Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation du canton de Carhaix-Plouguer

Dossier IA29002545 réalisé en 2003

Présentation de l'étude :

Conditions de restitution de l´enquête

L´enquête d´Inventaire Fondamental sur le patrimoine des communes du canton de Carhaix-Plouguer a été conduite en 1964, c´est à dire au moment de la création du service régional de l´Inventaire en région Bretagne. La mise en oeuvre des résultats de l´enquête a été longue et difficile, car tributaire des détails de mise en oeuvre de prescriptions scientifiques destinées aux personnels de recherche impliqués dans la réalisation de l´Inventaire général. On constate donc que les responsables et les enquêteurs de l´opération n´ont pas pu tirer totalement partie des recommandations méthodologiques sur lesquelles s´appuie désormais toute opération d´inventaire.

L´évolution de la terminologie au sein des enquêtes de l´Inventaire est également à souligner. Il en résulte une différence notable entre les termes utilisés par les chercheurs au moment des premières enquêtes et ceux employés aujourd´hui, conséquence de l´élaboration progressive d´une méthode scientifique de l´Inventaire se fondant sur un vocabulaire normalisé. Ceci pourra expliquer au lecteur certaines différences entre le dossier papier numérisé et le dossier électronique.

De plus, la restitution de cette opération met en avant l'évolution de la notion de patrimoine depuis les années 60 : le patrimoine fluvial et industriel (une seule notice sur un moulin) n'a pas été étudié. Il en va de même pour le patrimoine architectural antérieur au milieu du 19e siècle et les objets du 19e siècle conservés dans les église et chapelles du canton.

Dans les années 80, les notices d´oeuvres architecturales sélectionnées pour étude ont fait l´objet d´une saisie informatique pour alimenter la base de données nationale MERIMEE. Les quelques dossiers ponctuels d´architecture qui restaient à saisir, ainsi que la totalité des notices relatives aux objets mobiliers, ont été intégrés au cours du second semestre 2007, et ce dans le respect des normes et vocabulaires définis au plan national. Les clichés photographiques réalisés entre 1964 et 1980, au préalable numérisés, ont été intégrés au dossier électronique.

Conformément au programme de numérisation des dossiers d´Inventaire Fondamental, initié par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, les dossiers papiers ont été numérisés dès la fin de l´année 2005. Les fichiers au format pdf qui en résultent ont été reliés aux notices du dossier électronique.

Si les notices Mérimée et Palissy reflètent ainsi une méthodologie de l´ Inventaire des années 60, il a tout de même été nécessaire de revoir la structure du dossier afin qu'il s'adapte à celle du dossier électronique. De plus, il n'est pas question de faire des notices électroniques une copie des documents pdf, cependant, concernant les notices architecture, quelques données relatives aux distributions intérieures des édifices ont été reprises. La consultation des documents pdf reste donc nécessaire pour avoir un complément d'information.

Dans le dossier électronique, le patrimoine inventorié est géoréférencé. Le géoréférencement des édifices à la parcelle n´a été possible que sur les communes disposant d'un cadastre numérisé. A défaut, un géoréférencement au lieu-dit est proposé ou au bâti à partir du SCAN 25 de l'IGN. Lorsqu'il subsistait un doute sur la localisation -quelques édifices ou croix de chemin- c'est un géoréférencement à la commune qui a été fait

L'ensemble de la documentation antérieure à 1970 est à la base de l´ouvrage paru en 1969, dans la collection Inventaire topographique : Canton Carhaix-Plouguer : Finistère. Les photographies issues de l'enquête de "Pré-inventaire du patrimoine architectural et des sites" réalisée en 1976 par le service (Sylvaine Laffiché-Lozach, enquêteur / François Dagorn et Sylvaine Laffiché-Lozach, photographes) pour le compte de la Direction départementale de l'équipement du Finistère sont intégrées dans la présente base de données. Ceci permettant de confronter les évolutions, les modifications, voire les destructions du patrimoine architectural sur la commune de Carhaix entre 1964 et 1976.

Ce travail a été réalisé par Erwana L'Haridon (chercheur), Danièle Garand (technicienne de recherche), Alain Dagorn (retouches d'images) et Alain Jenouvrier (administrateur de bases de données).

Aires d'études Carhaix-Plouguer