Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à eau, le Roc'h (Arzano)

Dossier IA29001940 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmoulin
Aire d'étude et cantonArzano - Arzano
Hydrographiesle Scorff
AdresseCommune : Arzano
Lieu-dit : le Roc'h
Cadastre : 1981 ZH 80

Le moulin du Roc´h, placé aux pieds d´un ouvrage fortifié (ou motte féodale), dépendait de la seigneurie de la Roche-Moisan depuis l´époque médiévale. Les vestiges en place sont composés d´un déversoir ruiné et d´un ensemble de deux corps de bâtiments placés en retour d´équerre occupent un îlot. Difficiles à dater, ces constructions qui figurent sur le cadastre de 1810, pourraient remonter au 18e siècle, en remplaçant sans doute des installations plus anciennes. Les extrémités nord et sud portent les vestiges ruinés des anciennes roues et des mécanismes alimentés par des chutes d´eau. La partie ouest semble plus récente que la partie est qui conserve les ruines d´un pignon en pierre de taille étayé par un contrefort. L´ancien logis de meunier pourrait dater du milieu du 19e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : milieu 19e siècle
Mursgranite
pierre de taille
moellon
Énergiesénergie hydraulique
Typologiesmoulin avec roue à aubes, à déversoir
États conservationsvestiges

Au regard de la qualité naturelle et de l´importance historique du site, l´architecture et les mécanismes de ce moulin, malgré leur mauvais état, méritent d´être sauvegardés.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • 20042904528NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 073.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 073. Extrait du cadastre de 1810, section B 2.

Bibliographie
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. 1ère édition 1778-1780. Nouvelle édition, revue et augmentée par MM. A. Marteville, et P. Varin, avec la collaboration principale de MM. De Blois, Ducrest de Villeneuve, Guépin de Nantes et Lehuérou. Rennes, 1843.

    p. 49