Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin du Losser (Ploubezre)

Dossier IA22132227 réalisé en 2014

Alimenté par un barrage à déversoir de plus de 40 mètres de largeur aménagé en travers du Léguer et dominé par un gigantesque chaos de granite, le moulin du Losser est emblématique de la vallée du Léguer et du Trégor. Il est de plus très visible depuis la route départementale n° 30 franchissant le pont du Losser au "carrefour" des communes de Ploubezre, Pluzunet et Le Vieux-Marché. Nombreuses sont les photographies de mariage prises de la pâture située sur l’autre rive avec en arrière-plan le moulin du Losser. Des photographies ont également été éditées en carte postale ou en poster. Actuellement désaffecté, le moulin du Losser conserve l’intégralité de ses mécanismes, ses deux meules et son outillage.

Dans le cadre du contrat territorial des milieux aquatiques du bassin versant du Léguer 2016-2020, il a été proposé par Lannion-Trégor Communauté le rachat du droit d'eau et la création d'une brèche du barrage afin de respecter la continuité écologique.

Dossier d’Inventaire mis à jour en août 2019 par Guillaume Lécuillier (visite sur site réalisée le 30 juillet 2019 dans le cadre du stage de Master 2 de Vincent Delbruel sur les "Moulins du territoire du Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Lannion-Trégor Communauté").

Parties constituantes non étudiéesmaison, dépendance
Dénominationsmoulin, moulin à farine
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Lannion
HydrographiesLe Léguer
AdresseCommune : Ploubezre
Lieu-dit : Le Losser

Si l'origine du moulin du Losser peut remonter au Moyen Age, il a été vraisemblablement été reconstruit puis modifié aux 18e et 19e siècles. Du côté du Léguer, la maçonnerie du pignon est ainsi constituée de pierre de taille de granite tandis que le reste du bâtiment et les parties hautes sont constitués de moellon. Les engrenages sont probablement datables des années 1860-1880. Cette "minoterie" était exploitée par la famille Bourva dans la première moitié du 20e siècle. Alice Delisle, restée longtemps doyenne de Ploubezre était née le 26 octobre 1909 au moulin du Losser. Avec son époux, teilleur de lin, elle a vécu 46 ans à Guiclan dans le Finistère.

Période(s)Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle, 20e siècle

Le moulin du Losser est situé entre les moulins de Keranré [Keranrais, Keranraix] (Le Vieux-Marché) et Kergrist (Ploubezre). Large d’une quarantaine de mètres, son barrage à déversoir dit "à glissière" permettait d’alimenter quasiment directement la roue verticale (isolée par une vanne). Le moulin a conservé sa roue (à l’état de vestiges) mais aussi ses engrenages en fonte d'acier, ses deux meules, ses poulies d'entrainement, son treuil servant à monter les sacs et son outillage, sa "bluterie" (tamis rotatif) permettant de séparer le son et les impuretés de la farine. Autour de chaque meule se trouve un coffre en bois de forme octogonale nommé "arche" servant à collecter les farines. Graffitis, croix, monogramme du Christ, patronymes et des comptes ont été gravés sur les piédroits en granite, sur la porte et les murs de l’étage de comble du moulin.

Mursgranite pierre de taille
moellon
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesentresol, étage de comble
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
États conservationsbon état, désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesmoulin, barrage