Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Palais universitaire, actuellement musée des Beaux-Arts et d'archéologie et musée de Bretagne

Dossier IA35022463 inclus dans Quai Châteaubriand, puis quai de l'Université, actuellement quai Emile-Zola réalisé en 1996

Fiche

Dénominations université, musée
Aire d'étude et canton Rennes ville - Rennes ville
Adresse Commune : Rennes
Adresse : 20 quai Emile-Zola
Cadastre : 1980 BS 1

Édifice destiné à l´enseignement supérieur (facultés de Science, de Droit, de Lettres et école de médecine) qui accueille également l´école de Dessin et les collections des musées de la Ville (musée de peintures et de sculptures et musée d'histoire naturelle). Aux premiers projets conçus, dès 1838, par l´architecte de la Ville, Charles Millardet, se substituent les plans de Vincent Boullé qui lui succède en 1846, dans des conditions indéterminées. Les travaux, financés par l'État, la Ville et le Département, commencent en 1847 et s'achèvent en 1855, avec l'inauguration de l'édifice. A partir de 1856, Jean-Baptiste Martenot, nouvel architecte de la Ville, dirige les travaux d´aménagement successifs (couverture vitrée de la cour intérieure en 1860, construction d'un amphithéâtre pour la faculté de Droit, en 1881, aménagement d'une salle de conférence pour la faculté des Lettres, en 1888). L´exiguïté des locaux et le danger de la cohabitation des collections et des différents laboratoires entraînent la construction de nouveaux bâtiments qui permettent le départ de la Faculté de Sciences, en 1895, puis de l´École de médecine, en 1911, date à laquelle les facultés de Droit et de Lettres sont transférées au Grand Séminaire. Enfin, l´école des beaux-arts est installée rue Hoche, dans un ancien couvent qu'elle partage avec le conservatoire de musique. Plusieurs stratégies d'évolution du bâtiment (construction d'un musée promenade de la Motte, en 1874 et 1877, place Hoche en 1880, projet d'aménagement du bâtiment après le transfert de l'école de médecine et de la bibliothèque universitaire, en 1906) seront abandonnées. Le bâtiment fait l'objet d'importantes transformations pour adapter l'édifice à sa nouvelle et unique fonction de musée, il est inauguré en 1911. Le rectorat d´académie occupe cependant une partie des locaux jusqu´au milieu du 20e siècle. La restauration importante qui fait suite aux dégâts causés par les bombardements, s'accompagne de la mise en place d'une muséographie d'avant-garde, conçue en lien avec Georges-Henri Rivière.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1847, daté par source
Auteur(s) Auteur : Millardet Charles, architecte, attribution par source
Auteur : Boullé Vincent, architecte, attribution par source

Édifice à cour intérieure, de plan carré, flanqué de 4 pavillons d´angle et bordé de deux cours latérales, à l´est et à l´ouest. Conçu, à l´origine, à double orientation avec une façade antérieure ouvrant sur les quais (entrée principale réservée à l´université) et une façade postérieure, au sud, ouvrant sur la rue Toullier (entrée secondaire attribuée au musée et à l´école de Dessin). Au rez-de-chaussée se trouvaient les amphithéâtres de la faculté des Sciences et de l´école de médecine, avec les laboratoires et les salles d´étude, et au sud, la galerie de sculptures, qui occupera progressivement la cour intérieure couverte d'une verrière, en 1860. Au premier étage étaient regroupées les facultés de Droit et de Lettres, la galerie de tableaux, à éclairage zénithal, et l´école de dessin. Au second étage étaient répartis des bureaux réservés à l´administration (à l´ouest), des logements (à l´est), des dépôts et annexes. Un escalier situé à l´ouest du vestibule distribue les espaces d´enseignement, un second escalier, accessible depuis la cour intérieure et depuis la galerie de sculptures, permet d´accéder à la galerie de peinture de l'étage. Enfin, un troisième escalier, accessible depuis la rue Toullier permettait d´accéder à l´école de Dessin située aux 1er et 2e étage du pavillon sud-ouest.

Murs calcaire
schiste
enduit
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés

Données complémentaire architecture Rennes

IAUT nsp
ICHR typicum
IESP unicum aire d'étude
ICONTX structurant
ITOPO site de rive
PINTE Cet édifice, construit au milieu du 19e siècle sur les plans de l´architecte Vincent Boullé, joue un rôle important dans l´histoire architecturale et urbaine de la ville de Rennes. C´est l´un des premiers édifices publics construits au 19e siècle mais c´est aussi, par sa destination d´origine (université musée) le premier exemple d´architecture de l´enseignement, qui inaugure une longue série d´édifices attestant d´une tradition désormais fortement ancrée dans l´identité de la ville. La place réservée aux musées, qui occuperont peu à peu l´ensemble des locaux, est également une manifestation significative des ambitions urbaines de l´époque à replacer dans le contexte plus général de la France, où seules les grandes villes d´enseignement avaient été dotées de collections publiques, jusque là hébergées dans des locaux de fortune. Il s´agissait donc d´un édifice emblématique des conquêtes et des ambitions de cette société urbaine du 19e siècle, qui témoigne, par ses qualités architecturales, en particulier sa sobriété et sa modération, de l´image que se construit alors la ville. Malgré un mode d´implantation malheureux, l´absence d´espace libre associé, qui aurait permis une mise en perspective, le choix de l´emplacement, au sud de la Vilaine, est aussi révélateur de l´évolution des mentalités. C´est en effet, après la halle aux toiles, le premier édifice public construit dans un secteur jusque là négligé de la ville. Ce choix est lié au premier projet urbain de Rennes, au 19e siècle, celui de la canalisation de la Vilaine qui devait jouer un rôle dynamique et stratégique par la création d´un nouvel axe monumental.
POS 3
SEL sélection requise
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Ille-et-Vilaine. IQ 661, IQ 663, IQ 664.

