Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, Lairgué (Baguer-Pican)

Dossier IA35001200 réalisé en 1996

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsferme
Parties constituantes non étudiéesfour à pain, grange, cour, puits, moulin, fournil
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Dol-de-Bretagne
AdresseCommune : Baguer-Pican
Lieu-dit : Lairgué
Cadastre : 1812 D1 45 ; 1982 D1 225-226
Ancien manoir de la Salle du Grand Ergay. Logis de plan allongé. Grande salle à droite au rez-de-chaussée avec une cheminée monumentale. La pièce de gauche, sans doute à l'origine un cellier, ne disposait pas de cheminée ; elle utilise le conduit de celle de la pièce d'étage au dessus. A l'étage desservi par un escalier rampe sur rampe en bois à balustres étirés et renflés, deux chambres chauffées chacune par une cheminée du même modèle que la salle. La modénature des baies, le style des grilles saillantes, celui des cheminées et de l'escalier indiquent une date de construction proche de la fin du 16e siècle.
Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle

Structure : vaisseaux à étages ; étage carré Couverture : toit à longs pans, pignon couvert Distribution : escalier dans oeuvre, escalier tournant à retours avec jour. Décor : armoiries (illisibles) sur le linteau de la fenêtre gauche à l'étage ; armoiries (lisses) sur le linteau de la cheminée ; tête d'homme sur le piédroit de la cheminée, fleur de lys sur la grille de la fenêtre.

Mursgranite
schiste
moellon
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Ogée mentionne son existence en 1500 sous le nom de la Salle du grand Argay. Marteville signale le village de Lairguer parmi les principaux écarts, ainsi qu'un moulin à eau de Lairguer sur le ruisseau de "Guinoult" (le Guyoult).

    Banéat : ancien manoir de la Salle-du-Grand-Erguay, de Lairgué ou de Lergué. Il fut vendu par les Madeuc aux du Breil qui l'avaient en 1513. Un autre était aux Garrel en 1513.

    Potier de Courcy : du Breil : baron des Ourmeaux ou des Hommeaux (Saint-Broladre) en 1575, sieur de la Corbonnaye (Épiniac) : d'azur au lion morné d'argent ; devise : parcere subjectis, debellare superbos.

    Mathieu, chevalier et Olivier, fils de Radulphe, sont mentionnés dans les chartes de l'abbaye de la Vieuville en 1177 et 1192.

    La Borderie : Le moulin fait partie du domaine proche du régaire de l'évêque de Dol (moulin banal)

    L'Ergay fait partie des fiefs à moyenne justice.

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral rénové, section D1, 1/2500e, 1982.

    section D1, échelle 1/2500e
  • Plan cadastral napoléonien, commune de Baguer-Pican, section A1, 1/2500e, 1812. (A.D. Ille-et-Vilaine).

    section A1, échelle 1/2500e
  • Plan cadastral napoléonien, commune de Baguer-Pican, section D1, 1/2500e, 1812. (A.D. Ille-et-Vilaine).

    section D1, échelle 1/2500e
Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine. Histoire - Archéologie - Monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    t. 1, p. 69
  • POTIER DE COURCY, Pol. Nobiliaire et armorial de Bretagne. 4e éd. Mayenne : Joseph Floch, 1970.

    t. 1, p. 161
  • LA BORDERIE, Arthur de. Essai de géographie féodale. Le régaire de Dol et la baronnie de Combourg. Bulletins et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, 1862.

    p. 155, 158
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 64