Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Tonquédec

Dossier IA22016840 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Voir

  • Présentation du territoire de l'ex communauté de communes du Centre-Trégor
Le recensement des éléments bâtis du territoire de la commune de Tonquédec, d'une superficie de 18,01 km², a été réalisé en 2011 par le service de l'inventaire du patrimoine culturel de la Région Bretagne. Nombre d'éléments bâtis recensés : 490.

Nombre de dossiers d'études : 41 soit 8,3 % du corpus.

Administration

Tonquédec est une commune française, située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne. Elle dépend de la circonscription de Plouaret (arrondissement de Lannion). Appartenant au Pays du Trégor-Goëlo, elle fait partie de la Communauté de communes du Centre Trégor créée en 1993.

Étymologie

"Tonkadoc" est mentionné dès 1231. 1239 : Tonkedoc ; 1267 : Tonquedec ; 1294 : Tonquedeuc ; 1484 : Tronquedec ; 1516 : Tonquedec ; 1630 : Louquedec (source : KerOfis).

Tonkedeg en breton ; les habitants : les Tonquédois, en breton : Tonkedegad (Tonkedegiz), Tonkedegadez (-ed) .

Pour JOLLIVET (1859), "ce nom est composé de deux mots bretons Ton quédec ou guedet, lesquels signifient lieu élevé où l´on fait bonne garde". Selon Hervé ABALAIN (Les noms de lieux bretons), il s´agit d´un éponyme seul (la famille de Tonquédec est apparue au 12e siècle).

Géographie

Située dans le Trégor, Tonquédec a pour communes limitrophes : Lannion au nord, Caouënnec-Lanvézéac et Cavan à l'est, Pluzunet au sud et Ploubezre à l´ouest.

Plusieurs cours d´eau délimitent naturellement la commune de Tonquédec : un petit affluent du Léguer au nord, la rivière du Guindy à l´est (Cavan) et Le Léguer à l´ouest (Ploubezre).

D´une superficie de 1801 hectares (soit 18,01 km²), 6,5 km du nord au sud, 3,8 km d´est en ouest.

Le bourg se situe à 90 m d´altitude moyenne. L´altitude minimale est de 10 m, maximale de 106 m au sud.

Cours d´eau : la rivière du Guindy ; Le Léguer.

Bassin versant : Baie de Lannion ; Jaudy-Guindy-Bizien.

Géologie et pédopaysages (analyse des sols)

"Territoire plat et uni, à l´exception de la partie ouest, où la rivière du Guer [le Léguer] coule dans une vallée large aux bords escarpés ; il est passablement boisé et assez bien planté de pommiers. Les terres sont de bonne qualité et soigneusement cultivées ; les prairies fournissent d´excellents et abondants fourrages" (source : GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. 1862).

"Le sol renferme un très beau granite rosé exploité notamment à Kermeur. [...] L´agriculture y a fait de grands progrès ; les terres grâce à l´engrais marin qu´on va chercher à Lannion, sont très productives [...]. L´élevage des bestiaux se développe en cette commune au grand profit des agriculteurs qui s´y livrent" (source : RIGAUD, Jean-Marie. 1890).

Un habitat historiquement dispersé : les hameaux de Tonquédec

Selon le Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne de 1859 de Benjamin-Philibert JOLLIVET, Tonquédec compte 21 hameaux ou lieux-dits dont voici la liste : "Le Loc, Kergouriou, Kerbrunec, Kersaliou, Keranguez [Kerangwez], Troguindy, Kernevez, Lauguivy [Loguivy], Kergroahan [Kerivoalan], Kerellé, la Vieille-Motte, Rugulaouen, le Cossic, le Mouster, Kercastel, l´Hôpital, Minihy, Kerandiot, le Bouder, Kerantant, Kermeur".

Données démographiques

1793 : 1 778 habitants.

1800 : 1 555 habitants.

1806 : 1 594 habitants.

1821 : 1 846 habitants.

1831 : 1 954 habitants.

1836 : 2 044 habitants.

1841 : 2 022 habitants.

1846 : 2 095 habitants.

1851 : 2 102 habitants.

1856 : 2 058 habitants.

1861 : 2 051 habitants.

1866 : 1 547 habitants.

1872 : 1 531 habitants.

1876 : 1 890 habitants.

1881 : 1 878 habitants.

1886 : 1 840 habitants.

1891 : 1 791 habitants.

