Logo ={0} - Retour à l'accueil

Salle capitulaire de l'abbaye de Daoulas, actuellement église paroissiale Notre-Dame, centre d´exposition, parc (Daoulas)

Dossier IA29003386 inclus dans Abbaye de Daoulas, actuellement église paroissiale Notre-Dame, centre d´exposition, parc (Daoulas) réalisé en 2006

Fiche

Dénominationssalle capitulaire
Aire d'étude et cantonBretagne - Daoulas
AdresseCommune : Daoulas

La salle capitulaire de l'abbaye de Daoulas pose quelques problèmes quant à sa datation. R. Grand en 1958 la considérait comme une construction plus ancienne que le cloître, L.M. Tillet en 1982 parlait en ces termes de la façade : elle est d´un style et d´une facture très archaïques, certainement antérieurs au 10e siècle, sans que l´on puisse préciser davantage. Pour P. Guigon, rien ne permet d´avancer que l´entrée de la salle capitulaire serait antérieure au 10e siècle. En 1990, M. Bailleu expliquait que les sondages effectués à l´intérieur de la salle du chapitre (fin 11e, début 12e siècle), ont révélé l´existence de structures antérieures. Deux murs parallèles orientés est-ouest semblent se poursuivre au-delà du mur ouest de la salle capitulaire. Dans l´état actuel des recherches il est délicat d´aller plus avant dans l´essai de datation de cette façade, d´apparence fruste certes, notamment en comparaison avec le cloître situé à proximité et daté de la fin du 12e siècle. Mais il est tout à fait possible que cette salle fut édifiée, comme le proposait M. Bailleu, à la fin du 11e siècle ou tout début du 12e siècle.

Période(s)Principale : 12e siècle , (?)

Dans l´aile orientale qui joignait probablement le choeur ou le transept de l´église, se trouvait au Nord de la sacristie la salle du chapitre. On conserve aujourd´hui la façade Ouest de cette salle donnant sur le cloître. Cette façade est constituée de trois ouvertures, celle du centre formant la porte d´accès est en arc plein-cintre à simple rouleau. Elle est encadrée de chaque côté par deux baies géminées en arc plein-cintre à double rouleau, percées dans le mur épais et placées sur un mur bahut. Le rouleau extérieur repose au centre sur une colonne, assez instable. Les rouleaux intérieurs reposent d´une part sur des colonnes engagées dans les faces intérieures de l´arcade et d´autre part, au centre, sur une seconde colonne plus trapue que celle recevant l´arc extérieur. Les colonnes sont ornées de chapiteaux sculptés de motifs différents de ceux que l´on peut observer dans le cloître. Au revers de la façade deux larges contreforts, peu épais, amortis en glacis encadrent la porte centrale de la salle.

Techniquessculpture
Statut de la propriétépropriété du département