Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, l'Abbaye (Vern-sur-Seiche)

Dossier IA35035403 réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiées cour, grange, puits, four
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Rennes Sud Est
Adresse Commune : Vern-sur-Seiche
Lieu-dit : l' Abbaye
Reconstruite en 1607 - suivant la date figurant dans un écu écartelé chargé de 4 merlettes à bec coupé, sur le linteau de la cheminée de la grande salle - la demeure s'élève sur le site d'un prieuré, dépendant de l'abbaye Saint-Melaine de Rennes, mentionné dès le 12e siècle. Depuis le 13e siècle jusqu'au milieu du 19e siècle, le logis prioral abrite le moine, puis le chapelain, et enfin le recteur desservant la paroisse. L'ancien cadastre rapporte sans ambiguïté l'usage presbytéral de la demeure en 1819 avant la construction d'un nouveau presbytère dans le bourg en 1858.
Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1607, porte la date

Un étage carré ; toit à longs pans, croupe, noue ; escalier dans oeuvre, escalier tournant à retours sans jour ; grange en terre. Usage de la technique du pan de bois au premier étage de l'aile en retour.

Murs schiste
enduit
pan de bois
Toit ardoise
États conservations remanié

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
HYPOE sans objet
NOTA croupe
MURS1 schiste ; enduit ; pan de bois
SCLE1 1er quart 17e siècle
IAUT nsp
ICHR nsp
IESP nsp
ICONTX autre
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan géométrique parcellaire de la commune de Vern, section C1 dite du Plessis, [1819], échelle 1/2500e (A. D. d'Ille-et-Vilaine : G).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    t. IV, p. 298
  • Ville de Vern-sur-Seiche. Vern-sur-Seiche, mémoire et images. Réd. Léon PEROUAS. Manchecourt : Maury imprimeur, 2003.

    p. 76