Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Prieuré (prieuré cure) puis église paroissiale Saint-Guillaume (Saint-Gonlay)

Dossier IA00130764 inclus dans Village de Saint-Gonlay réalisé en 1993

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Vocables Saint-Guillaume
Parties constituantes non étudiées cimetière, tombeau
Dénominations prieuré, église paroissiale
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Montfort-sur-Meu
Adresse Commune : Saint-Gonlay
Cadastre : 1983 C1 59

Ancien prieuré-cure de l´abbaye Saint-Jacques de Montfort, l´église aurait été dédiée, jusqu´au 18e siècle, au saint gallois Gundlee. L´édifice fondé au 13e siècle a été agrandi et reconstruit. La chapelle seigneuriale, au Nord porte la date de 1537 sur une sablière également sculptée d´inscriptions gothiques. Une trésorerie y est accolée au 17e siècle. La nef relevée dans la première moitié du 16e siècle, a été remaniée au cours du17e siècle, sans doute au moment de la reconstruction du chœur en 1670, et au début du 18e siècle (la grande fenêtre sud est datée 1719). La tour est, elle aussi, construite au 17e siècle, comme le porche Sud qui abritait, dans sa partie supérieure, un ossuaire ou une salle des archives. En 1890, l´église est dans un mauvais état, un projet de restauration est élaboré par Arthur Regnault. En 1893, une subvention est accordée. L´entrepreneur Huchet procède à la réfection de la toiture, du pignon occidental et des portes extérieures. La décoration des tirants, des sablières et des autels est confiée à Goudrieux et le douvelis de bois est remplacé par le charpentier Argentais.

Période(s) Principale : 2e quart 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1537, porte la date
1670, daté par source
1718, daté par source
1719, daté par source
Auteur(s) Auteur : Regnault Arthur, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Huchet Jean-Marie, entrepreneur, attribution par travaux historiques

L´église qui conserve son cimetière, offre une silhouette très caractéristique de la 2e moitié du 17e siècle avec sa tour massive et son chœur à pans coupés. Malgré les agrandissements successifs, on distingue la structure initiale, composée de deux volumes distincts de la nef et du chœur, sur laquelle se greffent une tour et un porche, au Sud, une chapelle et une trésorerie, au Nord. A noter, en extérieur les bas –reliefs sculptés autour de la fenêtre sud de la nef qui pourraient évoquer Saint-Yves et le pauvre. A l´intérieur, un arc diaphragme isole encore la nef du reste de l´église ; il rappelle le fonctionnement primitif d´un espace très fractionné, typique de la liturgie médiévale. La chapelle seigneuriale placée au Nord selon une habitude courante, occupe une position privilégiée par rapport au chœur ; elle est munie d´un accès direct qui permet un mode de circulation distinct de celui des autres paroissiens.

Murs schiste
moellon
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en berceau brisé
Typologies clocher latéral, porche latéral, chevet à pans coupés
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 2015/07/31

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Ille-et-Vilaine. Série O.

Documents figurés
  • Saint-Gonlay (I.-et-V.) - L'Eglise, carte postale, sans éditeur, [s.d.] (A.D. 35 : 6 Fi).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine... Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol, t. 3.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol..

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle, DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).