Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, le Tertre Volance (Plénée-Jugon)

Dossier IA22000147 réalisé en 1998

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, chapelle
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonJugon-les-Lacs - Jugon-les-Lacs
AdresseCommune : Plénée-Jugon
Lieu-dit : le Tertre Volance
Cadastre : 1991 YZ 70

Manoir mentionné dès le 14e siècle, aux Volance, construit au début du 16e siècle. Portail de la cour ruiné. Chapelle ruinée construite au bord d'une avenue menant au manoir (cadastre ancien). Frotier de la Messelière mentionne des douves et levées de terre qui ont disparu. L'élévation a subi des remaniements au premier niveau à droite : une fenêtre à grille, semblable à celle de gauche, a disparu.

Période(s)Principale : 1ère moitié 16e siècle

Manoir anciennement à cour fermée ; la chapelle en ruine existe encore hors de la cour ; le logis possède une belle porte à archivolte et une grande fenêtre grillée ; la tour d'escalier est en place mais les appentis qui l'accostaient ont disparu. Construction soignée en moellon et en pierre de taille de granite.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
toit conique
pignon couvert
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour
en maçonnerie
Typologiesmanoir à cour fermée, de plan allongé à deux pièces par étage, tour d'escalier postérieure

Manoir remanié et dont l'environnement est très altéré.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 19982200381ZA : Mairie de Plénée-Jugon

    19802202349ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 60 J Fonds Frotier de La Messelière.

    19802202346ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 60 J Fonds Frotier de La Messelière.

Références documentaires

Bibliographie
  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. 10 promenades en Côtes-d'Armor. 1992.

    p. 110
  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Au coeur du Penthièvre. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1951.

    p. 158
  • LA MOTTE ROUGE, Daniel de. Vieux logis, vieux écrits du duché de Penthièvre. Le Mans : 1986.

    p. 563