Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir puis maison de retenue et ferme, la Grande Porte (Noyal-Châtillon-sur-Seiche)

Dossier IA35047393 réalisé en 2008

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • portail
    • écurie
    • grange
    • pressoir à cidre
    • colombier

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées portail, écurie, grange, pressoir à cidre, colombier
Dénominations manoir, ferme
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Bruz
Adresse Commune : Noyal-Châtillon-sur-Seiche
Lieu-dit : la Grande Porte
Le manoir de la Grande Porte est mentionné au 17e siècle, il appartient à la famille du Cleux en 1658. Les bâtiments en place remontent à cette période. Deux campagnes du 17e siècle sont toutefois envisageables. Il a été transformé, à une date indéterminée, en logis de retenue comme en témoigne la description détaillée dans l´acte notarié, de 1860, annexé en bas de page. Ainsi le logis de Retenue ou logis réservé aux maîtres des lieux qui n´habite plus sur place, est situé à l´est de la cour avec une chambre supplémentaire à l´étage au-dessus du logis du métayer. Un jardin privé à l´est de la cour a été aménagé et clôturé de murs et de haies vives. Le logis du Métayer situé au nord de la dite cour est orienté au sud et possède également deux jardins, un cellier, deux écuries, une grange et un pressoir. A cette période il n´est pas fait mention du colombier qui a été réaffecté en bâtiment d´exploitation. La forme arrondie de ce dernier se signale encore à côté du portail d´entrée. Intérêt architectural. Intérêt typologique.
Période(s) Principale : 17e siècle

Cour fermée avec vestiges de portail d´entrée. Deux corps de logis, de plan en L, à étage, recouverts d´une toiture en pavillon et à longs pans et croupe. Logis dit du métayer : gros oeuvre en moellons recouverts d´un enduit. Escalier en vis hors oeuvre en partie tronqué. Deux pièces à feu en rez-de-chaussée et à l´étage. Logis de retenue : gros oeuvre recouvert d´un enduit. Escalier dans oeuvre en bois rampe sur rampe. Autrefois à deux pièces à feu en rez-de-chaussée, cheminée de la salle détruite. Distribution de l´étage modifiée, avec porte dans la chambre orientale permettant l´accès à la chambre de l´étage de l´autre logis. Dépendances en partie en terre d´époques différentes.

Murs schiste
calcaire
terre
enduit
moellon
appareil mixte
Toit ardoise
États conservations état moyen

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
HYPOE sans objet
MURS1 schiste ; calcaire ; moellon ; appareil mixte ; terre ; enduit
SCLE1 17e siècle
IAUT sans objet
ICHR nsp
SEL sélection requise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • A. privées : acte notarié. Adjudication du 20 février 1860, Etude de Maître Lelestre, notaire à Rennes.

    Les vendeurs sont : Melle Marthe Marie Modeste Joseph de Lesguern de Kerveatoux, majeure, non mariée, sans profession, propriétaire demeurant à Brest, rue du Château, 56, domicilié au Château de Kermorvan, commune de Trébabu (finistère) (...).

    M. Charles Louis Marie de Kergariou, mineur, sans profession, aux droits de dame Paule Marie de Lesguern de Kervéatoux, sa mère sous la tutelle légale de M. Joseph Marie Gabriel, Comte de Kergarion son père, sans profession domiciliés au Château de Lannuguy, commune de Saint Martin des Champs près Morlaix.

    Adjudication

    Premier lot

    Le premier lot est composé de la métairie de la Guérite, sise commune de Châtillon sur Seiche arrondissement de Rennes. Mise à prix quinze mille francs (...). Sur cette mise à prix plusieurs enchères ont été portées dont la dernière par M. Ange Bastard, cultivateur, demeurant au Plessix Carré, commune de Betton a élevé le prix à dix sept mille trois cents francs (...).

    Second lot

    Le second lot est composé de la métairie et de la retenue de la Grande Porte sises commune de Châtillon sur Seiche a été mis en vente sur le prix de trente cinq mille francs. Sur cette mise à prix plusieurs enchères ont été portées dont la dernière par M. Charles François Gauttier de la Hulinière, propriétaire demeurant à Rennes, a élevé le prix à trente neuf mille francs. Sur cette enchère, trois feux ayant été successivement allumés (...).

