Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Menhir sud (Keranscot)

Dossier IA22016880 inclus dans Site archéologique et hameau (Keranscot) réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Voir

Appellations Menhir de Keranscot
Dénominations menhir
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Adresse Commune : Trégrom
Lieu-dit : Keranscot

Menhir datant du Néolithique. Il n´est pas protégé au titre des Monuments historiques.

Période(s) Principale : Néolithique

Menhir ou "pierre dressée" en granite, plantée verticalement et mesurant 3,5 mètres de hauteur.

États conservations bon état, menacé
Mesures h : 3.5
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables site archéologique

Annexes

  • Menhir de Trégrom (note 1) (HABASQUE (M.), Société archéologique et historique des Côtes-du-Nord, 1838)

    "En la commune de Trégrom, arrondissement de Lannion, on voit au lieu de Keranscott [sic], le plus beau menhir du département. Sa hauteur est d'environ huit mètres et demi, et il a plus de 10 pieds de diamètre de base au sommet ; on le nomme dans le pays, menhir, men-bras, rochell-bras ; c'est à dire pierre longue, grande pierre ou grand rocher. Il est placé au milieu d'un closeau ou jardin de cultivateur.

    De Keranscott, on domine un magnifique bassin, et on aperçoit, à quelques champs de distances, un second menhir, moins beau que le précédent.

    Préssé par le temps, je n'ai pu visiter, non plus que deux monuments du même genre qui se trouvent à Portz-Quenniou ou Guerniou, non loin de Belle-île-en-terre. Mais ce qui m'a laissé le plus de regrets, c'est de n'avoir pu explorer les vestiges d'un camp romain, qui existe sur les limites des communes de Trégrom et de Pluzunet. J'en ai témoigné mon désapointement à M. Hamon, recteur de Trégrom, et à M. Conen de Penlan qui m'accompagnaient.

    Si jamais je retourne au Vieux-Marché, ce qui n'est pas impossible, je réparerai cette lacune de mon voyage, et je ferai connaître, dans l'Annuaire des Côtes-du-Nord, quelques-unes des particularités de ce pays et des environs, qui méritent, sous plus d'un rapport, d'être explorés avec soin. Je vous dirai au reste, dès à présent, que le château de Tonquédec, dans la commune de ce nom, est peut-être la ruine féodale la plus ancienne et la mieux conservée de la Bretagne [sic] ; et vous apprendrez avec quelque peine, je le suppose, que la taupegrillon ou fumerolle, animal nuisible, vulgairement connu sous le nom de scorpion [courtilière, insecte fouisseur, de l'ordre des orthoptères, qui cause notemment des dégâts sur les jeunes plantes], est très commun dans la commune de Trégrom, et que j'en ai vu plusieurs au Guer, jolie propriété habitée par une respectable famille ; celle des Conen de Penlan".

    Note 1 : Extrait d'une lettre écrite du Vieux-Marché, par M. Habasque, à ses collaborateurs de l'annuaire, le 20 juin 1837.