Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à papier ; usine de papeterie dite "Papeteries de Mauduit", Kerisole (Quimperlé)

Dossier IA29000501 réalisé en 2001

Fiche

LE COMBOUT

1780 - 1880 :

Les deux moulins du Combout appartiennent en 1780 à Julien-François Georget, descendant d´une lignée de papetiers ; il continue la fabrication d´un papier timbré marqué de filigrane à l´époque révolutionnaire et sous le premier Empire. Les bâtiments figurent sur le cadastre de 1825. Les Georget demeurent propriétaires du site jusqu´en 1880. En 1845, d´après Ogée, la minoterie du Combout, construite d´après les procédés modernes, est la plus considérable de Quimperlé ; elle compte sept paires de meules mues par une force de quinze chevaux et produit 5000 kg de farine par jour. Sur le même site s´élèvent une scierie et une féculerie, usines qui plongent dans un cours d´une grande force. La scierie produit, d´après Ogée, jusqu´à 1600 petites douvelles de barils à sardines par jour. Les moulins figurent partiellement sur une photographie de 1856 et un dessin de 1863.

HILLIGUET ET KERISOLE

1836 -1845 :

Le comte Du Couëdic, propriétaire du château du Lézardeau et fondateur d´une école d´agriculture et d´irrigation, achète le moulin du Hilliguet (Tréméven) et fonde à proximité de ce dernier, un moulin à papier dit "usine à papier du Helliguet" puis "moulin de Kerisole" qui figure sur une gravure de 1855 ; l´ensemble est composé de bâtiments industriels dominés par une cheminée carrée, d´une maison de maître et de logements avec jardins. Creusement d´un canal d´amenée et mise en place de nouvelles turbines.

1855 - 1860 :

Après le rachat de Kerisole par Joseph de Mauduit (1798-1877), l´usine, une des plus importantes du département, porte désormais le nom de Papeteries de Kerisole ; on y produit du papier impression, du papier mousseline et du papier à cigarettes majoritairement exporté en Russie. Modernisation des chaînes de fabrication et production d´environ 180 tonnes par an.

PAPETERIES DE MAUDUIT

1880 :

Acquisition du moulin du Combout par Henry de Mauduit. La fabrication du papier se poursuit sur les deux sites : blanchiment, raffinage et façonnage à Kerisole, usine de pâte à papier au Combout.

1887 :

Henry de Mauduit mentionne, dans une lettre adressée à l´architecte quimpérois Gustave Bigot, un chalet acheté à l´exposition de Nantes et remonté dans la cour de l´usine. L´édifice (disparu) semble figurer sur des cartes postales de l´époque.

Fin 19e siècle :

Spécialisation dans la fabrication du papier à cigarette et renouveau constant des bâtiments industriels et des machines. Construction de logements de direction et d´agents de maîtrise au Combout.

1919 :

Crise de production et fin d´exportation vers l´Europe de l´Est.

1920 :

Rachat par la société américaine American Tobacco Company. Poursuite de la production sous le sigle Papeteries de Mauduit.

1925 :

Construction de logements ouvriers (entre Kerisole et la route de Quimper) et d´une demeure à Ker-Atco (Kermilin) ; importants travaux d´irrigation et de voiries.

1929-1933 :

Plan général des papeteries de Mauduit levé par Troalen, ingénieur des travaux publics. Indications précises sur la topographie et la fonction des différents espaces et bâtiments, avant les transformations contemporaines.

1940 :

Saisie de l´usine par l´occupant allemand.

1952-1959 :

Poursuite affaiblie de la production, changement de propriétaire.

1974 :

L´entreprise Kimberly Clark Corporation poursuit la production sous le sigle ancien Papeteries de Mauduit. Renouveau de l´ensemble des installations industrielles.

1995 :

L´usine produit environ 40 000 tonnes de papier par an et demeure le premier producteur mondial de papier à cigarettes.

Appellations Moulin à papier du Hilliguet, puis de Kerisole, puis usine de papeterie dite Pepeteries de Kerisole, actuellement Papeteries de Mauduit, Moulin à papier de Combout
Parties constituantes non étudiées bief de dérivation, atelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, bâtiment administratif d'entreprise, logement d'ouvriers, logement de contremaître, logement patronal, terrain de jeu
Dénominations moulin à papier, usine de papeterie
Aire d'étude et canton Quimperlé - Quimperlé
Hydrographies Isole L'
Adresse Commune : Quimperlé
Lieu-dit : Kerisole
Cadastre : 1981 AD 1-11 ; 1981 AE 85-95 ; 1981 7-36

