Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, le Val Néant (Le Roc-Saint-André)

Dossier IA00010140 réalisé en 1986

Fiche

L'architecture de ce bâtiment : travées en façade, toit à croupes, épis de faîtage en terre cuite, hautes souches de cheminée, linteaux cintrés des baies, forme des lucarnes… s’apparente stylistiquement à celui des malouinières ; ces dernières, bâties pour les armateurs de Saint-Malo, sont représentatives des méthodes de construction des ingénieurs du roi, caractérisées par une simplicité touchant presque à l’austérité.

Parties constituantes non étudiées cour, communs, chapelle, puits
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Communes riveraines du canal de Nantes à Brest - Malestroit
Adresse Commune : Roc-Saint-André (Le)
Lieu-dit : le Val Néant
Cadastre : 1981 D 372

Logis 2e moitié 18e siècle ; chapelle début 20e siècle.

Le Val Néant était le siège d'une seigneurie appartenant à la famille Néant au XIVe siècle, puis au Poullain de Pontlo entre 1608 et 1760, époque où elle passa au Le Douain (ou Le Douairain ou Le Douarin).

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Murs granite moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies cour fermée, type malouinière
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Le Roc-Saint-André. Cadastre napoléonien, section D du Bourg. Levée par M. Winckler, géomètre du cadastre, 1829, échelle 1:2500 e.

    Archives départementales du Morbihan : 3 P 152/6