Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Canal de Nantes à Brest, pont routier, au bourg (Le Roc-Saint-André)

Dossier IA00010098 inclus dans Voie navigable sur l'Oust réalisé en 1986

Fiche

Remarquable dans ses dimensions et sa mise en œuvre, le pont est intimement associé au développement de la commune située sur des axes de circulation : voie romaine, route royale, avec halte de la poste aux chevaux, canal et enfin chemin de fer. Le Roc-Saint-André, qui s’appelait « Saint-André du Roc » depuis 1608, avait d’ailleurs troqué son nom pour « Le Pont du Roc » sous la Révolution.

Cet ouvrage en pierre de taille de granite comporte onze arches en plein cintre, culées et piles à becs triangulaires. Il fut construit vers 1760 par le duc d'Aiguillon, commandant en chef de la province, qui avait entrepris la rénovation du réseau routier de la Bretagne. Il remplaça le pont de bois qui enjambait l'Oust en aval, au niveau du château du Crévy. Il a été remanié au XIXe siècle, pour permettre la navigation sur le canal de Nantes à Brest par l’intermédiaire d’une arche marine.

Précision dénomination pont routier
Parties constituantes non étudiées croix monumentale
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Communes riveraines du canal de Nantes à Brest - Malestroit
Hydrographies Oust l'
Adresse Commune : Roc-Saint-André (Le)
Lieu-dit : bourg
Adresse : kilométrage 140.986 , R. N. 166
Précisions

oeuvre située en partie sur la commune Chapelle-Caro (La)

Le pont fut construit vers 1760 par le duc d'Aiguillon, commandant en chef de la province, qui avait entrepris la rénovation du réseau routier de la Bretagne. Il remplaça le pont de bois qui enjambait l'Oust en aval, au niveau du château du Crévy. Il a été remanié au 19e siècle, pour permettre le passage du canal de Nantes à Brest.

(M. -D. Menant)

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Vignerot du Plessis-Richelieu Emmanuel-Armand
Emmanuel-Armand Vignerot du Plessis-Richelieu

Emmanuel-Armand de Vignerot du Plessis-Richelieu, duc d'Aiguillon.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Pont à onze arches en plein cintre ; culées et dix piles à becs triangulaires : pierre de taille de granite. Embarcadère en aval ; bittes d'amarrage.

Murs granite pierre de taille
schiste moellon

Ouvrage remarquable dans ses dimensions et sa mise en oeuvre. En amont, en sortant de la courbe : anciennes structures (ténues) en béton à proximité du site industriel en friche.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • La Chapelle-Caro. Cadastre napoléonien, section E de la Clavelaie. Levée par M. Thébaud, géomètre du cadastre, 1829, échelle 1:2500 e.

    Archives départementales du Morbihan : 3 P 123/13
Bibliographie
  • ROSENZWEIG, Louis. Répertoire archéologique du Département du Morbihan. Paris : Imprimerie impériale, 1863.

    col. 143 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • LUGINBUHL, Yves. Ouvrages d´art et paysages de Bretagne. Paris, 1985, polycopié, 2 tomes.

    t. 1, p. 173 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • MENANT, Marie-Dominique, RIOULT, Jean-Jacques. Canton de Malestroit, Morbihan. Rennes : Institut culturel de Bretagne, 1989. (Images du Patrimoine ; n° 60).

    p. 20, fig Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)