Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont Salé (ou pont Isole), rue Isolé (Quimperlé)

Dossier IA29000576 réalisé en 2001

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations pont
Aire d'étude et canton Quimperlé - Quimperlé
Hydrographies Isole l'
Adresse Commune : Quimperlé
Adresse : Rue Isole
Cadastre : 1981 AR non cadastré ; domaine public

Assurant un des passages les plus anciens entre la haute et la basse ville, liant la place Saint-Michel, via l´ancienne rue des Boucheries et la place du Salé, à la place du duc de Bordeaux (place Hervo) et le quartier de Sainte-Croix, un pont en bois d´origine médiévale a probablement été remplacé par un pont en pierre dès le 17e siècle. On ne peut affirmer avec certitude que le maître maçon Mathurin Grellepoix et les frères Gilles et Michel Moussin (ou Moussain), tailleurs de pierre dont les noms sont associés en 1640 à la construction d´un « pont sur l´Isole », soient les auteurs de l´ouvrage. Lors des inondations de 1746, le pont s´effondre ; provisoirement reconstruit en bois, il se dégrade rapidement. En 1755 l´ingénieur Honoré Aubert propose un projet de reconstruction en pierre ; le dessin conservé aux archives départementales d´Ille-et-Vilaine fait état d´une structure identique à celle actuellement en place, à l´exception du tablier, alors en forme de dos-d´âne, modifié ultérieurement. Le pont a du être consolidé à plusieurs reprises au cours des 19e et 20e siècles lors des différentes crues. Le parapet sud s´est effondré suite aux inondations de décembre 2000.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Secondaire : 16e siècle
Auteur(s) Auteur : Aubert Honoré, ingénieur, attribution par travaux historiques
Auteur : Mathurin Grellepoix?, maître maçon, attribution par travaux historiques
Auteur : Moussin Gilles?, tailleur de pierre, attribution par travaux historiques
Auteur : Moussin Michel?, tailleur de pierre, attribution par travaux historiques

Parements, becs et parapets en moellon de granite et de schiste, maîtresse-arche en pierre de taille de granite, tablier revêtu de pavés.

Murs granite
schiste
moellon
pierre de taille

En raison de sa structure qui remonte, pour l´essentiel, au milieu du 18e siècle, et de la rareté de ponts anciens encore en place, l'ouvrage est un témoin précieux de ce type de patrimoine dont trop peu d´exemples sont parvenus jusqu´à nous. A l´instar de deux autres ponts de la ville (Lovignon et Bourgneuf), le pont Salé, certes plus modeste, figure parmi les ouvrages d´art quimperlois digne d´intérêt.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20042903168NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C FI 0677-01.

    20042903169NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 292.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Ille-et-Vilaine, C FI 0677-01. Plan d´une arche à construire au pont Salé à Quimperlé. 1755.

  • A.D. Finistère, 3 P 292. Cadastre de 1824, section F.

Bibliographie
  • BOURDE DE LA ROGERIE, Henri. Artistes, artisans, ingénieurs en Bretagne. A.P.I.B. (Association pour l´Inventaire de Bretagne), Bruz, 1998.