Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Murs de clôture, le Yaudet (Ploulec'h)

Dossier IA22002476 inclus dans Ecart le Yaudet (Ploulec'h) réalisé en 2004

Fiche

Dénominations mur de clôture
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Lannion
Adresse Commune : Ploulec'h
Lieu-dit : le Yaudet
Cadastre : 1996 A1

Ces murs talus constitués de pierre et de terre sèche, assemblés à sec servaient à délimiter des espaces cultivés, un chemin ou une entrée de champ. Certains murets longent l'ancienne voie romaine et pourraient dater de l'époque gallo-romaine. Au 6ème et 7ème siècles selon l'archéologue Patrick Galliou, le Yaudet est occupé par une communauté d'agriculteurs. Des parcelles sont consacrées à la culture de céréales qu'on sèche dans des fours en pierre. Du 11ème au 14ème siècle, un village d'agriculteurs et de pêcheurs se développe sur le sommet du promontoire, avant de se reconcentrer, à la fin du 15ème siècle, à proximité de la chapelle, elle aussi rebâtie. Selon la tradition orale, les cailloux des talus permettent aux arbres de mieux pousser et d'éviter la lande et la fougère. L'hiver les paysans allaient refaire les talus avec des briques de terre, entrecroisées avec l'herbe tournée vers l'extérieur. Les pierres verticales des murets servaient de coupe-feu et raidissaient le murLa pluie collait tout, les talus devaient être droits, les chemins étaient sinueux "kerbleget" en breton (témoignage de Mme Renée Raoul).

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : 19e siècle

Murets et murs talus de pierre de granite.

Murs granite

Ces murets méritent d'être maintenus en l'état et étudiés pour connaître leur fonction initiale et leur réutilisation aujourd'hui.

Statut de la propriété propriété publique
propriété privée
Intérêt de l'œuvre à étudier