Logo ={0} - Retour à l'accueil

Place de la République, anciennement place de la halle aux grains (Vannes)

Dossier IA56005950 inclus dans Secteur sauvegardé de Vannes réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale nord-ouest.
    Vue générale nord-ouest.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • tribunal
    • poste
    • caisse d'épargne
    • banque
    • halle
    • immeuble
    • maison
    • hôtel

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Un des éléments majeurs de l'urbanisme vannetais de la 2e moitié du 19e siècle avec la rue Thiers était d'abord destiné à mettre en valeur un édifice également majeur, la halle aux grains construite en 1862, émanation de la richesse de l'arrière-pays vannetais. Plusieurs facteurs contribueront à la modification de l'espace et à la perte d'une partie de son intérêt. Le premier projet prévoyait un espace moins important relativement régulier autour de la halle : il fut abandonné très vite, car dès 1862, le projet de construction du tribunal implique la mise en perspective de ce dernier au fond de la place. C'est pourquoi l'espace libre est agrandi au nord de la halle, l'agrandissement se faisant sur des jardins ce qui ne posait pas de gros problèmes, la seule limite physique consistant en l'ancienne falaise au nord de la place, ancienne limite médiévale du rivage. Cette première dissymétrie créée mettait l'accent cette fois sur deux édifices avec perspectives à échelle différente. Cependant, la destruction de la halle pour la remplacer par une poste en 1955 modifia sensiblement l'aspect de la place : la poste, plus large que la halle, masque en partie la façade du palais et, étant placée en bordure de la rue Thiers, ferme la perspective sur l'espace de la place devenu un grand parking. Malgré les reconstructions opérées au 20e siècle (outre la poste, quelques immeubles trop haut ont remplacé les anciennes constructions), la place de la halle-aux-grains, devenue place de la République, conserve en partie son homogénéité et son statut de place majeure de la fin du 19e siècle. (C. Toscer)

AppellationsPlace de la halle aux grains
Parties constituantes non étudiéestribunal, poste, caisse d'épargne, banque, halle, immeuble, maison, hôtel
Dénominationsplace
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : place de la
République
Cadastre : 1844 K7 1397, 1395, K8 1882, 1889, 1940 ; 1980 BT non cadastré ; domaine public

La place est conçue en 1862 à l'occasion de la construction de la halle à grains. Celle-ci s'accompagne d'un vaste projet urbain qui outre la création de la place, prévoit la rectification et le redressement des rues du Port et des Douves du Port, qui deviendront la rue Thiers, ainsi que l'ouverture d'une rue (rue Autissier) qui reliera la place à la rue des Bons Enfants (rue Richemont). Un emprunt de 300 000 francs est fait pour réaliser ces travaux. Le projet est cependant modifié peu après sa conception : dès 1862, le projet de construction du tribunal au fond de la place impose l'agrandissement de l'espace libre vers le nord, créant une dissymétrie de part et d'autre de la halle. D'autre part, la place initialement carrée est prolongée sur l'est de la rue Thiers sur les fossés des remparts détruits. A l'exception de la halle, il faut attendre un vingtaine d'années pour que la place se construise d'immeubles, essentiellement à proximité de la rue Thiers, et de maisons sur les côtés nord et sud de la place. La halle a été détruite en 1955 pour faire place à la nouvelle poste. L'immeuble qui abritait cette dernière, construit à la fin du 19e siècle et loué par Mme Delory en 1912 à la poste, a été détruit pour faire place à un immeuble moderne dans les années 1970. C'est également vers cette époque qu'a été construit le jardin jouxtant l'école Sévigné, entre les n° 1 et 3 et dépendant initialement du n°1. Quelques hangars commerciaux ont également disparu : ainsi au fond de la place l'entrepôt Le Douarin des années 1900, et dont l'extension est construite sur des plans de Joseph Caubert en 1926, est aujourd'hui remplacé par un service de la Préfecture.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1862, daté par source
Auteur(s)Auteur : Charier Marius architecte communal attribution par source

Place de plan rectangulaire, traversée dans sa partie est par la rue Thiers. C'est le long de celle-ci que sont édifiés les immeubles d'angle à pan coupé préconisés sur le plan de Charier. Un immeuble à pan coupé marque également le côté nord de l'entrée de la rue Lehélec, alors que l'immeuble sud, reconstruit après guerre, ne respecte pas cette prescription. Cette ordonnance a malheureusement été rompue par la reconstruction de l'ancienne poste (immeuble qui a cependant conservé son pan coupé).

Un des éléments majeurs de l'urbanisme vannetais de la 2e moitié du 19e siècle avec la rue Thiers était d'abord destiné à mettre en valeur un édifice également majeur, la halle aux grains construite en 1862, émanation de la richesse de l'arrière-pays vannetais. Plusieurs facteurs contribueront à la modification de l'espace et à la perte d'une partie de son intérêt. Le premier projet prévoyait un espace moins important relativement régulier autour de la halle : il fut abandonné très vite, car dès 1862, le projet de construction du tribunal implique la mise en perspective de ce dernier au fond de la place. C'est pourquoi l'espace libre est agrandi au nord de la halle, l'agrandissement se faisant sur des jardins ce qui ne posait pas de gros problèmes, la seule limite physique consistant en l'ancienne falaise au nord de la place, ancienne limite médiévale du rivage. Cette première dissymétrie créée mettait l'accent cette fois sur deux édifices avec perspectives à échelle différente. Cependant, la destruction de la halle pour la remplacer par une poste en 1955 modifia sensiblement l'aspect de la place : la poste, plus large que la halle, masque en partie la façade du palais et, étant placée en bordure de la rue Thiers, ferme la perspective sur l'espace de la place devenu un grand parking. Malgré les reconstructions opérées au 20e siècle (outre la poste, quelques immeubles trop haut ont remplacé les anciennes constructions), la place de la halle-aux-grains, devenue place de la République, conserve en partie son homogénéité et son statut de place majeure de la fin du 19e siècle.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Travaux communaux, halle à grains

    AD Morbihan. 2O 260/ 30. Travaux communaux. Halle à grains.

