Logo ={0} - Retour à l'accueil

Presbytère, rue du Pontoir (Plouhinec)

Dossier IA56007611 inclus dans Village dit bourg (Plouhinec) réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesécole, jardin, enclos
Dénominationspresbytère
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Port-Louis
AdresseCommune : Plouhinec
Adresse : rue du
Pontoir
Cadastre : 1837 M1 62, 61, 60, 59, 58 ; 2010 AB 107, 128, 471

Un courrier du président de la fabrique e 1899 indique que le presbytère, existant en 1581, aurait été reconstruit en 1682 en raison de sa ruine, ce qui est plausible. Dans une lettre de 1808, le desservant Ponsard indique au préfet que le presbytère est en ruines depuis plus de 30 ans. Lors de l'enquête de 1808, la commune demande la reconstruction du presbytère, mais elle manque de fonds, en raison des travaux effectués au rétablissement des églises. C'est pourquoi, lorsqu'en en 1816, les travaux de reconstruction sont déclarés bien avancés, il faut plutôt voir une restauration complète de l'ancien presbytère dont certaines parties peuvent remonter à 1682, comme la cheminée conservée au rez-de-chaussée de la partie est, l'escalier, les ouvertures de la partie est. Le cadran solaire apposé sur la façade sud au -dessus de la porte d'entrée porte le date de 1704. La partie ouest en revanche date plutôt du milieu ou de la 2e moitié du 19e siècle : le plan cadastral de 1837 et le projet d'école établi en 1838 (non réalisé) montre un bâtiment plus court jointif seulement de la clôture du jardin est. Pour cet agrandissement, on dut détruire le bâtiment à usage de four situé à l'entrée de la cour au nord de la porte. Lucarnes et souches de cheminées de l'ensemble du bâtiment ont été refaites à cette époque. Le jardin au nord a été amputé lors de l'élargissement de la route. Sur le plan cadastral de 1837 semble figurer la niche à chien en prolongement de la dépendance ouest.

Période(s)Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Dates1704, porte la date

Situé à l'est de l'église, le presbytère se développe dans un terrain divisé entre cour et jardins enclos de murs, le jardin est (potager verger) étant limité par une clôture à piliers. On accède à la cour à l'ouest par deux portes jumelées charretière et piétonne. Le logis enduit est orienté au sud. Double en profondeur, il secompose de deux parties de taille inégale. A l'est, la première compose une élévation à cinq travées ordonnancée. La seconde ne compte que deux travées. L'escalier de la partie est est en bois, à retours avec jour, avec rampe à balustres. Axial, il se situe dans la partie postérieure du logis. Au sud, la cour est limitée par un muret dans lequel s'insère la niche à chien couverte en appentis.

Mursgranite
enduit partiel
moellon
Toitardoise
Étagessous-sol, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Typologiesmaison à plusieurs pièces par étage
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • A. D. Morbihan. 2O. Administartion communale. 2O 169/1420. Plouhinec. Travaux communaux. Presbytère.

    12 janvier 1816. Devis des travaux à faire pour achever le presbytère

    - Les fenêtres au nombre de 19, main d'oeuvre, carreaux de vitre, ferrements et peintures : 650 francs

    - Les portes au nombre de 13, les pentures, les serrures et main d'oeuvre : 180 francs

    - Tous les planchers de la maison, les cloisons, terrasses, terrasse du grenier [...].

    Signé Madec, menuisier.

  • A. D. Morbihan. 2O. Administration communale. 2O 169/1421. Plouhinec, écoles. 1904-1017. 16 février 1899. Presbytère.

    Renseignements relatif au logement du desservant. 16 février 1899.

    L'immeuble servant de logement au desservant de Plouhinec n'a jamais porté le nom de "petit presbytère". Il existait déjà dès l'année 1581 ce qui suppose qu'il remontait à une date antérieure. En 1812, il fut rebâti ou plutôt relevé presque à neuf sur les restes encore assez bien conservés de l'ancien presbytère, détruit par un incendie dans la nuit du 24 au 25 décembre 1770. Les desservants ont toujours joui paisiblement du presbytère non aliéné pendant la Révolution.

    La maison que l'on a appelé le petit presbytère : c'est la maison qui sert de logement aux institutrices. Elle fut ainsi appelée parce que les recteurs s'y logèrent à la suite de l'incendie qui a détruit le presbytère en 1770. Cette maison appartenait à l'église de Plouhinec et portait le nom de "maison de Notre-Dame de Grâce". En font foi un acte authentique du 28 février 1690 signé Caudalh et Fondrier, notaires royaux de la cour d'Hennebont.

    Description du 25 février 1690 : "une maison couverte d'ardoise située au bourg et un petit jardin clos de murs, à Notre-Dame de Grâce.

    Courrier de Le Borgne, président de la fabrique, 18 décembre 1898.

    *Notre demeure presbytèrale pluseurs fois séculaire : nos archives en font mention en 1581, comme déjà en ruines. Elle fut rebâtie en 1682 par les soins et deniers de Mre Rogon, curé de l'époque. Non aliénée et rendu au culte en 1802. Agrandie et restaurée souvent depuis par les soins des desservants avec les seules ressources de la fabrique.

  • 20095606394NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3 P 215.

    20095606249NUC : Archives départementales du Morbihan, 2O.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 2O. Administration communale. 2O 169/1420. Plouhinec. Travaux communaux.

  • A. D. Morbihan. 2O. Administration communale. 2O 169/1421. Plouhinec, écoles. 1904-1917. Ecole de l'Arlécan. Plans, devis, correspondances. 1936. Mairie-école de filles bureau de poste.

  • A. D. Morbihan. 49 J 1395. Fond Xavier Caubert de Cléry. Plouhinec, presbytère et école libre. - Reconstruction (dommages de guerre) : décision du délégué départemental, estimation des dommages causés, plans pliés, pièces comptables, honoraires, correspondance. 1945-1948.

Documents figurés
  • A. D. Morbihan. 3P 215. 1837. Plouhinec. Plan cadastral. Plan d'assemblage et plan par sections. 3 P 2414 et 3P 2415. Plouhinec. Matrices cadastrales.

    Archives départementales du Morbihan : 3P 215 ; 3 P 2414 ; 3P 2415