Logo ={0} - Retour à l'accueil

Port de Port-Launay

Dossier IA29004274 inclus dans Voie navigable sur l'Aulne réalisé en 1996

Fiche

Á rapprocher de

  • Place
    Port-Launay, place du Général de Gaulle

Œuvres contenues

L'activité de ce port de roulage et de cabotage accessible depuis la haute mer est attestée au moins dès le 16e siècle. Dès le début des années 1780, l'exploitation des ardoisières près de Guily Glas se fait dans des carrières souterraines. Port-Launay dont l'aisance est attestée par les archives, compte alors plusieurs chantiers navals et peut recevoir des bâtiments de 90 tonneaux. De cette envolée témoignent aussi les inventaires après décès de plusieurs familles de négociants. Certaines maisons des quais pourvues d´entrepôts remontent à cette époque. Avant la création de la commune et de nouvelles liaisons terrestres, la partie nord du port faisait partie de Saint-Segal (anciennement quai Saint-Segal, aujourd’hui quai Amiral Douguet), la partie sud, de Châteaulin (anciennement quai de Châteaulin, aujourd’hui quai Jacques Pouliquen).

La construction du canal de Nantes à Brest, projetée dès 1783, débute à Port-Launay en 1811. Une première écluse (elle figure sur des documents anciens) est inaugurée en 1811 ; elle a été supprimée pour être remplacée en 1858 par l'écluse marine de Guily Glas située en aval qui permettait l´aménagement d´un bassin à flot. A cette première écluse était associée une maison éclusière (modèle des ingénieurs) bâtie avant 1820 en grès et microdiorite (détruite après 1972) ; un édifice du même type, conservé à Châteaulin (écluse, quai Charles de Gaulle), permet de connaître l´aspect du bâtiment disparu de Port-Launay.

La construction, entre 1803 et 1832, de plus d´un kilomètre de quais, d´une série de bornes d´amarrage (1822), de plusieurs cales et d´un chemin de halage permet une activité portuaire intense. Le transport de marchandises et de matériaux (ardoises, sables, bois, vin) et de personnes (liaisons maritimes entre Brest et Châteaulin) atteint son apogée entre 1860 et 1870. Les bateaux de haute mer peuvent remonter jusqu´à Port-Launay pour y effectuer leurs transbordements. Des moulins à farine, des tanneries, des scieries à bois, une briqueterie, une fabrique de beurre et un chantier naval s´installent dans des immeubles à entrepôts longeant les quais.

La construction de la ligne du chemin de fer Nantes-Quimper-Brest via Landerneau en 1864 intervient à l´apogée de l´activité portuaire (troisième port finistérien en 1888), tout en préfigurant son déclin qui est aussi, en partie, dû à l´envasement du canal et de l´Aulne. Aujourd’hui, le site portuaire, en grande partie à usage résidentiel, est tourné vers le tourisme fluvial et patrimonial (C. Douard).

Parties constituantes non étudiéesquai, écluse, bassin à flot
Dénominationsport
Aire d'étude et cantonPays d'Accueil touristique du Ménez-Hom Atlantique - Châteaulin
HydrographiesAulne l' canal de Nantes à Brset
AdresseCommune : Port-Launay

La 1ère écluse fut inaugurée en grande pompe en 1811 (ancienne écluse 1). Les travaux, confiés par adjudication aux entrepreneurs brestois Nicolas Huyot, Marcel Billard et Jean Maurice Pouliquen, sont suspendus entre 1814 et 1817. En 1822, la création de la Compagnie des canaux de Bretagne permet l'ouverture de l'écluse le 1er mai 1826. Entre 1845 et 1858, d'importants travaux sont entrepris pour former entre Châteaulin et Port-Launay un bassin à flot destiné à accueillir les bateaux de haute mer et faire de Châteaulin un port fluvio-maritime ; c'est à cette occasion qu'a été détruite la première écluse de Port-Launay, remplacée par l'écluse marine de Guily Glas. Le vapeur la Ville de Brest faisait la liaison entre Brest et Port-Launay vers 1865 (M. -D. Menant).

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle
Dates1811, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Huyot Nicolas entrepreneur attribution par travaux historiques
Auteur : Billard Marcel entrepreneur attribution par travaux historiques
Auteur : Pouliguen Jean-Maurice entrepreneur attribution par travaux historiques

Écluse à sas disparue.

Mursgranite pierre de taille

moellon

Témoin de l´important trafic qui existait au 19e siècle, le bassin à flot de Châteaulin - Port-Launay fut un véritable port fluvio-maritime dont l´activité était essentiellement liée à celle des ardoisières et à l´agriculture. Le développement de Port-Launay fut contemporain et dépendant de l´activité du canal de Nantes à Brest ; centre commerçant très actif pendant toute la seconde moitié du 19e siècle, son déclin coïncide avec l´arrivée du chemin de fer (M. -D. Menant).

Port-Launay illustre bien l´importance historique et économique des petits ports de cabotage le long des côtes et au fond des rivières maritimes bretonnes (C. Douard).

