Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à farine aux prêtres (Cohiniac)

Dossier IA22003751 réalisé en 2005

Fiche

  • Pignon ?
    Pignon ?
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • bâtiment d'eau
    • logement patronal
    • bief de dérivation

Dossiers de synthèse

Appellations Moulin aux prêtres
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bâtiment d'eau, logement patronal, bief de dérivation
Dénominations moulin à farine
Aire d'étude et canton Arrondissement de Saint-Brieuc - Châtelaudren
Hydrographies Leff le
Adresse Commune : Cohiniac
Lieu-dit : le Moulin aux prêtres

A l'origine c'était un moulin banal, qui appartenait, comme son nom l'indique, à des prêtres. Il avait une roue en bois. En 1810, le moulin aux prêtres, qui compte deux tournants, peut moudre 10 quintaux de farine par jour. En 1827, le meunier Mathurin Hillion construit un logement, comme l'indique une date gravée sur une pierre de linteau. D'après l'enquête de 1848, le moulin, qui est exploité par Mathurin Hillion, utilise 12 000 kg de seigle, 6 000 kg de méteil, 10 000 kg d'avoine et 4 000 kg de blé noir. Les grains proviennent de Cohiniac et des communes voisines. Il occupe 3 hommes gagnant 1 franc par jour. Au début du 20e siècle, on agrandit le moulin pour y placer une turbine destinée à produire de l'électricité au château du Rumin tout proche à qui il appartient. Il produit de la farine jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Il est actuellement désaffecté. Présence de machines de production (étudiées).

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates 1827, daté par source, daté par travaux historiques, porte la date

Le moulin aux prêtres est un bâtiment de plan rectangulaire en rez-de-chaussée. Il a été allongé vers l'est pour abriter une turbine. L'installation électrique qui lui permettait de fournir l'énergie au château du Rumin est intégralement conservée, ce qui est relativement exceptionnel. Elle a été installée sur un demi niveau en bois, formant un étage de comble, situé au-dessus des engrenages de roues. A l'origine le logement patronal était situé dans la partie ouest du moulin, comme l'indique un vestige de cheminée. Le logement patronal construit à proximité au 19e siècle a été entièrement remonté il y a quelques années.

Murs granite
Toit tôle ondulée
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie hydraulique
énergie électrique
produite sur place
produite sur place
Typologies moulin de type artisanal, de plan allongé, abritant souvent le logement du meunier à son extrémité (type A1)
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée
Éléments remarquables machine de production

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor. Série M ; sous-série 6 M 927. Administration générale et économie (an VIII-1940). Statistiques : enquête sur les moulins à eau et à vent ; notice donnant la nature, la quantité et la valeur des matières premières employées et des produits, ainsi que le nombre des ouvriers et leur salaire. De Allineuc à Illifaut, 1848.