Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir du Roscoat

Dossier IA22002908 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiées cour, grange, étable à vaches, étable à chevaux, porcherie, moulin, colombier
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Plestin-les-Grèves
Adresse Commune : Tréduder
Lieu-dit : Roscoat
Cadastre : 1816 A1 60, 61, 62, 63, 95 ; 1848 A1 110, 112, 113, 114 ; 1984 A1 78, 503, 504

Le manoir de Roscoat relevait, selon Henri Frotier de La Messelière, de la seigneurie de Runefau avec prééminences dans l'église paroissiale de Tréduder. Il a appartenu, toujours selon Henri Frotier de La Messelière aux familles de Tréduder (s.d.), de Kerbouric (s.d.), de Lesversault (s.d.), de Goësbriand (16ème et 17ème siècles), du Hingant (17ème siècle) et Raison du Cleuziou (18ème siècle). D'après les états de sections du cadastre de 1848, il appartenait à Théophile Roussel et aux héritiers de Victor Roussel. Il était alors déclassé en ferme et divisé en deux propriétés et possédait un moulin et un colombier aujourd'hui disparus. Le site manorial présente en effet un logis de plan en équerre datant de la fin du 15ème siècle ou du début du 16ème siècle, agrandi au cours du 16ème siècle et remanié au cours de la 2ème moitié du 20ème siècle. Il comprend une partie agricole datant de la fin du 19ème siècle ou début du 20ème siècle (grange, étables, porcherie).

Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Manoir de plan général en équerre, simple en profondeur, construit en granite et schiste. Il est composé d'un corps de logis à deux pièces au rez-de-chaussée : une cuisine (à droite) et une salle basse (à gauche) ouverte d'une porte en arc-brisé et de deux croisées. Ce corps principal est prolongé par un corps de logis de plan rectangulaire allongé, simple en profondeur, percé de deux portes jumelées à arc en accolade et de deux grandes fenêtres à traverse. La partie agricole, située à l'ouest de la partie habitation, comprend une grange et une étable.

Murs granite
schiste
moellon sans chaîne en pierre de taille
moellon
pierre de taille
Toit ardoise, ciment amiante en couverture
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
noue
Typologies plan en L. Salle basse
États conservations remanié

La datation des différentes parties reste à préciser.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à étudier

Annexes

  • 20042204976NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/18, Numplan 2.

    20042204968NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/48, Numplan 2.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/18, plans cadastraux parcellaires de 1816.

    Numplan 2, section A, feuille unique
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/48, plans cadastraux parcellaires de 1848.

    Numplan 2, section A, 1ère feuille
  • AD Côtes-d'Armor : 7 bi 118 (6).

    Frotier de La Messelière, Henri. <B>Manoirs et principaux fiefs du département des Côtes-du-Nord. VI : Le Plessis-Balisson-Saint-Paul</B>