  • A.D. Ille-et-Vilaine. Série 4T et supplément.

  • A.C. Rennes. RX 105 : Généralités. Inventaires des collections.

  • A.C. Rennes. RX 106 : Généralités. Organisation. Fonctionnement. Commission des Musées.

  • A.C. Rennes. RX 107 : Peintures 1808-1899. Restauration et origine des tableaux.

  • A.C. Rennes. RX 108 : Peintures 1900-1939. Origine des tableaux.

  • A.C. Rennes. RX 109 : Sculptures.

  • A.C. Rennes. RX 115 : Catalogues. Expositions.

  • A.C. Rennes. Bordereau 1/65 Boite 98 : Musée de Rennes 1939-1949.

  • ORAIN, Adolphe. Guide du voyageur dans Rennes et ses environs, Rennes, 1866.

  • A.C. Rennes. Bordereau 10/75 Boites 13 et 14 : Musée de Rennes 1951-1968.

  • A.C. Rennes. Bordereau 18/76 Boite 6 : Musée de Rennes. Dossier Leroux.

Documents figurés
  • [1847].Coupe en longueur (est-ouest) , dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1859].Coupe transversale, couverture de la cour centrale, dessin, par Jean-Baptiste Martenot, 1859 (A. C. Rennes).

  • [1906].Avant-projet d´aménagement du Palais universitaire : plan masse, dessin, par Emmanuel Le Ray, 1906 (A. C. Rennes).

  • [1911].Ville de Rennes. Bâtiment universitaire : plan du rez-de-chaussée, dessin, par Emmanuel Le Ray, 1911 (A. C. Rennes).

  • [1911].Ville de Rennes. Bâtiment universitaire : plan de l´étage, dessin, par Emmanuel Le Ray, 1911 (A. C. Rennes).

  • [1890 ca].Rennes. Le musée à la fin du XIXe siècle, contretype (Musée des Beaux-Arts).

  • [1900].Le musée en 1900, Huile sur Toile, par Edward Hulion (Musée des Beaux-Arts).

  • [1930].Le musée vers 1930, Huile sur Toile, par Edouard Mahé (Musée des Beaux-Arts).

  • [1945]. Palais des Musées de Rennes, plan du rez-de-chaussée, par Pierre Galle, 1945 (A. C. Rennes).

  • [1945]. Palais des Musées de rennes, plan de l´étage, par Pierre Galle, 1945 (A. C. Rennes).

  • [1949]. Palais des Musée, plan du rez-de-chaussée, dessin, par Yves Le Moine, 1949 (A. C. Rennes).

  • [1949]. Palais des Musée, plan de l´étage, dessin, par Yves Le Moine, 1949 (A. C. Rennes).

  • [1847]. Plan masse du palais universitaire, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1847]. Façade principale, quai de l´Université, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1847]. Façade au sud, côté du musée, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1910 ca.]. Le musée, photographie, par Le Couturier, 1er quart 20e siècle (A. D. Ille-et-Vilaine, 8 Fi 147).

  • [1847].Façade latérale, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1847].Coupe en longueur (nord-sud) , dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1847]. Plan du rez-de-chaussée, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1847]. Plan du premier étage, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1847]. Plan du deuxième étage, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1847]. Plan des couvertures et des planchers, dessin, par Vincent Boullé, 1847 (A. C. Rennes).

  • [1854]. Plan du premier étage, dessin, par Vincent Boullé, 1854 (A. C. Rennes).

  • [1857]. Galerie des dessins. Pupîtres de consultation, dessin, par Vincent Boullé, 1857 (A. C. Rennes).

  • [1900 ca.].Vue d'une salle d'exposition, photographie, vers 1900 (Musée des Beaux-Arts).

  • [1949]. Coupe longitudinale, dessin, par Yves Le Moine, 1949 (A. C. Rennes).

Bibliographie
  • MUSSAT, André. Saint-Melaine, la mémoire d´un palais, collection Arts de l´Ouest, Université de Rennes2, 1986.

  • JOUBIN, Louis. Histoire de la faculté des Sciences de Rennes, Rennes 1900.

  • BARBEDOR, Isabelle. Etude historique et critique des pratiques muséographiques, Mém. de maîtrise : histoire de l'Art, Université de Rennes2, 1987.

  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    tome 3, p. 205-206
  • VEILLARD, Jean-Yves. Rennes au 19e siècle, architectes, urbanisme et architecture. Rennes : éditions du Thabor, 1978.

    p. 312-318