Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau de sainte Pompée (Langoat)

Dossier IA22018140 inclus dans Le bourg de Langoat réalisé en 2013

L'église paroissiale de Langoat est dédiée à sainte Pompée. Elle a vraisemblablement été implantée sur le lieu de son inhumation au 6e siècle (sur l'emplacement de la chapelle primitive). Une fontaine homonyme est située dans un talus à une centaine de mètres au nord de l'église paroissiale. Sainte Pompée (ou plutôt Sainte Aspasie, fille du Roi Eusèbe d'Armorique) est originaire de Grande-Bretagne et a immigré en Armorique au 6e siècle. Ce serait l'épouse du roi Hoël Ier surnommé « le Grand » qui régna sur la Bretagne armoricaine et la mère de sept enfants dont Tugdual, connu comme premier évêque de Tréguier et Léonor. Tugdual deviendra plus tard saint Tugdual, c'est l'un des sept saints fondateurs de la Bretagne (saint Malo ou Maclou ; saint Samson ; saint Brieuc ; saint Pol Aurélien ; saint Corentin et saint Paterne ou Patern). A la mort de son mari en 545, Pompée devient religieuse et se retira dans le monastère de Langoat. En Bretagne, elle est également connue sous le nom de "Koupaïa" ou "Coupaia".

Les restes mortels de sainte Pompée ont été déplacés en 1370 dans un tombeau faisant mausolée ; il a été ouvert en 1768 à la demande de l'évêque de Tréguier afin d'authentifier les ossements de la sainte et de prélever des reliques. L'église paroissiale a été reconstruite en 1771. Le tombeau de sainte Pompée a été classé au titre objet en 1911.

Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Langoat
Lieu-dit : le Bourg, Adresse : Eglise paroissiale ,
Cadastre :

Période(s) Principale : 3e quart 14e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle
Secondaire
Dates 1370, daté par travaux historiques
1768, daté par travaux historiques
1846, daté par travaux historiques

Élevé en granite et en marbre, le tombeau de sainte Pompée affecte la forme d'un carré de 1,64 mètre pour 1 mètre de hauteur. Les panneaux en bas-relief raconte l'histoire de la sainte. Le tombeau était peint à l'origine (traces de polychromies visibles).

Murs granite pierre de taille
marbre
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1911/05/01
Précisions sur la protection

Liste objets classés MH.

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des Eglises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc, Les Presses Bretonnes, 1939-1947, 779 p.