Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Site archéologique de l'Île Milliau (Trébeurden)

Dossier IA22007763 inclus dans Écart : Ile Milliau et Île Molène (Trébeurden) réalisé en 2006

Fiche

Dénominations site archéologique
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trébeurden
Lieu-dit : Ile Milliau
Cadastre : 1830 23 70 , 23 71

Dans l'ensellement central de la ligne de crête, une allée couverte dite "Ty Liac'h", qui, selon Jollivet, servait alors de grange en 1859, limite au sud un champ dans lequel certaines photographies aériennes montrent les traces d'une vingtaine de cabanes circulaires protohistoriques. L'allée couverte datée du Néolithique a été classée MH en 1961. Dans le Trégor, ce type d'allée à entrée latérale existe à Crec'h Quillé à Saint-Quay-Perros et à Kerguntuil à Trégastel. Au début du 19ème siècle, l'allée couverte possédait encore une dalle terminale, aujourd'huie disparue selon les descriptions du chevalier de Fréminville en 1842. L'ARSSAT a découvert au sud-est de l'allée couverte, dans un talus, une pierre longue de 2, 20 m avec une base en forme de V, que l'on peut considérer comme un menhir. Dans le pignon nord-est de la ferme, on peut remarquer une ancienne cellule monastique, relativement bien conservée (édifice non protégé).

Période(s) Principale : Néolithique
Principale : Gallo-romain

L'allée couverte, située sur un tertre, est partiellement effondrée et probablement amputée de nombreuses pierres, mais elle a conservé son aspect monumental et partie de sa couverture. Aujourd'hui, seuls 10 piliers debout soutiennent 3 dalles encore en place (elle était supportée par au moins 4 piliers qui sont à terre ou mutilés). Des traces d'autres piliers montrent qu'il y avait au moins une autre dalle. La longueur totale du monument était au maximum de 14 m et probalblement même 19 m. Il semblerait qu'il y aurait eu sur la façade nord une entrée latérale (70 cm de large) ; l'accès à l'allée couverte se faisant par un vestibule aujourd'hui disparu. L'axe de l'allée couverte est 116°-296°. La face externe des dalles et des piliers est brute, tandisque la face interne sembla avoir été travaillée, de lmanière à la rendre plane. La cellule antique intégrée au bâtiment de ferme de l'île mesure 3, 50 m sur 4, 50 m de profondeur et 2 m de hauteur. Sept grosses dalles de 0, 50 le large, forment la charpente interne de cette cellule ; les murs sont construits en moellons de granite à gros grains ; la couverture originelle a été recouverte de ciment avec un linteau en béton, visible à l'entrée, dépourvue de huisserie.

Murs granite
États conservations inégal suivant les parties, remanié
Techniques maçonnerie

L'allée couverte et la cellule monastique sont à signaler comme patrimoine archéologique.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1961/03/27

Annexes

  • 20072205874NUCB : Collection particulière (ARSSAT)

    20072205873NUCB : Collection particulière (ARSSAT)

    20062209606NUCB : Collection particulière

    20062209604NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • MARCHAT A, LE BROZEC Michelle. Les mégalithes de l'arrondissement de Lannion. Patrimoine archéologique de Bretagne. Rennes : ICB, Laboratoire d'Anthropologie Université Rennes I, 1991.

Périodiques
  • GUERIN, Odile. Des mégalithes sur une île. In Iles du Trégor. APEGIT n° 1, Trébeurden, 1986.

    p. 15-23

Liens web