Logo ={0} - Retour à l'accueil

Sénéchaussée ou Douanes (?), actuellement maison, Le Vieux-Bourg (Châteaulin)

Dossier IA29005663 réalisé en 2013

Fiche

Cet ancien édifice administratif, peut-être siège de la Sénéchaussée ou des douanes au 18e siècle, voire 17e siècle, situé sur la hauteur du Vieux-Bourg, permet de contrôler les passages sur l'Aulne, en amont et en aval, et sur la route royale n°170.

La présence de la date de 1789 sur un des linteaux fait sans doute référence à un rôle symbolique qu'a dû avoir ce bâtiment pendant la Révolution ; sa construction étant antérieure.

Selon le cadastre de 1847, son implantation au sol était plus grande qu'actuellement.

Des vestiges de murs et une porte d'accès en façade est semblent le confirmer.

L'ancienne fonction administrative du bâtiment peut être confirmée par le fait qu'il n'existait pas, avant les travaux des années 1980, de communication entre les pièces.

Les accès ne pouvaient se faire que depuis l'extérieur, soit par les portes de rez-de-chaussée (initialement une seule en façade principale et une seconde en façade postérieure), soit par les escaliers extérieurs au nombre de deux.

Devenu ferme au cours du 19e (le rez-de-chaussée servait d'écurie et d'étable pour les veaux), ce bâtiment, unique à Châteaulin, est devenue une maison.

Appellationsty tourel
Dénominationssénéchaussée, douane
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Châteaulin
AdresseCommune : Châteaulin
Lieu-dit : Le Vieux-Bourg
Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle , (?)
Dates1789, porte la date

Edifice situé au Vieux-Bourg, en position dominante, dans une boucle de l'Aulne.

Edifice de plan carré à rez-de-chaussée (2 portes dont une avec date portée 1789), étage carré (1 porte avec escalier extérieur droit, 2 fenêtres, 1 porte en pignon avec escalier extérieur d'accès) et étage de comble (fenêtre à fronton triangulaire). Toit en pavillon à pans brisés, couverture en ardoise et une souche de cheminée.

Vestige, en rez-de-chaussée, sur le mur pignon sud, de l'âtre de la cheminée (détruite). Cheminée, au 1er étage, au coin du mur pignon nord et mur gouttereau est (détruite).

Poutres (5), de larges sections, en rez-de-chaussée. Charpente de faible section.

Un rajout, réalisé dans les années 80, a permis d'intégrer un escalier afin de desservir l'étage par l'intérieur. Des ouvertures ont été créées entre les pièces. Un escalier a été installé pour accéder à l'étage de comble.

Mursschiste moellon
granite pierre de taille
Toitardoise
Plansplan carré régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit
Statut de la propriétépropriété privée