Logo ={0} - Retour à l'accueil

Rue Lacoste (Châteaulin) ; venelle Kerstrat (Châteaulin)

Dossier IA29005671 inclus dans La ville de Châteaulin (Châteaulin) réalisé en 2013

Fiche

Précision dénominationvenelle
Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationsrue
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Châteaulin
AdresseCommune : Châteaulin

La rue Lacoste a été perçée au début du 20e siècle. Une carte postale du 1er quart du 20e siècle montre qu'elle est peu lotie (le n°13 vient d'être achevé).

Le dénivelé naturel de la rive droite fait que certaines maisons sont implantées à la fois rue Lacoste et rue Raoul Anthony ; aussi les façades donnant sur la rue Lacoste présentent un niveau de moins que les façades donnant sur la rue Raoul Anthony.

Cette pente naturelle se retrouve aussi venelle de Kerstrat. Venelle plus ancienne-certains bâtis sont présents sur le cadastre de 1847- elle est située à proximité d'un ancien site d'extraction d'ardoise. Des constructions ont été réalisés en contre-bas de la grand'rue, accolées aux façades postérieures des maisons de la grand'rue.

Les escaliers en schiste desservant la grand'rue à la rue Lacoste, via la venelle de Kerstrat sont à signaler, ainsi qu'un pan de mur en schiste qui longe la venelle.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 20e siècle

La rue Lacoste se compose pour l'essentiel de maisons de type ternaire (enduites). Un immeuble du 3e quart 20e quart complète l'alignement ainsi que des garages et un entrepôt ; ce qui rompt l'homogénéïte architecturale de la rue.

La venelle de Kerstrat est peu lotie, située en contre bas de groupe scolaire Saint-Louis et parallèle à la grand'rue : les constructions sont modestes et fortements remaniées. A noter une habitations de la fin du 18e ou début 19e dont seule la pente de toit permet de la distinguer.