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Sites de protectionsite inscrit
Précisions sur la protection

Site inscrit : arrêté du 2 mars 1943.

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan d'une partie de la commune de Châteaulin. [à partir d'un] extrait du plan cadastral, 1811 ; échelle : 1 : 2000.

    Bibliothèque municipale de Rennes
  • [Plan de Port-Launay en 1820]. Plan par P. Goury aîné, ingénieur des Ponts et Chaussées, 31 mars 1820. Papier, encre, aquarelle.

    Archives Nationales : F 14 10260 pièce 8
  • Finistère. Arrondissement du Centre. Navigation de l'Aulne. Plan de la tablette du déversoir de Châteaulin. Plan de la tablette du déversoir de Port-Launay. Coupe du déversoir de Châteaulin (exécuté en 1818). Coupe du déversoir de Port-Launay (exécuté en 1817 et 1818). Plans et coupes, par Jean-Marie de Silguy, ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées, 26 décembre 1821. Papier, encre, aquarelle.

    Archives Nationales : F 14-1158
  • Canal de Nantes à Brest. Département du Finistère. Plan général de la traversée du canal de Nantes à Brest dans le département du Finistère se composant des cours de l'Aulne, de l’Hyères et du Kergoat. Plan, par Jean-Marie de Silguy, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, 1er janvier 1823. Papier, encre, aquarelle.

    Archives Nationales : F 14 - 10109/1 pièce 59
  • Navigation intérieure. Canal de Nantes à Brest. Département du Finistère. Rivière d'Aulne. 1ère feuille. Plan général de la Rivière d'Aulne depuis Guilyglas jusqu'à Lothey comprenant les écluses n° 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 et 10. Plan, par Guillaume Goury, dit Goury aîné, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, 28 janvier 1829. Papier, encre, aquarelle.

    Archives Nationales : F 14 - 10109/1 pièce 4
  • Plan de la Rivière d'Aune entre le pont de Châteaulin et le Port-Launay où sont tracées les deux écluses, le chemin de halage et la rue faisant partie du projet général de la navigation de l'Aune, en conformité de la décision du 17. 8bre 1809 de M. le Directeur général des Ponts et Chaussées. Plan, par l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées 28 janvier 1829. Papier, encre, aquarelle.

    Archives Nationales : F 14 - 10109/1 pièce 4
  • Extrait du plan de Port-Launay. Plan par Dumontier, In : Pétition à M. le Ministre de l'intérieur et à la Chambre des Députés afin d'obtenir l'érection en commune de Port-Launay. Brest, 14 février 1835. Papier, encre, aquarelle ; échelle : 1 : 2500.

  • FINISTERE. PORT-LAUNAY.- sur l'Aulne (Vue prise de l'aval). Photographie, par Jules Duclos, Quimper, 3e quart 19e siècle.

    Direction départementale de l'Equipement du Morbihan, subdivision de Pontivy (archives)
  • PORT-LAUNAY - Vue générale - Canal de Nantes à Brest. Carte postale, [Quimper : Joseph Villard, phot.-édit., 1862-1914].

  • PORT-LAUNAY - La Place. Carte postale, Châteaulin : Jos Le Doaré, 1er quart 20e siècle.

  • PORT-LAUNAY - CHATEAULIN. Quai St-Ségal. Carte postale, Jean-Marie Le Doaré, phot., Saint-Brieuc : Emile Hamonic, édit., [1906-1909].

Bibliographie
  • CAMBRY, Jacques. Voyage dans le Finistère. Brest, 1835.

  • CAMBRY, Jacques. Voyage dans le Finistère ou état de ce département en 1794 et 1795. Édition critique avec introduction et commentaire par Dany Guillou-Beuzit. Société archéologique du Finistère, Quimper, 1999.

    p. 286-287
  • [Exposition. Brest, Archives départementales du Finistère. 1982]. Le canal de Nantes à Brest dans le Finistère. Exposition présentée à Brest, Archives départementales du Finistère, du 5 avril au 30 septembre 1982. Réd. Chantal Daniel. Brest : Archives départementales du Finistère, 1982. 90 p., ill.

    Archives départementales du Finistère
  • Le Finistère, de la préhistoire à nos jours. Sous la direction d´Yves Gallo. CRBC, université de Bretagne occidentale, Brest. Saint-Jean-d´Angely, 1991.

    p. 210, 214, 413
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. 1ère édition 1778-1780. Nouvelle édition, revue et augmentée par MM. A. Marteville, et P. Varin, avec la collaboration principale de MM. de Blois, Ducrest de Villeneuve, Guépin de Nantes et Lehuérou. Rennes : Molliex, libraire-éditeur, 1843-1853.

    p. 172-174 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • PENVEN, Michel. Le canal de Nantes à Brest en Centre-Finistère. Spézet : Association sur les traces de François Joncour, 1993.

  • ROLLAND, Hélène, ROLLAND, Yves. Entre terre et mer ou la naissance de deux communes au fil de l´Aulne. Châteaulin, Port-Launay, Saint-Segal, Pont-de-Buis, Quimerc´h. Bannalec, 2003.

    p. 69-174