Logo ={0} - Retour à l'accueil

Phare du Toulinguet (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29004070 réalisé en 2006

Fiche

Á rapprocher de

Dénominationsphare
Aire d'étude et cantonBretagne - Crozon
AdresseCommune : Camaret-sur-Mer
Lieu-dit : pointe du Toulinguet
Cadastre : CM

Le site du Toulinguet a été occupé depuis la Préhistoire (traces de camp barré). Il fut ensuite fortifié par Vauban en 1695 par une batterie basse composée de six canons, dont il ne reste quasiment plus rien, et située devant l´ancien phare. Des fortifications importantes sont construites en 1812 sous Napoléon Ier. Le phare, situé à la pointe, fut allumé le 1er juillet 1848.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1848, daté par source

Le phare, allumé en 1848, est composé d´une tourelle carrée, encastrée dans la partie médiane du corps de logis. La tour est haute de 13,20 m, et le foyer de la lanterne se situe à 49 m au-dessus des hautes mers. L´ensemble fut construit en pierres de taille de l´Aber Ildut (granite) pour l´encadrement des ouvertures, les arêtes du corps de logis et les arêtes de la tour et en pierre de kersanton pour la corniche de la tourelle et le dallage de la plate-forme. Une bouée se trouve également face à la pointe du Toulinguet.

États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété de l'Etat
Sites de protectionsite classé, zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique

Annexes

  • 20082908267NUC : Archives départementales du Finistère, 2 Fl 22/123.

Références documentaires

Périodiques
  • LASTENNET, Yann. Les sémaphores en Presqu´île, les vigies de la mer. Crozon : Le Presqu´îlien, 1999, n° 66.

    p. 18-19
  • CHAURIS, Louis. La trilogie du Toulinguet : fortifications, phare, sémaphore. Crozon : Avel Gornog, 2003, n° 11.

    p. 40-45