Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, la Ville Oris (Saint-Jouan-des-Guérets)

Dossier IA35046828 réalisé en 2007

Fiche

Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Saint-Malo Nord
Adresse Commune : Saint-Jouan-des-Guérets
Lieu-dit : la Ville Oris
Cadastre : 1834 A2
La construction de ce bâtiment est datable de la seconde moitié du 17e siècle. Sa forte pente de toiture, la présence d'un coyau, les lucarnes surmontées de frontons semi-circulaires sont en effet des éléments architecturaux propres à cette époque de construction. Son architecture n'est pas sans évoquer celle des malouinières, qui se développeront dans toute la région de Saint-Malo au cours de la première moitié du 18e siècle. Toutefois, dans ce cas précis, le désir de symétrie dans les percements de la façade n'est pas encore affirmé et les percements restent irréguliers et réalisés là où ils sont nécessaires (éclairage d'une pièce). De plus, les percements ne sont pas encore organisés en réelles travées car les lucarnes ne se trouvent pas dans l'alignement exact des baies de la façade. L'architecture de ce bâtiment se situe donc à la charnière entre le manoir rural et la malouinière. L'architecture de ce bâtiment est très proche de celle d'un bâtiment situé à la Ville-ès-Treux à Saint-Coulomb ; ce bâtiment date également de la seconde moitié du 17e siècle. Le bâtiment situé au sud était très probablement réservé aux dépendances, sa couverture en bardeau est relativement récente puisque lors d'un pré-inventaire du patrimoine réalisé en 1969, ce bâtiment était encore couvert d'ardoise.
Période(s) Principale : 17e siècle

Cet ensemble est composé de plusieurs bâtiments situés dans une enceinte close de murs ; un portail permet d'accéder à la propriété au sud. Les bâtiments situés à l'ouest sont construits en moellon de schiste et de granite ; la maçonnerie est recouverte d'un enduit. La partie nord, la plus élevée, est couverte d'une toiture à croupes en ardoise possédant un coyau (pièce oblique d'un versant de toit adoucissant la pente du versant dans sa partie basse) et surmontée d'épis de faîtage. Les lucarnes en granite sont surmontées de frontons semi circulaires. La partie sud est couverte de bardeaux et possède également un fort coyau. Au sud-est, se trouve un troisième bâtiment, construit en moellon de schiste et de granite et couvert de tuile mécanique.

Murs granite
schiste
moellon
Toit ardoise, tuile mécanique

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
MURS1 granite ; schiste ; moellon
SCLE1 17e siècle
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20073508411NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • St-Jouan-des-Guérets. Section A2 dite de Saint-Elier, en 3 feuilles, 2me feuille. Du N°221 au N°577. Par Toupé, Gtre Secondaire, Demay Gtre de 1ère Classe [1834], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 466 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)