Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, puis ferme, le Préameneu (Bais)

Dossier IA35034056 réalisé en 2004

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiéescellier, étable, remise agricole
Dénominationsmanoir, ferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Guerche-de-Bretagne (La)
AdresseCommune : Bais
Lieu-dit : le Préameneu
Cadastre : 1982 ZL
L'édifice présente plusieurs corps de logis construits en plusieurs étapes suivant un ensemble de dates portées le rapportant à la deuxième moitié du 16e siècle : un corps principal de plan rectangulaire orienté au sud porte la date 1564 et 1567 (mur nord) ; une tour d'escalier (équipée de meurtrières) forme l'angle avec un logement perpendiculaire daté 1570 orienté à l'ouest ; un corps de logis indépendant daté 1580, transformé et agrandi en parties agricoles au 19e siècle(?) ferme la cour à l'ouest. Si ce n'est l'addition des parties formant un tout relativement monumental, le corps de logis originel proprement dit, de composition de façade symétrique, adoptant une distribution à deux salles juxtaposées au rez-de-chaussée surmontées de deux chambres accessibles par un escalier dans une tour hors oeuvre rappelle quelques maisons de notables ruraux des cantons de Vitré ou d'Argentré : la Gélininière à Saint-M'Hervé et la Rivière à Vergéal par exemples. Cette qualité de manoir ne semble d'ailleurs pas évidente car Ogée dans son 'Dictionnaire historique et géographique de la Province de Bretagne' ne le cite pas parmi les maisons nobles ; Paul Banéat le dénomme ainsi mais sans préciser sa filiation contrairement à ses usages. L'ensemble porte 4 fois les initiales M.I.B. et une fois G.B. ; elles font référence à des membres de la famille Bigot. Notons que l'un de ses descendants Félix-Julien-Jean Bigot de Préameneu, fils d'avocat né à Rennes en 1747, juriste, fait une brillante carrière au service du régime napoléonien durant lequel il est membre de la commission chargée d'élaborer un projet de code civil ; il est fait comte d'Empire et devient ministre des Cultes de 1808 à 1814.
Période(s)Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 4e quart 16e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1564, porte la date
1567, daté par source
1570, daté par source
1580, daté par source
1923, daté par source

Un logis principal en plan en L présentant une tour de plan carré dans l'angle ; ancien logis désaffecté de plan rectangulaire fermant la cour à l'ouest.

Mursgrès
granulite
appareil mixte
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20043516198NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan géométrique parcellaire de la commune de Bais, section B2 dite de Goué. Levée par Jules Chalette géomètre, [1827], échelle 1/2500e. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5247).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    t. 1, p. 90