Logo ={0} - Retour à l'accueil

Outil de pêche à pied : faucille de goémonier

Dossier IM22005395 réalisé en 2006

Fiche

Dénominationscouteau à tête
Appellationsar vignet
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Ploumanac'h

La faucille à goémon ou "ar wignet" en breton, est un outil manuel utilisé par les pêcheurs goémoniers à pied pour couper les algues sur l'estran, en particulier les algues brunes, mais aussi le "goémon blanc" ou lichen. Le lichen était prélevé aux Sept-Îles par les Finistériens qui y vivaient une partie de l'année (à l'Île Plate) et y faisaient de la soude. Une première famille originaire de Plouguerneau vint s'installer aux Sept-Îles au début du 20ème siècle, Apriou. En 1937, leur bateau fit naufrage par une tempête de sud ; le père, la ère et le cheval e noyèrent, un seul enfant fut récupéré (tradition orale). Cette pratique goémonière aux îles se poursuivit jusqu'aux années 1990 avec la famille Senan, originaire de l'île de Batz. Les goémoniers allaient aussi faire les laminaires avec une longue faucille emmanchée dans les champs d'algues à l'ouest de Malban et dans une baie abritée, en pleine mer "Men a suk". Les algues de rive étaient coupées pendant la grande marée de février, appelée la "chandilour", que l'on peut traduire par le temps de la chandeleur : en effet, la coupe des algues était traditionnellement réglementée depuis Colbert et la Révolution française, en suivant le calendrier religieux. Chaque paroisse promulguait un arrêté communal qui faisait commencer la coupe en février (au moment de la chandeleur) et la treminait à la fête de la saint-Yves, au mois de mai. Chaque famille avait son rocher dans les grèves jusqu'au chenal qui menait au port de Ploumanac'h. Les cultivateurs allaient eux mêmes cueillir les algues avant d'engraisser les champs en lanière de Mezo braz, cultivés collectivement en pommes de terre et en céréales (cultures en convenant). Les goémon d'échouage représentaient aussi un apport intéressant, ramassé avec des crocs à Pors Rolland. Les bateaux goémoniers, tous gréés en flambart, avant la seconde guerre mondiale, débarquait leur chargement à l'ancienne cale Blassen, au fond du port de Ploumanac'h (détruite aujourd'hui). Le transport à terre se faisait avec des brouettes et des civières depuis la grève avant d'emprunter un charroi. Sur les quais de Ploumanac'h et de Perros-Guirec, chacun avait son tas de goémon. Le goémon pouvait aussi être utilisé comme moyen de chauffage en alternance avec les "modens" (mottes de racines de bruyère, tourbe), prélevées avec la tranche dans les landes côtières pendant l'été, pour "closer" le feu, le border. On utilisait aussi les fougères. Les modens étaient mis en tas sur la côte comme le goémon pour perdre leur eau. Le peintre-douanier Louis-Marie Faudacq (1840-1916) fut le témoin privilégié de cette activité goémonière à la fin du 20ème siècle, qu'il a reproduit dans ses nombreux dessins. Au début des années 1950, un atelier de transformation des algues, dirigé par M° Le Floch, traitait les algues marines et le maërl, ramassés en bateau, au nord des Sept-Îles. Les produits, comme des sachets de "bains de mer à domicile", l'algogange (boues thérapeutiques) et un dentifrice à l'eau de mer étaitent commercialisés par cette entreprise dénommée "Centre de recherche et d'application de la biologie marine de Perros-Guirec".

Période(s)Principale : 1ère moitié 20e siècle

Outil en fer forgé de forme courbe, équipé d'un court manche en bois.

Catégoriesferronnerie
Matériauxbois
fer, forgé
Précision dimensions

l = 28. Longueur totale : 28 cm ; longueur du fer : 17 cm : longueur de la poignée en bois : 10 cm.

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Bibliographie
  • PRIGENT, Guy. Pêche à pied et usages de l´estran. In Phares et balises sous la dir. de Guy Prigent. Catalogue de l´exposition présentée au Musée d´Art et d´Histoire de Saint-Brieuc, mai-octobre 1999. Rennes : Apogée.

  • PRIGENT, Guy, LEVASSEUR, Olivier. Faudacq, Marines. Rennes : Apogée, 2003.

Documents audio
  • BRIAND, Marcel. Témoignage oral sur les activités goémonières et la toponymie maritime des Sept-Îles. Ploumanac'h, 8 décembre 2006.

    Témoignage oral
  • BOURDON, Michel. les derniers goémoniers des Sept-Îles. Perros-Guirec : association Sept-Îles 2000 : 2005. Documentaire de 26 mn.

  • BRIAND, Marcel, LE GAOUYAT, Pierre. Témoignage oral sur les pêches côtières et la toponymie maritime de Ploumanac'h. Ploumanac'h, 12 octobre 2006.

    Témoignage oral