Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc)

Dossier IA35049074 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Saint-Marc-le-Blanc
Lieu-dit : le Rocher Ferré

L'ancien manoir du Rocher Ferré remonte vraisemblablement au 17e siècle, malgré l'absence de sources historiques corroborant cette hypothèse. Son analyse stylistique, au regard des ouvertures, de la mise en oeuvre de la maçonnerie ou des quelques décors portés appuient cette datation. On trouve notamment des appuis de fenêtres moulurés, ou bien encore un linteau sculpté. La façade a fait l'objet de modifications notables au 19e siècle, voire au début du 20e siècle, particulièrement au niveau des ouvertures, par des changements de gabarits ou des percements nouveaux. Le linteau de la porte piétonne du mur de clôture porte la date de 1680.

Période(s) Principale : 17e siècle
Dates 1680, porte la date

Implanté en retrait de la RD 98, le manoir est orienté est-ouest et présente donc sa façade principale au sud. Il était doté à l'origine d'un mur de clôture dont il reste une porte piétonne et les piédroits de l'ancien portail, qui a été élargi depuis. Le manoir originel s'est vu augmenté d'une seconde maison, mitoyennement, à l'ouest. La maçonnerie est composé majoritairement de pierre de taille de granite, complété par du moellon ici et là. Cette dernière possède les éléments de décors les plus intéressants. Sa façade typique, possèdait la porte d'entrée en plein cintre à double rouleau et une fenêtre au rez-de-chaussée, ainsi qu'une fenêtre pour l'étage. Une seconde fenêtre a été percée à l'étage. La fenêtre de l'étage a conservé l'appui de fenêtre en cavet, le linteau droit porte un décor végétal et animal stylisé, tandis que l'encadrement est doté de moulures. La partie orientale de l'ensemble a une façade au traitement différent, avec une maçonnerie de moellons de granite complétée par de la pierre de taille dans la partie supérieure du mur et la corniche en cavet. La façade est percée de nombreuses fenêtres, la désorganisant quelque peu. A l'origine, on comptait deux portes en plein cintre à double rouleau complétée chacune d'une fenêtre. La porte la plus petite a été rehaussée, supprimant ainsi le linteau en plein cintre, tandis que la fenêtre adjacente a été agrandie. Du point de vue de l'organisation intérieure, on trouve deux pièces principales, avec une pièce à feu à l'ouest, servant aujourd'hui de chambre et une seconde pièce à l'est, servant de cuisine. Elle possède également une cheminée sur le mur pignon est, mais a certainement été ajoutée, le traitement de la souche de cheminée étant différent, que ce soit dans le volume comme dans le décor mouluré qu'elle porte. Entre ces deux pièces, on trouve un espace cloisonné composé de deux parties, un sas d'entrée suivi dans le même axe d'un espace aveugle. Les décors se concentrent sur les encadrements, avec des chanfreins en cavet et un appui de fenêtre mouluré à l'étage. L'étage compte trois fenêtres et une petite ouverture, éclairant certainement l'ancien escalier. La façade postérieure est dotée d'une aile en retour d'équerre, à un étage, percée à l'ouest d'une porte en plein cintre et d'une fenêtre au premier niveau et d'une seconde fenêtre à l'étage. La communication avec la maison se faisait par une porte en plein cintre, aujourd'hui murée.

Murs granite
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20113505030NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103508537Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 292_35_74_bande_11.

    20103508538Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 292_35_74_bande_11.

Références documentaires

Bibliographie
  • PAUTREL, Emile. Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

    p.
  • MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879.

    p.
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)