    Cahier des charges dressé par Me Jacolot notaire à la résidence de Saint Renan, chef-lieu de Canton, arrondissement de Brest, finistère, commis à cet effet pour parvenir à la vente aux enchères des biens et immeubles ci près désignés, suivant jugement rendu par le tribunal de première instance séant à Brest, en date du vingt quatre novembre dernier, enregistré

    Ce jugement rendu contradictoirement entre demoiselle Marthe Marie Modeste Josèphe de Lesguern de Kervéatoux, propriétaire, sans profession, demeurant en la vile de Brest, rue du Château, numéro cinquante six et M. Charles Louis Marie de Kergariou, mineur sans profession, sous la tutelle de M. Joseph Marie Gabriel Comte de Kergariou, son père, propriétaire sans profession demeurant tous deux et domiciliés au château de Lannuguy, commune de Saint Martin des Champs, près de Morlaix.

    Second lot

    Article 1er La Retenue de la Grande Porte, à l´est de la cour de la ferme du même nom, ci près indiquée, située sur la commune de Châtillon sur Seiche, affermée par bail verbal 70 francs l´an, au sieur Gilles Chatel fermier de la métairie de la Grande Porte.

    Elle consiste en une maison composée de un rez-de-chaussée et un premier étage ; une chambre au dessus du rez-de-chaussée de la maison d´habitation du fermier ; un jardin à l´est de la maison clos de mur au nord, de haies a l´est ; un verger au sud clos de haies avec charmille au sud le tout porté au plan cadastral de la commune section B numéro 278 pour une contenance de 22 ares 70 centiares.

    Article 2. La métairie de la Grande Porte située en la dite commune de Châtillon sur Seiche et s´étendant aussi en celle de Chartres affermée au sieur Gilles Chatel jusqu´au 29 septembre 1865, pour un prix de douze cent francs l´an, l´impôt en sus et diverses charges, aux termes d´un bail en date du 8 septembre 1865 passé devant Me Letertre, notaire à Rennes, enregistré.

    Elle consiste en un bâtiment aspecté au sud, construit en pierres, composé de deux pièces servant d´habitation, deux chambres au-dessus, avec grenier et tourelle au bout à l´ouest, où se trouve l´escalier ; cour close au sud, un cellier en pisé, couvert en ardoises, autre bâtiment à l´ouest de la cour composé de deux écuries et d´une grange avec pressoir, avec les pièces de terre ci près, portées au cadastre comme suit :

    Commune de Châtillon

    Section B, numéros 280, sol sous cour et bâtiments contenant 10 ares 90 centiares

    281, Le jardin de derrière 7ares 40 centiares

    279, Le jardin de derrière la Grange contenant 18 ares 60 centiares

    084, Le Champ du pourpris en labour d´une contenance de 3 hectares 37 ares

    101, Le Champ du Chemin Martin, en labour

    109, 110, Le pigeon Blanc, bâtiment et terre

    114, Le jardin de Moc-Souris, en labour

    112, Les Grandes pâtures, en labour

    119, Les pâtures, en labour

    148, La Noé-Brouée, en labour

    152,153, Le Moc-Souris en labour

    163, La mare aux Fées, en labour

    182, 183, 184, la Bonneterie, les Pinçonnais, en labour

    190, La pièce des Bois, en labour

    276, Le Champ du Quichot, en labour

    267, La pièce des Charnilles, en labour

    277, La petite pièce, en labour

    278, Le grand jardin

    322, La pièce de Launay

    81, la Pièce des Barrières, en labour

    Commune de Chartres

    Section B numéro 181, Les Ciclaires, en labour

    Section A, numéros 74, 75, le Champ de la Cave ; en labour

    90, Le pommier, en labour

    78, Le Thiery, en labour

    52, La Grande Pièce, en labour

    59, 60 Jaunaie de la Grande Pièce, en pâture, avec sa ruelle

    Contenance totale de la Métairie de la Grande Porte 23 hectares 50 ares 81 centiares.

  • 20083506244NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, Série P.

Références documentaires

Documents figurés
  • A. privées : acte notarié, adjudication du 20 février 1860, Etude de Maître Lelestre, notaire à Rennes.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)