Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Photographie du trois-mâts Terre-Neuvas, dit Lieutenant René Guillon

Dossier IM22005105 réalisé en 2002

Fiche

Voir

Dénominations photographie
Appellations lieutenant René Guillon
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Matignon
Adresse Commune : Saint-Cast-le-Guildo
Lieu-dit : Saint-Cast

Le trois-mâts goélette Terre-Neuvier "Lieutenant René Guillon" est l'un des derniers Terre-neuviers français, navigant à la voile, avec un moteur auxiliaire de 320 CV, avant d'être désarmé en 1951, après sa dernière campagne à Saint-Malo, et vendu à l'étranger. Son sister ship le "Commandant Louis Richard", capitaine Chas de Saint-Malo sera vendu aux Italiens et deviendra le "Palermino", navire école italien. Le "René Guillon" appartenait à l'armement Glâtre de Saint-Malo. Le capitaine était Frefield de Trégavou. Il fut lancé en 1934 à Nantes. Sa longueur était de 54,60 m pour 857 t de jauge brut. Dans le cadre d'un incendie à bord, il fut secouru sur les côtes américaines par un garde-côtes. 52 hommes composaient l'équipage, soit 2 hommes par doris et 20 doris embarqués. Les hommes d'équipage du Terre-Neuvier étaient logés à l'arrière dans un poste unique "le Gaspard", avec chacun sa paillasse en balle d'avoine ou en paille d'orge. La cambuse était à l'avant. Le cambusier était le second à bord : celui qui était "de verse". Une partie de l'équipage était de Saint-Cast, comme Jules Ohier et Victor Michel. La moyenne d'âge était de 26 ans. Jules Ohier, le plus jeune avait 17 ans. Mais l'équipage était recruté sur tout le canton de Matignon jusqu'à Fréhel et les communes autour de la Rance. Les hommes pratiquaient d'autres activités rurales, au retour de pêche, entre octobre et février : la confection des fagots, des tonneaux, la fabrique du cidre. D'autres se faisaient employer à la petite pêche ou comme maçon pour construire les maisons de la nouvelle station balnéaire de Saint-Cast. A bord, chaque marin fonctionnait "au métier", payé à la morue. Pendant la campagne de 1950, 530 000 morues furent pêchées. Le doris amiral en pêcha 32 000, et celui qui en pêcha le moins : 18000. En 1950, les derniers voiliers de travail des bancs travaillaient au chalut au Groenland. Jules Ohier de Saint-Cast, à l'âge de 17 ans, faisait partie de l'équipage du "René Guillon", en 1950, pour la dernière campagne du banquais (collectage oral de ce récit de vie auprès de Jules Ohier). Equipage du "Lieutenant René Guillon" pour la campagne de 1950 : Frefield Auguste : capitaine. Madec Jean-Louis : chef mécanicien. Marbou Francis : 2e capitaine. Madec Marcel : radio. Le Calvez Louis : lieutenant. Ricordel Jean : 2e mécanicien. Poilvet Albert : saleur. Aillet Jean-B. : 1e maître. Lebreton M. A. : 2e maître. Beaugendre Jules : aide-saleur. Rehel Emile : patron de doris. Missaire Francis : patron de doris. Mogue Edmond : patron de doris. Briand Ernest : patron de doris. Eluard Jean : patron de doris. Lemoine Elie : patron de doris. Henon Jean : patron de doris. Rehel Ernest : patron de doris. Carlo Aug. M. A. : patron de doris. Carlo Aug. Joseph : patron de doris. Lesnard Ernest : patron de doris. Rouxel Henri : patron de doris. Anodeau Louis : patron de doris. Egault Arsène : patron de doris. Renard Joseph : patron de doris. Lefeuvre Marcel : patron de doris. Boutoux Arsène : patron de doris. Rabardel Pierre : avant de doris. Carosio Eugène : patron de doris. Lucas Joseph : patron de doris. Delepine Théophile : patron de doris. Delépine Victor : patron de doris. Duval Eugène : patron de doris. Delépine René : patron de doris. Thébault Raymond : patron de doris. Michel Victor : patron de doris. Rouault François : patron de doris. Brouard Roger : patron de doris. Pungier Albert : patron de doris. Buchon Raymond : patron de doris. Lafond Joseph : patron de doris. Bezard Eugène : patron de doris. Besret Albert : patron de doris. Buchon Emile : patron de doris. Samson Armand : patron de doris. Buchon marcel : patron de doris. Derrien Jean-M. : graisseur. L´hermine Francis : cuisinier. Ohier Jules : novice. Robert Joseph : novice. Marjot André : novice. Basset Henri : novice. Adam Jean : novice.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle

Reproduction d'une photographie du trois-mâts Terre-Neuvier "Lieutenant René Guillon", dont nous présentons une reproduction, à quai et un plan de pont.

Catégories photographie
Structures non encadré
Matériaux papier
Précision dimensions

l = 54,60. Longueur de la coque : 54,60 mètres.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Bibliographie
  • YVON, Révérend Père. Avec les pêcheurs de Terre-Neuve et du Groënland. Saint-Malo : L'Ancre de marine.

    p. 166-167
  • LE BOT, Jean. Les bateaux de la Bretagne Nord aux derniers jours de la voile. Grenoble : Debanne, 1984.

    p. 30