Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont Lorois (Belz)

Dossier IA56005444 inclus dans Écart dit Pont-Lorois (Belz) réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations pont
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Hydrographies Rivière d'Etel
Adresse Commune : Belz
Lieu-dit : Pont-Lorois
Cadastre : Domaine public

Dans la nouvelle édition du dictionnaire d'Ogée sur la Bretagne (Ogée, 1843), il est écrit : Entre Belz et Plouhinec on construit, sur le bras de mer qu'on appelle rivière d'Etel, un pont suspendu qui portera le nom de pont Lorois du nom du préfet actuel du département. Avec celui du Bono, enjambant la rivière du même nom près d'Auray, ce sont deux projets d'ouvrages d'art qui occupent les instances départementales à compter de la fin des années 1830. Des projets sont mis à l'étude dès 1836 afin d'explorer les possibilités de construction (fig. 1). Le chantier démarre véritablement en 1841 et le pont est inauguré en 1844. Mis en société il devient pont à péage au début des années 1850. Les plans du pont sont de Laurent, ingénieur des Ponts et Chaussées. Diverses entreprises morbihannaises travailleront à sa construction (Hennebont, Lorient), employant pendant plusieurs années une main d'oeuvre locale. L´une des épreuves du pont, effectuée en 1843, indique qu´il possède alors une portée de 113,20 m pour une largeur du tablier de 4,20 m. (AD56, S 540 et 1Z 189). Dès 1851 il est question de consolidations à effectuer au tablier du pont (en bois) puis, en 1853, aux piles et arches maçonnées. Elles seront dotées de contreforts supplémentaires suivant les plans de Halouis, agent voyer de l'arrondissement de Lorient (fig. 3 et 4). Cependant une tempête l'endommage sérieusement en 1894. A la fin de la dernière guerre mondiale, le pont est détruit par les bombardements alliés de 1945, destinés à libérer la poche de Lorient. Comme l'indique une plaque commémorative fixée sur l'un des portiques du pont (fig. 13), les travaux de reconstruction sont menés de 1954 à 1956. Ils ont été réalisés par : MM. de Brun et de La Serve, ingénieurs en chef, M. Bertin, ingénieur des Ponts et Chaussées, M. Griette, ingénieur des travaux publics de l'Etat, M. Leinekugel Lecoc, entrepreneur à La Rohe, M. Groleau, entrepreneur à Vannes, et M. Maubert, conducteur de travaux. Le pont est inauguré en septembre 1956, par M. Pinton, secrétaire d'Etat aux travaux publics aux transports et au tourisme, en présence de nombreuses personnalités et des maires des communes de Belz et Plouhinec. L'ouvrage a été restauré à la fin des années 1990, par l'entreprise Freyssinet International.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle , (détruit)
Dates 1844, daté par source
1956, daté par source
Auteur(s) Auteur : Laurent, ingénieur des Ponts et Chaussées, attribution par source
Auteur : Brun de, ingénieur des Ponts et Chaussées, signature
Auteur : La Serve de, ingénieur des Ponts et Chaussées, attribution par source
Auteur : Leinekugel Lecoc, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Groleau, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Halouis, agent voyer, attribution par source

Sur le tracé de la D 9 qui relie Auray à Port-Louis, le pont Lorois enjambe la rivière d'Etel sur un resserrement des deux rives, anciennement nommé Vieux-Passage (côté Plouhinec). Le pont reconstruit en 1956 conserve une partie de l'ouvrage du 19e siècle, en l'occurrence les arches sur piles maçonnées élevées sur le rivage des communes de Belz et de Plouhinec : Trois côté Belz et six côté Plouhinec. C'est un pont suspendu à deux portiques en béton armé de type cadre portail, ancrés au sol. Des câbles d'acier supportent le tablier à structure métallique boulonnée. La portée principale est de 237 mètres, d'une rive à l'autre. On y circule sur deux voies. La rampe d'accès sur la rive gauche est droite, tandis que celle construite côté Plouhinec s'infléchit vers le nord, au-delà des six arches, ce qui confère à l'ensemble de l'ouvrage un élancement supplémentaire.

Murs granite
acier
pierre de taille
béton armé
Typologies pont suspendu. Portée principale de 237 m
Mesures l : 23700.0

Le pont Lorois est une ouvrage remarquable datant de la Reconstruction. Il est publié dans plusieurs ouvrages référençant les plus beaux ponts de France.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20065604549NUCA : Archives communales de Belz

    20065604823NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 540.

    20065604824NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 540.

    20065604825NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 540.

    20065604827NUCB : Centre des Monuments Nationaux, Sap05_lcr03175_p.

    20065604826NUCB : Centre des Monuments Nationaux, Sap05_lcr03174_p.

    20065604828NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3Fi 13/7.

    20065604829NUCB : Archives départementales du Morbihan, 22Fi 3.

    20065604524NUCB : Archives départementales du Morbihan, 5 Fi.

Références documentaires

Bibliographie
  • OGEE Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de Bretagne, nouvelle édition augmentée par Marteville et Varin. Rennes, 1843.

    p.