1896 : 1 846 habitants.

1901 : 1 816 habitants.

1906 : 1 679 habitants.

1911 : 1 610 habitants.

1921 : 1 465 habitants.

1926 : 1 457 habitants.

1931 : 1 402 habitants.

1936 : 1 270 habitants.

1946 : 1 150 habitants.

1954 : 1 109 habitants.

1962 : 1 112 habitants.

1968 : 958 habitants.

1975 : 865 habitants.

1982 : 1 045 habitants.

1990 : 1 061 habitants.

1999 : 1 063 habitants.

2009 : 1 049 habitants.

Densités de population :

1851 : 116,7 habitants au km² (maximum).

1975 : 48 habitants au km² (minimum).

La paroisse de Tonquédec

Tonquédec dépendait de l'évêché de Tréguier. Le château a été édifié par la famille de Coëtmen qui portait le titre de vicomte de Tonquédec. La paroisse avait pour subdélégation Lannion et ressortissait du siège royal de Lannion. "L´église, [depuis 1447] est une collégiale en patronage laïque : les canonicats sont présentés par les seigneurs de Tonquédec. [...] Dès l´an 1400, le chapitre de Tréguier possédait le manoir noble de Porzou ; les autres maisons nobles de Tonquédec sont : la Vieille-Motte, Kerhuon, Kerrel et Troguindy" (source : OGEE, Jean - MARTEVILLE, 1853).

La commune au milieu du 19e siècle

"Sa population est de 2 102 habitants et sa superficie de 1 798 hectares 73 ares dont :

- 1 342 hectares sous terres labourables,

- 116 sous prés et pâtures,

- 48 sous bois,

- 13 sous vergers et jardins,

- 181 sous landes et terres incultes,

[- 13 de propriétés bâties,

- 85 de constructions non imposables (source : OGEE, Jean - MARTEVILLE, 1853).]

Elle renferme 494 maisons [constructions diverses], 5 moulins à eau [de Kerallé, de Tremorvan], dont un à papier [du Château].

Son revenu cadastral est de 62 206 francs 29 centimes et son revenu vrai de 105 344 francs soit 3/5 pour proportion entre ces deux nombres" (source : JOLLIVET, Benjamin-Philibert. 1859).

"Foire le samedi qui suit le 29 juillet.

Le facteur de la poste aux lettres ne dessert la commune que tous les deux jours.

Une douzaine de maisons dispersées parmi les massifs d´arbres composent ce bourg" (source : JOLLIVET, Benjamin-Philibert. 1859).

"Ecole de garçons, 62 élèves ; de filles, 45 élèves" (source : GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. 1862).

"Deux écoles communales, celle des garçons a été fondée en 1827 et celle des filles en 1841. Une école privée de filles y existe depuis quelques années" (source : RIGAUD, Jean-Marie. 1890).

Maisons et fermes datées :

Kerannec (1586).

Goz Vouden (1628).

Stang Ar C'hlan (1644 ; 1740).

Kervranton (1656).

Kermeur (48) (1660).

Sterven (1679).

Lann Gueraudren (1704).

Kerdouca Izellan (1708).

Le Mouster (1711-1721).

Kergroahant (1730 ; 1790).

Kerantanet (1737).

Kermeur (8) (1738).

Grande Rue (1) (1739).

Kergastel (1757). (Ancienne porte de la chapelle Saint Gildas).

Le Loc (1762).

Kernalégan (1766).

L'hopital (Inscription : FAIT FAIRE PAR YVES LE PREC ET JEANNE PRIGEANT SON EPOUSE LAN 1774).

Le Mouster (1775).

Kerfinit (Inscription : F : F : P GILLES HUON 1779).

Hent Meur (1783).

Kerjean (1785).

Convenant Le Roux (1785).

Ker Saliou (Inscription (en réemploi) : E.IXRI.LE.PENNEC S : F : M. LAN 1786).

Kermeur (20) (Inscription : 'F : F : : ROPARS ET M : LHEREC : S : L : 1790).

Kermeur (56) (1793).

Kerantanet (1793).

Kerbrunec (1794).

Rugulaouen (Inscription : I : L : PIRIOU ANGELIQUE : LUENNEG 1800).

Rugulaouen (1807).

Penn Ar Guer (1807).

Minihy (Inscription : F : F : P : JH NI COLAS ET M : YTELEPOLLE N LEG SON EPSE ET FPOULLE NNEG 1810).

