Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de la Ville Nizan (Pléboulle)

Dossier IA22009216 réalisé en 2006

Fiche

Appellations dit de la Ville Nizan
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Matignon
Adresse Commune : Pléboulle
Lieu-dit : la Ville-Nizan
Cadastre : 1826 B2 554 ; 2004 ZC 117

Le manoir de la Ville Nizan comprend un logis du 16ème siècle dont la façade antérieure a été reconstruite au 18ème siècle. La datation des dépendances est comprise entre le 17ème et le 19ème siècle. L'ensemble est en cours de restauration à la date de l'enquête.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 18e siècle

Les bâtiments sont édifiés en moellons de granite et schiste. Le logis est un logis à deux pièces par étage (plan binaire) dont la façade antérieure est orientée au sud-ouest. Il présente sur l'élévation postérieure, au droit du mur de refend, une tour circulaire hors-oeuvre abritant un escalier en vis en bois. La façade antérieure, qui présente à l'étage des trous à pigeons murés à gauche, est rythmée par trois travées de baies imparfaites (reconstruction). La porte d'entrée est surmontée d'une niche à statuette et le versant antérieur du toit présente un égout retroussé. Le logis est flanqué d'une dépendance basse à gauche. Une dépendance de plan rectangulaire allongé, perpendiculaire à ces deux corps de bâtiment au nord-ouest, est composée d'un rez-de-chaussée et d'un comble à haut surcroît percé de trous de boulins en façade. Cette dépendance associe au rez-de-chaussée une étable, à gauche, et un hangar, à droite, ouvert d'une porte charretière.

Murs granite
schiste
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise, tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en charpente
Typologies logis à deux pièces par étage, à tour d'escalier hors-oeuvre sur élévation postérieure
États conservations remanié

Le corps de logis est conçu selon une structure héritée de l'époque médiévale. La façade antérieure fait référence au modèle de type ternaire.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20062211995NUC : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/5, Numplan 6.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/5, plans cadastraux parcellaires de 1826.

    Numplan 6, section B, 2ème feuille Archives départementales des Côtes-d'Armor