette époque, le bateau avait été ponté et motorisé avec un moteur de 15 cv à 2 cylindres une grande voile à 4 bandes de ris, flèche, trinquette à 2 ris et bout-dehors pour amurer le foc. Le gui d'origine était à rouleau. Le haubanage était ridé avec des caps de mouton. La coque était lestée nécessaire avec de grandes perches et les avirons. Il a pratiqué cette activité avant et pendant la guerre le Mur de l'Atlantique, de l'organisation Todt. Les marins sortaient tous les jours parce que à cette époque, le goémon se vendait bien en l'absence d'engrais phosphatés. Le "Petit Louis" naviguait en de Georges Rémond). Le goémon d'épave ("bizhin torr") était tiré avec des crocs et le goémon de
    Observation :
    Le plan de forme de la coque du bateau goémonier "Le Petit Louis", dernier bateau goémonier des
    Dénominations :
    bateau de pêche bateau de collecte
    Description :
    Le "Petit Louis" a été construit à franc bord. La coque est bordée en chêne et en pin, avec des membrures franches, sciées en chêne et un bordé d'échouage de forte section. La quille est en orme. La rablure est droite. Le bateau est fort de l'avant et possède un large tableau peu incliné. Les situé sur l'arrière. Il n' y a pas de plancher entre le tillac et l'arrière, mais la coque était vaigrée . Le bateau était motorisé en 1975 avec un moteur CLM de 15 cv, avant de recevoir un nouveau moteur
    Titre courant :
    Bateau goémonier "Petit Louis"
    Dimension :
    l = 650 ; la = 250. La coque jauge 3, 38 tonneaux et mesure 6, 48 mètres, pour 2, 50 m de largeur et 1, 15 m de tirant d'eau.
    Appellations :
    PETIT LOUIS
    Annexe :
    Témoignage de Jean Offret : une journée de pêche au goémon dans l'archipel des Sept-Iles en 1937 Eugène et Jean Daniel. Ces bateaux gréés en sloop et motorisés, pouvaient transporter 5 m3 de sable ou de goémon dans leur cale entièrement vaigrée. Le moteur à essence de 5/7cv, à échappement libre, était placé à l'avant du mât. Le sable était chargé à la pelle ou avec de grands paniers lorsque le bateau commençait à flotter. Le goémonier "Hirondelle", construit par le chantier Rolland de Primel, mesurait 7, 50 m de longueur. Le "Reder mor", plus calant d'eau, long de plus de 20 pieds, avait été construit à pouvaient aussi pratiquer la petite pêche à l'est de l'île Rouzic et à la pointe du Karn (pêche des faisait aussi les dromes de goémon du côté de Louannec. Le maërl était abondant devant Landrellec où il grains) entre le de Trégastel et les cailloux du nord. Dans ces conditions, on laissait le bateau dans le plat bord, poue vider la poche. On allait aussi au nord de Goulmélec pour draguer les coquilles
    Illustration :
    Dessin : le goémonier Petit Louis à l'échouage aux Sept-Îles en 1935 (gravure de Jean Offret Le Petit Louis (LA 536), affecté à la relève des gardiens de phare, vers 1946, Théo à la barre Le Petit Louis de retour des Sept-Îles après la destruction du phare, 1946-47 : à bord Jean Le goémonier Petit Louis LA 536 dans le port de Perros-Guirec, 2e quart 20ème siècle (collection Le Petit Louis dans le port de Perros-Guirec, foc girafé sur l'étai, vers 1960 (collection Le Petit Louis désarmé au Lenn, vers 1970-80 : remarquer la belle tonture de la coque (collection Le Petit Louis en 1994 : vue de l'avant (photo G. Prigent) IVR53_20062207922NUCA Bateaux goémoniers en déchargement au port de Perros-Guirec au début du 20ème siècle (collection Sur les quais de la rade : les tas de goémons témoignent de l'importance de cette activité au cours Congé du Petit Louis, en 1933-34 (collection particulière) IVR53_20062208869NUCB
  • Bateaux du chantier Louis Le Roux :
    Bateaux du chantier Louis Le Roux : "Louis Rouz" Trégastel
    Historique :
    Louis Le Roux, dit "Louis Rouz", maçon, marin-pêcheur et charpentier de marine, installé à , nous pouvons identifier Louis Saleün, marin-pêcheur à la godille (grand-père de Bertrand Quéré François Hervé de Trégastel. On peut citer quelques bateaux construits par Louis Le Roux : le vieux Louis Rouz effectuait aussi des réparations ou transformations de bateaux (pontage de la "Sirène" pour Trégastel dans la 1ère moitié du 20ème siècle a construit une trentaine de bateaux de pêche et de plaisance avant 1955, que nous avons repérés sur la commune de Trégastel : "Mab ar Mor", "Marie-Françoise" et "Yar sud-ouest de l'île Renote). Il ne disposait pas d'installation fixe pour son chantier naval : il construisait dans la grève comme de nombreux charpentiers à cette époque, ou sur le terre-plein de l'hôtel d'Armorique à Coz Pors, dans une garage près de l'Hôtel de la Mer. Pour lui même, il a construit un bateau de 8 mètres de long la "Gaud 2", inspiré d'un bateau douarneniste et ensuite la "Jolie Brise 2", pour
    Observation :
    Une étude approfondie serait souhaitable afin de raconter l'histoire du charpentier louis Rouz et de mieux caractériser sa conbstruction.
