Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts dit monument aux enfants de Pléneuf morts pour la France, place de Nantois (Pléneuf-Val-André)

Dossier IA22001791 inclus dans Ancien village, dit du Bourg de Pléneuf, actuellement quartier du Bourg (Pléneuf-Val-André) réalisé en 2003

Fiche

Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Pléneuf-Val-André
AdresseCommune : Pléneuf-Val-André
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : place de
Nantois
Cadastre : 2003 L non cadastré ; domaine publique

L'érection du monument aux morts de Pléneuf fut votée par le conseil municipal le 16 juin 1921. L'architecte Faure dessina l'ensemble du monument et la statue fut sculptée par J.-M. Colombel, sculpteur à Langourla. Le procès-verbal de réception définitive du monument fut dressé le 30 avril 1922 et l'inauguration eut lieu le 27 août 1922 sous la présidence d'honneur du ministre des Travaux Publics Yves Le Trocquer. Les travaux de soubassement ainsi que la pose d´une grille en fer forgé furent exécutés respectivement par l´entrepreneur Dayot et Alexandre Renault à la fin de l´année 1922.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Faure architecte attribution par source
Auteur : Colombel Jean-Marie sculpteur attribution par source
Auteur : Dayot entrepreneur attribution par source
Auteur : Renault Alexandre entrepreneur attribution par source

Monument en granite de Langourla dressé sur un soubassement à degrés intégrés au gros-oeuvre d'un terrassement moderne. Le socle, de section carrée, porte à l'avant une inscription commémorative et sur les côtés les noms des soldats gravés en lettres dorées sur un parement de granite poli. Le monument est couronné d'un obélisque orné à l'avant d'un décor sculpté en relief composé d'une croix ainsi que d'une ancre et d'une épée s'entrecroisant. Statue de poilu portant à la base la signature du sculpteur Jean-Marie Colombel. Le revers est orné d'un décor en bronze comprenant des branches et des couronnes de laurier et de chêne, une croix de guerre, ainsi qu'un médaillon portant une inscription. A l'origine, quatre représentations d'obus et une grille clôturaient le monument (cf. carte postale).

Mursgranite
kersantite
marbre
pierre de taille
Typologiesmonument en forme d'obélisque avec soldat en pied
Techniquessculpture
fonderie

Monument érigé à titre d'hommage public. L'étude est souhaitable.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà étudier

Annexes

  • 20032204241NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 2 O 186/3.

    20032204256NUCB : , Collection Michel Grimaud.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 2 O 186/3.

    bâtiments communaux : monument aux morts (1921-1924)