Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Minoterie et porcherie de la Société Elevage Quintinais, puis laiterie industrielle Milquin, actuellement Toury, Cardry (Saint-Brandan)

Dossier IA22002292 réalisé en 2003

Fiche

Appellations minoterie et porcherie de la Société Elevage Quintinais, puis laiterie industrielle Milquin, puis Toury
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, bureau
Dénominations minoterie, porcherie, laiterie industrielle
Aire d'étude et canton Arrondissement de Saint-Brieuc - Quintin
Adresse Commune : Saint-Brandan
Lieu-dit : Cardry
Cadastre : 2002 YA 27, 188, 210 à 213, 248, 254

Une minoterie et une porcherie sont édifiées en 1935 par la société Elevage Quintinais qui possède déjà un élevage de porcs au lieu-dit le Bars d'Argent, dans la même commune. Ultérieurement la minoterie sera transformée en laiterie et l'élevage de porcs sera stoppé. En 1980, 120 000 l de lait sont collectés chaque jour et sont répartis au sein des différentes productions de l'établissement : 80 000 l sont destinés à la fabrication de lait UHT, 25 000 l à celle de lait pasteurisé, de pâte fraîche, de pâte à suisses et des yaourts, et 15 000 l à celle de crème fraîche. La laiterie Toury est toujours en activité. En 1944, l'Elevage Quintinais possède un moteur à gaz pauvre de 35 ch qui entraîne un alternateur asynchrone triphasé de 12 KVA. En 1980, la laiterie emploie cinquante salariés : dix pour la collecte du lait, trente-cinq pour la production et cinq pour le service administratif.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1935, daté par source, daté par travaux historiques

Le site est divisé en deux grandes parties comprenant d'une part, les anciens bâtiments de la porcherie, édifiés en moellons de granite et couverts de toits à croupes en ardoises, et d'autre part la minoterie et la laiterie. L'ancienne minoterie, recouverte d'enduit, compte un étage carré et un étage de comble à surcroît surmonté d'un toit à croupes en ardoises. Elle est flanquée de la laiterie, de construction plus récente, en béton armé et en essentage de tôle.

Murs granite
schiste
métal
enduit
essentage de tôle
moellon
Toit ardoise, métal en couverture, tôle ondulée
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures terrasse
toit à longs pans
croupe

Refus de visite.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20032206948NUCB : Mairie de Saint-Brandan, Non coté.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes d'Armor. Série P ; sous-série 3 P : 3 P 282 (10). Fonds du cadastre ancien. Documentation cadastrale par ordre alphabétique de communes. Saint-Brandan, matrice des propriétés bâties, 1911-1946.

  • AD Côtes d'Armor. Série S ; sous-série 84 S : 84 S 59. Service hydraulique. Versant de la Manche. Bassins côtiers entre le Gouessant et le Gouët. Le Gouët (ruisseau de Kerfolben, dans le cours supérieur), 1861-1972.

Bibliographie
  • DUAULT, Alfred. La Brasserie Duault. Le Quintinais, 1979, p. 19-20.