    Dénominations :
    bateau de plaisance bateau de pêche
    Description :
    Leroux de Trégastel à travers l'exemple de la "Marie-Françoise", canot construit en 1948 en pitchpin était motorisé avec un moteur Peugeot marinisé de 4 cylindres. "La Jolie Brise" était un canot assez fort de 10 mètres de long, pourvue d'une belle voûte. "La Jolie Brise 2", immatriculé La 889, était un canot de 6 mètres motorisé, conçue pour la pêche. Cet autre bateau situé sur la grève Sainte-Anne (sans Leroux de Trégastel dans le 2ème quart du 20ème siècle. C'est une construction à franc bord, à quille longue, large et stable, peu de tirant d'eau, motorisé, armé pour la pêche plaisance avec un vaigrage
    Titre courant :
    Bateaux du chantier Louis Le Roux : "Louis Rouz"
    Annexe :
    Histoire de vie de Louis Le Roux Synthèse du texte de Emmanuel Mazé, d'après un entretien avec Jean, fils de Louis Le Roux, 3 décembre 1992. Louis Le Roux naquit au Haren en Trégastel en 1908. Son -mère, Gaude (Marguerite) Mangard. Après de sommaires études à l'"université de Golgon", il fit un bref stage dans une carrière puis entra comme mitron chez Manu Nicolas. Mais l'appel de l'aventure fit qu'il quitta Trégastel presque à l'insu des siens pour apprendre à Paris le métier de pâtissier. Puis on le trouve avec son père sur les bancs de Terre-Neuve où il fait fonction de cuisinier, quand il n'est pas "à la pique" du poisson. Après son service dans la Royale, sans doute lassé de la monotonie du four et la fonction de chef de chantier. C'est ainsi qu'il participe à la construction de la gare maritime du Havre. En 1930, il prend le temps d'épouser une jeune fille de Poul David (Finistère), Anne-Marie Riou c'est le retour au pays où il construit lui-même sa maison au Haren, Ker Monique du nom de sa deuxième
    Illustration :
    Le bateau à passagers Jolie Brise I (long de 10 m), en cours de construction sur la grève de Porz Carlosten (le port du Cloporte), Toul ar wiz, avec Louis Le Roux (collection particulière Le Jolie Brise 1 et le Jolie Brise 2 parmi la flottille de Coz Pors (collection particulière La Marie-Françoise LA 857, construit par Le Roux, avec Louis Salaün en 1er plan et Jean-Marie Chevanton, au retour des Triagoz, 1952. Remarquer derrière le Corsaire, long de 5 m (collection particulière Vue générale d'un canot construit par Le Roux (Pl 482937) : grève de Sainte-Anne Vue de 3/4 arrière IVR53_20062209061NUCA
  • Statue de saint Louis
    Statue de saint Louis Faou (Le) - rue Général de Gaulle (du) - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription peinte sur la base : ST LOUIS.