Ker Saliou (Inscription : F : F : P : HENRI ROUHAULT ET MARGUERITTE UNVOAZ SON EPOUSE L'AN 1813).

Kernevez (Inscription : F : F : PAR FRANCOIS MARTIN EPOUX DE MARIE YVONNE LE DROUMAGUET NR LAN 1816).

Kermeur (1822).

Roc'h Glaz (1822).

Le Mouster (1823).

Kerrivoalan (1823).

Kerfeunteun (Inscription : F F P. Gme ROPERS EG SON EP SZU Me LE BONNC LAN 1824).

Hent Braz (5) (1824 ; 1921).

Le Loc (1827).

Kerjean (Inscription : P : CAUDE M : LE CONUDER 1827).

Kermeur (68) (1828).

Kerjean (Inscription : F : FAIRE PAR YVES ROUXAULT ET MARIE LE PIÈRE L'AN 1828).

Guillemoden (1830).

Route du chateau (2) (Inscription : F.B. PAR. MAURICE LE MANAC'H ET MARIE ; 1830).

Rue Anjela Duval (1833).

Rue du lavoir (1) (1835).

Le Mouster (1835).

Hent Ar Mollejou (1837).

Kerbrunec (1840).

Kergroahant (1841).

Kergroahant (1842).

Coat David (1855).

Prat Dinan (1860).

Poull Ar Ranned (1872).

Route du Chateau (17) (1876).

Le Chateau (Inscription : 90 CT 1880).

Ker Saliou (1882).

Saint Guénolé (1884).

Runanber (1885).

Lann Gueraudren (1885).

Le Cossic (1888).

Le Rest (1892).

Kergastel (1896).

Rugulaouen (1898).

Convenant bouder (1901).

Aires d'études Schéma de cohérence territoriale du Trégor
Adresse Commune : Tonquédec

Annexes

  • Synthèse communale :
  • 20122212137NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212138NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212139NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212140NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212141NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212142NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212143NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212144NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212145NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212146NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122212147NUCA : Cadastre - Cadastre ancien, commune de Tonquédec, 1 tableau d'assemblage et 9 feuilles, 1835 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Bibliographie
  • BIZIEN-JAGLIN, Catherine ; GALLIOU, Patrick ; KEREBEL, Hervé. PROVOST Michel (direction scientifique). Carte archéologique de la Gaule. Pré-inventaire archéologique. Côtes d'Armor. 22. Paris, 2002, 407 p.

  • GAULTIER DU MOTTAY, Joachim. Géographie départementale des Côtes-du-Nord. Paris, 1862, 844 p.

  • KERMOAL, Christian. Les notables du Trégor : éveil à la culture politique et évolution dans les paroisses rurales, 1770-1850, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2002, 488 p.

  • OGEE Jean (Nouv. éd. rev. et augm. par Marteville A., Varin P). Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Rennes, Deniel, 1853, tome 2, 986 p.

  • RIGAUD, Jean-Marie (avec le concours de M. Hélary et de plusieurs instituteurs du département ; les cartes ont été dressées par M. Belhomme). Géographie historique des Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc, 1890, 509 p.

  • Geobreiz.com, Portail géographique de la Bretagne. (Site internet : http://www.geobreizh.com).

  • Institut national de la statistique et des études économiques. Données locales : un éventail de données localisées du quartier à la région. (Site internet : http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/default.asp ? page=statistiques-locales.htm).

  • KerOfis : base de données du Service Patrimoine Linguistique de l'Office Public de la Langue Bretonne. KerOfis est la base de données du Service Patrimoine Linguistique de l'Office Public de la Langue Bretonne. Cette base est utilisée quotidiennement par le service pour répondre aux besoins des collectivités bretonnes (Signalisation, traduction, études normatives). Dorénavant, elle permettra à tout un chacun de trouver la forme bretonne de son adresse ainsi que de mener gratuitement des recherches sur la toponymie de la Bretagne. (Site internet : http://www.ofis-bzh.org/).

  • Territoires et Population, deux siècles d'évolution. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui. Ce site est la mise en scène de deux siècles d´évolution des territoires et des populations communales appuyés sur la représentation du paysage français du XVIIIe siècle réalisée par les équipes Cassini. (Site internet : http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/index.htm).

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Lécuillier Guillaume - Le Nedellec Tristan