Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Plédéliac

Dossier IA22000221 réalisé en 1998

Fiche

Histoire

Plédéliac est une ancienne paroisse primitive, comme l´indiquent le préfixe « ple » et sa superficie qui avoisine les 5100 ha. Le nom « déliac », dont la terminaison « c » est parasite, fait référence à un saint breton « Téliau » vénéré en plusieurs lieux de Bretagne ; son historicité est très incertaine.

L´époque préhistorique est représentée par l´allée couverte ruinée de Saint-André (classée M H en 1970).

Entre 1130 et 1137, fut fondée l´abbaye de Saint-Aubin, issue de celle de Bégard. Son histoire est plus modeste que celle de l´abbaye de Boquen en Plénée-Jugon ; elle connut une ruine totale au début du 20e siècle. Frotier de la Messelière en fit des croquis dans les dernières années du 19e siècle : elle présentait alors des restes encore conséquents. De nos jours, il ne subsiste que d´infimes vestiges au lieu-dit le Petit Saint-Aubin, à proximité du château de Saint-Aubin construit en 1900 avec, dit-on, les matériaux de l´abbaye.

A 2,5 km au nord du bourg, au lieu-dit Bois Lavergne, le cadastre ancien montre une construction entourée d´un fossé circulaire à deux entrées.

Le château de la Hunaudaye, construit au 13e siècle par les Tournemine, est l´oeuvre majeure de la commune et du canton : sa situation stratégique entre Dinan et Lamballe, à la frontière du Penthièvre, explique l´importance du château. Les Tournemine, d´abord favorables aux Penthièvre lors de la succession du Duché au 14e siècle, se rallièrent au duc, ce qui leur valut de recevoir de celui-ci des largesses pour reconstruire le château au début du 15e siècle. Le château a été classé M H en 1922 et est propriété de l´Etat.

Géographie

Le territoire de la commune a une superficie de 5175 ha, dont 950 environ sont constitués par les trois forêts qui règnent sur la commune : les forêts de Saint-Aubin et de la Hunaudaye au nord et la forêt de Coatjégu au sud. De ce côté, les limites communales sont naturelles et données par le ruisseau du Guillier puis par l´Arguenon. Au nord, la limite est donnée par la forêt de la Hunaudaye, au sud, par la forêt de Coatjégu. Le relief, qui culmine vers 80-100 m d´altitude, s´anime au sud dans les vallons confluant vers l´Arguenon, qui offre quelques beaux paysages (vers Tournemine). La commune a conservé un bocage qui s´avère être d´un type particulier fait de plantation d´arbres sans talus.

Conditions de l´enquête

Cette enquête est une actualisation d´une enquête antérieure réalisée en 1975 selon la méthode dite du pré-inventaire. Les conclusions rédigées alors, concernant le petit patrimoine rural, restent valables : elles mentionnent l´évolution rapide de l´habitat paysan sous l´effet de la modernisation du milieu agricole.

Depuis cette première enquête, peu de choses ont évolué mais on constate cependant quelques restaurations intéressantes : croix de la Plançonnais, manoir de la Hersardais, manoir de Bélouze devenu auberge, manoir de la Vicomté hébergeant une école d´une institution étrangère, restauration par les Monuments Historiques du château de la Hunaudaye, dont l´environnement proche est désormais très protégé. Au lieu-dit Saint-Esprit, une construction agricole construite en pierre et terre, dépendant de la ferme-musée locale, a été restaurée et couverte de chaume (voir fig.).

Dans le domaine du mobilier religieux, la statue de saint Jean-Baptiste de la chapelle du Saint-Esprit bénéficie désormais d´une présentation digne de l´intérêt de l´oeuvre.

On signalera enfin la maison de Loiserie, qui porte la date 1516, soit une des dates les plus anciennes relevée à ce jour sur une maison rurale de Bretagne.

Statistiques communales.

Population en 1891 : 2302 habitants (maximum).

1975 : 1336

1990 : 1232.

Aires d'études Jugon-les-Lacs
Adresse Commune : Plédéliac

Références documentaires

Bibliographie
  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Au coeur du Penthièvre. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1951.

    p. 59-60
  • GAULTIER du MOTTAY, J. Répertoire archéologique du département des Côtes-du-Nord. Bulletins et mémoires de la société d'émulation des Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc : Imprimerie Guyon, 1883-1885.

    p. 424
  • SAINT-JOUAN, Régis de. Dictionnaire des communes. Département des Côtes-d'Armor. Eléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes-d'Armor. Saint-Brieuc : Imprimeries Prud'homme et Guyon, 1990.

    p. 425-427
  • TANGUY, Daniel. Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes d'Armor. Douarnenez : Le Chasse-Marée, 1992.

    p. 174-175
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nouvelle édition, Rennes : Molliex, 1843-1853, 2 vol.

    p. 278-279
  • LA MOTTE ROUGE, Daniel de. Châtellenie de Lamballe, vieilles demeures et vieilles gens. Imprimerie de Châtelaudren, 1977.

    p. 393-428
  • LA MOTTE ROUGE, Daniel de. Vieux logis, vieux écrits du duché de Penthièvre. Le Mans : 1986.

    p. 578-585