    Historique :
    Statue probablement exécutée vers 1770, peut-être par le sculpteur Louis-Marie Magado, auteur présumé du groupe de la Vierge à l'Enfant et de saint Jean-Baptiste (voir sous dossiers).
    Représentations :
    saint Louis: en pied attribut de la royauté: main de justice, couronne vêtement fleur de lys hermine
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [sculpteur] Magado Louis Marie
    Localisation :
    Faou (Le) - rue Général de Gaulle (du) - en ville
    Titre courant :
    Statue de saint Louis
  • Statue de saint Louis
    Statue de saint Louis Plestin-les-Grèves - Sainte-Barbe - en écart
    Historique :
    Statue de saint Louis datant du 17ème siècle.
    Représentations :
    saint Louis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Statue taillée dans la pierre de Caen (calcaire), haute d'environ 120 cm. Saint Louis est muni des signes de sa royauté. Les bras sont cependant amputés des mains. La statue est partiellement peinte.
    Titre courant :
    Statue de saint Louis
  • Croix de chemin (place Louis Massignon)
    Croix de chemin (place Louis Massignon) Vieux-Marché (Le) - les Sept Saint - place Louis Massignon - en écart
    Historique :
    Le socle de la croix porte la date de 1655 ainsi que d´autres inscriptions illisibles.
    Dénominations :
    croix de chemin
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Croix de chemin en écart située à 100 m au nord de la chapelle des Sept Saints, au carrefour des routes qui mènent à le Stiffel, à Crec´h ar C'hoant et au Pont Coat Dunois. Soubassement de plan hampe et branches courtes de section octogonale, portant les représentations très frustre d´un Christ à
    Localisation :
    Vieux-Marché (Le) - les Sept Saint - place Louis Massignon - en écart
    Titre courant :
    Croix de chemin (place Louis Massignon)
    Aires d'études :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
    Illustration :
    Feuille B2 du cadastre ancien de la commune de Le Vieux-Marché, 1835 IVR53_20112205413NUCA Extrait de la feuille B2 du cadastre ancien de la commune de Le Vieux-Marché, 1835 : Les Sept Le Vieux-Marché, les Sept Saints : croix de chemin IVR53_20112205351NUCA Le Vieux-Marché, les Sept Saints : croix de chemin IVR53_20112205352NUCA Le Vieux-Marché, les Sept Saints : croix de chemin IVR53_20112205353NUCA Le Vieux-Marché, les Sept Saints : croix de chemin, détail du socle daté 1655 IVR53_20112205354NUCA Le Vieux-Marché, les Sept Saints : croix de chemin IVR53_20112205355NUCA Le Vieux-Marché, les Sept Saints : croix de chemin IVR53_20112205356NUCA
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Saint-Thélo - en village
    Historique :
    Statue de saint Louis, du 17e siècle, provenant de la chapelle Saint-Pierre détruite (même commune) .
    Représentations :
    saint Louis, fleur de lys Saint Louis couronné, en habit royal, manteau bleu à fleurs de lys d'or, hermines.
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    déposée dans le grenier de la sacristie
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    États conservations :
    Mauvais état de la polychromie ; les mains manquent.
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Moulins - place de Eglise
    Inscriptions & marques :
    Inscription peinte sur la plinthe : SAINT LOUIS.
    Historique :
    , c'est-à-dire, en même temps que celles de Domalain.
    Référence documentaire :
    religieuse. TAPIÉ, Victor-Louis, LE FLEM Jean-Paul, PARDAILHÉ-GALABRUN Annik. Retables baroques de Bretagne -Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France). p. 170 Retables baroques de Bretagne et spiritualité du XVIIe siècle. Étude sémiographique et . Art : Rennes 2, Université de Haute-Bretagne : 1998. p. 546 BLOT, Roger. L'église Saint-Martin de Moulins. Vie Diocésaine, Rennes, 27 novembre 1996, n
    Canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Moulins - place de Eglise
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    États conservations :
    au niveau de l'assemblage central.
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Statue de belle facture dont la datation pose problème.