Le site est composé de deux parties distinctes, Kerisole au nord et Le Combout au sud, avec des moulins, puis des sites industriels indépendants jusqu´en 1880. Les deux moulins du Combout, dont un à papier, appartiennent en 1780 à Julien-François Georget ; les bâtiments figurent sur le cadastre de 1825. Au milieu du 19e siècle, la minoterie du Combout est la plus considérable de la ville ; un second moulin fait fonctionner une scierie et une féculerie. Au milieu du 19e siècle, le comte Du Couëdic achète le moulin du Hilliguet situé sur la rive gauche de l´Isole (commune de Tréméven) et fait construire, sur un site vierge, un nouveau moulin à papier appelé Kerisole. En 1855, Kerisole est racheté, puis agrandi, par Joseph de Mauduit qui en fait une des plus importantes usines à papier du département. C´est sous l´impulsion de son fils, Henry de Mauduit, que l´entreprise s´agrandit, notamment par l´acquisition des moulins du Combout. Les bâtiments et les machines sont remplacés à la fin du 19e siècle, époque de la construction de logements de direction et d´agents de maîtrise. Les années 1925-1930 sont caractérisées par le renouveau des installations techniques, les travaux d´irrigation et de voirie et la construction de logements ouvriers et d´un terrain de sport. Des bâtiments construits à la fin du 19e siècle, seuls subsistent, bien que transformés, un bâtiment administratif à Kerisole ainsi que l´ancien logement de direction au Combout. En 1995, le complexe industriel, entièrement reconstruit à l'époque contemporaine, occupe un site de 80 ha et l'entreprise compte 1000 employés.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Georget Julien-François, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Du Couédic, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Mauduit Joseph de, commanditaire, attribution par source
Énergies énergie hydraulique
énergie électrique
produite sur place
produite sur place

Couvrant une période de plus de deux siècles, cette usine à papier est un témoin majeur de l´histoire et de l´architecture industrielles de Quimperlé, dans un site qui évolue sans cesse au gré des modernisations successives. Etablissement artisanal devenu entreprise multinationale, ces papeteries font partie des lieux de mémoire les plus emblématiques du patrimoine industriel du Finistère.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à étudier, à signaler

Annexes

  • 20032901488NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 292.

    20032901489NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 292.

    20032901495NUC : Musée départemental breton, Quimper, 2000.8.1.26.

    20032901496NUCA : Archives départementales du Finistère, 7 S 39.

    20032901497NUC : Archives de l'Evêché de Quimper, 8 L Fonds Bigot.

    20032901499NUC : Archives de l'Evêché de Quimper, 8 L Fonds Bigot.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 292. Cadastre de 1824, section A2 dite de Lézardeau.

  • A.D. Finistère, 7 M 222. DU COUEDIC, comte. Mémoire sur les améliorations exécutées sur la terre du Lézardeau près Quimperlé, Finistère. Lithographies de Gustave de Lamarzelle d'après les dessins de G. Hildebrand. Vannes, 1855 [15 pages].

  • A.D. Finistère, 7 S 39. Moulin du Combout, dessin, 1863.

  • A.D. Finistère, 7 S 39. Plan de l'usine à papier de Kerisole, 1858.

  • A.D. Finistère, 7 S 40. Plans, rapports et procès-verbaux de l'usine à papier de Kerisole, 1888-1937.

  • A.E. Quimper, 8 L. Fonds Bigot : correspondances et divers (1860-1887) .

  • A.P. Papeteries de Mauduit. Plan général des papeteries (1929-1933), parTroalen, ingénieur des travaux publics de l´Etat.

Bibliographie
  • DU CHATELLIER, Armand. Recherches statistiques sur le département du Finistère. Nantes, 1835-1837.

    p. 108, 112
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. 1ère édition 1778-1780. Nouvelle édition, revue et augmentée par MM. A. Marteville, et P. Varin, avec la collaboration principale de MM. De Blois, Ducrest de Villeneuve, Guépin de Nantes et Lehuérou. Rennes, 1843.

    p. 432
  • PENSIVY, Anne. Histoire des papeteries de Mauduit, de leur origine à 1960. Mém. Maîtrise Hist. : Brest, Université de Bretagne occidentale, Centre de Recherches Bretonnes et Celtiques : 1994 [inédit ; dactylographié].

  • KERVRAN, Marcel. D´Anaurot à Quimperlé. 1500 ans d´histoire. 3e édition, Bannalec, 1995.

    p. 340-352
  • HERBAUT, Claudie, BERNARD, André. Mémoire de l'industrie en Bretagne. Rennes, 2001.

    p.102-103
  • INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Quimperlé et son canton. Finistère. Collection Images du Patrimoine n° 217, Rennes, 2002.

    p. 82
  • GASNIER, Marina. Le paysage de l´industrie en Ille-et-Vilaine, XIXe-XXe siècles. Collection Art et Société, Presses Universitaires de Rennes. Rennes, 2003.

    p. 28-52
  • CAROFF Jean. Moulins à papier et familles papetières de Bretagne du XVè siècle à nos jours. Les éditions du CGF et du Queffleuth. Saint-Thonan, 2015. 364 p. ISBN 978-2-9552574-0-1

  • KEMENER, Yann-Ber. Moulins à papier de Bretagne. Skol Vreizh. Morlaix, 1989. 84p. ISBN 2.903313-22-9

  • Kervran Marcel, D'Anaurot à Quimperlé, 1500 ans d'histoire. Quimperlé, Société d'histoire du pays de Kemperlé, 1983, 422 p.

  • BOURDE DE LA ROGERIE, Henri. Contribution à l'histoire de la papeterie en France. [8], les Papeteries de la région de Morlaix depuis le XVIe siècle jusqu'au commencement du XIXe siècle. Editions de l'Industrie Papetière. Grenoble, 1941. 61p.; 23cm.

  • CHASSAIN, Maurice. Moulins de Bretagne. Keltia Graphics. Spézet, 1993.