Logo ={0} - Retour à l'accueil

Prieuré de chanoines réguliers de Saint-Augustin, de génovefains, église paroissiale Saint-Pierre (Landéan)

Dossier IA00007245 inclus dans Le village de Landéan réalisé en 1979

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • croix monumentale

Cette église prieurale mentionnée dès le 12e siècle dépend à cette époque de l'abbaye de Saint-Pierre-de-Rillé. Dédiée à saint Pierre, représenté dans le chœur par la statue du saint avec les clefs et le coq, et à saint Paul, figuré avec le glaive ; on y trouve des vestiges de l'architecture de toutes les époques, depuis le style roman dans la nef jusqu'à l'ogival flamboyant. Le massif occidental est édifié au 15e siècle, tandis que le transept date du siècle suivant. La nef est couverte d'une charpente. L'édifice primitif se compose d'une seule nef à chevet droit ; au sud de cette nef est une fenêtre flamboyante, et au nord une fenêtre ogivale trilobée ; au bas, le portail en ogive, avec colonnettes et tympan gothique, était surmonté jadis d'un campanile, remplacé en 1826 par un clocher. En 1833, on releva le chevet et l'on ajouta deux chapelles, de façon à donner la forme d'une croix à tout l'édifice. On voyait en 1781 dans cette église les autels du Rosaire et de Saint-Sébastien ; la confrérie du Rosaire y fut établie, en effet, dès le 2 mai 1653. L'ancien autel majeur était de 1669, mais le prieur M. Bordier en fit construire un nouveau en 1771. Les fondations desservies en ce temple valaient 70 livres en 1790. Le roi, en qualité de baron de Fougères, avait les droits de supériorité dans l'église de Landéan, mais le seigneur du Hallay y jouissait des droits de seigneur fondateur et prééminencier, ayant son banc, son enfeu et ses armoiries dans le choeur. Le seigneur d'Ardennes, en Saint-Georges-de-Reintembault, possédait aussi quelques prééminences, ainsi que le seigneur de l'Artoire. Ce dernier avait son banc et son enfeu prohibitif, avec ses armoiries, devant l'autel de Notre-Dame et Saint-Gorgon.

Genrede chanoines réguliers de saint Augustin, de génovéfains
VocablesSaint-Pierre
Parties constituantes non étudiéescroix monumentale
Dénominationsprieuré, église paroissiale
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Fougères Nord
AdresseCommune : Landéan
Cadastre : 1985 AB 93

Eglise priorale mentionnée au 12e siècle, appartenant à l'abbaye Saint-Pierre-de-Rillé, conserve des vestiges d'appareil roman dans la nef. L'édifice actuel date du 15e siècle (massif occidental) et du 16e siècle (transept) . Il a été en partie remanié en 1826 (clocher) et en 1833 (transept et choeur) avec remploi de baies. Inscription bras sud du transept : J. DUROCHER CURE PR PRL 1833.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 12e siècle
Dates1833, porte la date

Plan en croix latine, lambris de couvrement, clocher en façade recouvert d'ardoises avec campanile, chevet plat. Façade ouest scandée de quatre contreforts qui encadrent l'entrée principale.

Mursgranite
pierre de taille
moellon
appareil mixte
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
toit à l'impériale
noue
pignon couvert
pignon découvert
Typologiesclocher en façade, chevet plat
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • 19933500978X : , 6Fi.

Références documentaires

Bibliographie
  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929