    15 mars 1862. Propositions d'expropriation de terrain et d'alignements comprises au projet de construction de la halle à grains. Projet approuvé par le préfet le 25 mars 1862. Arrêté impérial du 6 juillet 1862 déclarant d'utilité publique la " construction d'une halle aux grains, formation de deux places l'une devant, l'autre derrière l'édifice, ouverture de deux rues latérales de 9 m. de large et d'une rue de 10m communiquent de la seconde place à la rue des bons Enfants. L'élargissement à 14m de la rue du port et le redressement et l´élargissement à 14m de la rue des douves du port qui formera ainsi le prolongement direct de la dite rue du Port jusqu'à la place du marché au seigle en traversant la place principale de la halle.

  • Sources iconographiques

    19975601181X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601186X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19985600002XA : Archives municipales de Vannes

    19985600255XA : Archives municipales de Vannes

    19985600256XA : Archives municipales de Vannes, 9Fi.

    19985600253XA : Archives municipales de Vannes

    19985600245XB : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    20075601203NUCA : Archives départementales du Morbihan, 149 J 356.

    20075601241NUCA : Archives départementales du Morbihan, 149 J 291.

    20075601242NUCA : Archives départementales du Morbihan, 149 J 291.

    20075601222NUCA : Archives départementales du Morbihan, 149 J 282.

    20045606349NUCB : Fonds privé, CPA119.tif.

    20075601221NUCA : Archives départementales du Morbihan, 149 J 282.

    20085605967NUCA : Archives municipales de Vannes, 35W.

    20035603632NUCB : Fonds privé, CPA124.tif.

    20075605387NUCB : Archives départementales du Morbihan, 9 Fi.

    20035604259NUCB : Archives municipales de Vannes, 7 Fi.

    20095605000NUCB : Collection particulière

    20015604188NUCB : Collection Trémeur

    20055605107NUCB : Fonds privé, Lam31.jpg.

    20055604797NUCB : Fonds privé

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 2O 260/ 30. Travaux communaux. Halle à grains. 6 juillet 1862 déclarant d'utilité publique la construction de la halle à grains.

    Archives départementales du Morbihan : 2O 260/30
  • A. M. Vannes 1D12 : Délibération du conseil municipal 9 novembre 1869 : nouvel alignement de la rue des Douves du Port de la place de la Halle aux Grains.

    Archives municipales de Vannes : 1D12
  • A. D. Morbihan. 149 J 140. Fonds Joseph Caubert de Cléry. 1903-1905. Projet de construction d'un immeuble d'habitation sur la place de la Halle aux Grains pour M. Lanco : cahier des charges, devis descriptif, règlement de mitoyenneté, correspondances.

    Archives départementales du Morbihan : 149 J 140
  • A. D. Morbihan. 149 J 72. Fonds Joseph Caubert de Cléry. 1911-1925. Angle de la rue Thiers et de la place de la Répuiblique, propriété Mme Delory : aménagement de la poste : devis, correspondance, plans.

    Archives départementales du Morbihan : 149 J 72
  • A. D. Morbihan. 149 J 81. Fonds Joseph Caubert de Cléry. 1926. Projet d'agrandissement d'un magasin d'épicerie en gros sur la place de la halle aux grains pour M. Le Douarin : devis, correspondances.

    Archives départementales du Morbihan : 149 J 81
Documents figurés
  • AM Vannes 9Fi. Place et rues projetées aux abords de la halle par Marius Charier, architecte de la ville, 30 décembre 1861. Plan aquarellé, 99,6 x 62,9 cm.

    Archives municipales de Vannes : 9 FI
  • A. M. Vannes. (8). Département du Morbihan. Ville de Vannes. Places et rues projetées aux abords de la Halle et alignements proposés. Dessin : plan d'alignement par Marius Charier, architecte de la ville, 30 12 1861. Echl. 1 : 500, papier entoilé, plume encre de chine, lavis encre de chine, lavis couleur, 99,6 Lx62,9 l.

    Archives municipales de Vannes
  • A. M. Vannes. 9 Fi. Places et rues projetées aux abords de la Halle aux grains et rectification de la rue de Douves du port. Dessin : plan d'alignement par Marius Charier, architecte de la ville, 12 03 1862. Ech. 1 : 500, papier entoilé, plume encre de chine, lavis encre de chine, lavis couleur, 90,7 Lx62,6 l.

    Archives municipales de Vannes : 9 FI
  • A. D. Morbihan. 149 J 356. Fonds Joseph Caubert de Cléry. 1903-1905. Projet de construction d'un immeuble d'habitation sur la place de la Halle aux Grains pour M. Lanco : plans.

    Archives départementales du Morbihan : 149 J 356
  • A. D. Morbihan. 149 J 282. Fonds Joseph Caubert de Cléry. 1911-1925. Angle de la rue Thiers et de la place de la Répuiblique, propriété Mme Delory. Aménagement de la poste : plans.

    Archives départementales du Morbihan : 149 J 282
  • A. D. Morbihan. 149 J 291. Fonds Joseph Caubert de Cléry. 1926. Projet d'agrandissement d'un magasin d'épicerie en gros sur la place de la halle aux grains pour M. Le Douarin : plans.

    Archives départementales du Morbihan : 149 J 291