  • Ostensoir (orfèvre : Bachelet, Louis)
    Ostensoir (orfèvre : Bachelet, Louis) Dinan
    Copyrights :
    (c) Ville de Dinan
    Inscriptions & marques :
    Poinçons (pied, nuées, croix, lunule) : 1) poinçon de fabricant de Louis Bachelet : dans un losange horizontal, les initiales L et B séparées par une pensée, une étoile en chef ; 2) poinçon de titre et de garantie Paris et départements, argent 1er titre, en usage à partir de 1838. Inscription (marquée dans un
    Référence documentaire :
    l’orfèvrerie religieuse au XIXème siècle. Dir. Simon Guinebaud.-Dinan : Ville de Dinan, 2016.-175p.
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [orfèvre] Bachelet Louis
    Description :
    . L’ostensoir conserve sa lunule d’origine marquée du poinçon de l’orfèvre Louis Bachelet De forme néoclassique, cet ostensoir comprend un piètement, en pyramide tronquée, soutenu par des griffes de lion. Les quatre côtés, soulignés par des guirlandes de feuilles et de fruits, portent un sujet bras levé, il montre de son index droit la custode. Le soleil s’épanouit autour de la custode en rayons , l’agneau couché sur le livre au sept sceaux et des pampres chargés de grappes sur les petits côtés
    Titre courant :
    Ostensoir (orfèvre : Bachelet, Louis)
    Illustration :
    Ostensoir - détail de l'ange formant la tige IVR53_20162201145NUCA Ostensoir - vue de dos de la tige et du pied IVR53_20162201147NUCA Ostensoir - détail de l'inscription BACHELET IVR53_20162201148NUCA Ostensoir - détail de la lunule IVR53_20162201150NUCA
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Chapelle-Bouëxic (La)
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur le socle : "St Louis".
    Canton :
    Maure-de-Bretagne
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Statue de belle qualité constitutive de l'ensemble homogène du retable.
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Fréhel
    Représentations :
    saint Louis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Statue en bois polychrome de saint Louis. Le roi de France, tête nue, à chevelure bouclée, porte l'armure et le manteau d'hermine. Il tient un sceptre de la main gauche ; l'attribut de la main droite a disparu (main de justice ?). Une épée est suspendue sur sa hanche gauche.
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    Illustration :
    Vue générale de la statue IVR53_20052204267NUCA
  • Encensoir (orfèvre : Bachelet, Louis)
    Encensoir (orfèvre : Bachelet, Louis) Dinan
    Copyrights :
    (c) Ville de Dinan
    Inscriptions & marques :
    Poinçons (pied, couvercle) : 1) poinçon de fabricant de Louis Bachelet : dans un losange horizontal , les initiales L et B séparées par une pensée, une étoile en chef ; 2) poinçon de titre et de garantie Paris et départements, argent 1er titre, en usage à partir de 1838.
    Référence documentaire :
    l’orfèvrerie religieuse au XIXème siècle. Dir. Simon Guinebaud.-Dinan : Ville de Dinan, 2016.-175p.
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [orfèvre] Bachelet Louis
    Description :
    L’encensoir de forme néoclassique est orné de guirlandes. Trois chérubins en ronde-bosse rythment le couvercle et soutiennent de leurs ailes le lanternon supérieur.
    Titre courant :
    Encensoir (orfèvre : Bachelet, Louis)
  • Bannière de procession : saint Louis de Gonzague, L'Ange gardien
    Bannière de procession : saint Louis de Gonzague, L'Ange gardien Dol-de-Bretagne - Carfantin
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions : recto : St Louis de Gonzague Pon de la Jeunesse ; verso : St Ange gardien Soyez mon
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire Dol-de-Bretagne
    Dénominations :
    bannière de procession
    Canton :
    Dol-de-Bretagne
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Dol-de-Bretagne - Carfantin
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_80 :
    unicum au niveau de l'aire d'étude ou du diocèse
    Titre courant :
    Bannière de procession : saint Louis de Gonzague, L'Ange gardien
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Oeuvre intéressante pour l'histoire de la paroisse.
    Appellations :
    de paroisse
    Illustration :
    Face portant saint Louis de Gonzague : vue générale IVR53_19973504456NUCA
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Saint-Thual
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    États conservations :
    L'attribut de la main droite a disparu.
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Miniac-Morvan
    Inscriptions & marques :
    ST LOUIS peint sur le socle.
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    Illustration :
    Vue générale : saint Louis IVR53_20063513039NUCA
  • Avenue Louis-Barthou (Rennes)
    Avenue Louis-Barthou (Rennes) Rennes - avenue Louis-Barthou - en ville
    Historique :
    Avenue reliant la place de la Gare et l´ancien faubourg de Saint-Hélier, dont l´ouverture est votée par la municipalité, en 1933, à la suite des projets de lotissement déposés par MM. Porteu et Salomon sur les terrains situés entre l´ancien chemin de Châtillon (actuelle rue Jean-Marie-Duhamel) et le Barthélémy, de Melesse. L´acquisition des immeubles pour établir la jonction avec la place de la Gare, au sud 1940 par l´entrepreneur René Rioche, de Hinglé. En 1939, la municipalité projette de prolonger la voie jusqu´à l´avenue du Gué-de-Baud (actuelle avenue Sergent-Maginot).
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_2 :
    réseau de jonction de route de grande communication depuis la gare ; site de lotissement
    Référence documentaire :
    A. C. Rennes. Série O ; 1 O 274. Voirie urbaine. Canton sud-est. Avenue Louis-Barthou (1933-1940) . Projet de construction dans la partie comprise entre la rue Saint-Hélier et la propriété Raffray sur une longueur de 283,60 m. Plan d'ensemble, dessin, 26 juillet 1933 (AC Rennes). Projet de construction dans la partie comprise entre la rue Saint-Hélier et la propriété Raffray sur une longueur de 283,60 m. Plan parcellaire, dessin, 26 juillet 1933 (AC Rennes). Projet de construction dans la partie comprise entre la rue Saint-Hélier et la propriété Raffray sur une longueur de 283,60 m. Profils en long et en travers type, dessin, 26 juillet 1933 (AC Rennes). Projet d'établissement de trottoirs et de demi-caniveaux pavés. Extrait du plan d'alignement Projet de prolongement de l'avenue jusqu'à l'avenue du Gué-de-Baud, dessin, [1939] (AC Rennes).
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    Auteur :
    [commanditaire] Ville de Rennes
    Description :
    La voie plantée est équipée de places de stationnement en épis. Elle relie l´ancien faubourg Saint -Hélier, dit de la Guerche, au nord, et la place de la Gare, au sud.
    Typologies :
    réseau de jonction
    Localisation :
    Rennes - avenue Louis-Barthou - en ville
    Titre courant :
    Avenue Louis-Barthou (Rennes)
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Melrand - Saint-Rivalain - en écart
    Représentations :
    La statue de saint Louis porte la couronne d'épines. saint Louis la couronne d'épines
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Breteil - rue de Montfort
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Breteil - rue de Montfort
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    États conservations :
    Les attributs (main de justice et sceptre) sont cassés ; il manque la partie supérieure de la
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Statue de très belle qualité.
  • Statue : saint Louis
    Statue : saint Louis Saint-Just
    Inscriptions & marques :
    Inscription peinte sur le socle : St LOUIS.
    Historique :
    La statue de saint Louis fut achetée et placée à l'autel du Sacré-Coeur en 1855. Elle fut repeinte
    Référence documentaire :
    Archives paroissiales. Saint-Just, église paroissiale Saint-Just. Livre de paroisse. 1839-1936, non
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue : saint Louis
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Statue en bois de belle qualité, peut-être l'oeuvre d'un artiste local.
  • Statue : saint Louis
    Statue : saint Louis Hirel - Vildé la Marine
    Inscriptions & marques :
    Inscription peinte sur un piédestal, sous la statue : St LOUIS.
    Historique :
    Statue de saint Louis probablement réalisée vers 1820.
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Statue : saint Louis
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Iconographie dans la tradition du 17e siècle (couronne d'épines, sceptre, manteau semé de fleurs de
  • Statue : Saint Louis
    Statue : Saint Louis Vergéal - Bourg
    Statut :
    propriété de la commune
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_80 :
    typicum au niveau de l'aire d'étude ou du diocèse
    Titre courant :
    Statue : Saint Louis
    États conservations :
    Nombreux éclats de la peinture ; il manque la couronne d'épines.
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Oeuvre de qualité appartenant à l'ensemble du retable du maître-autel.