Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Kerverder (Langoat)

Dossier IA22132088 inclus dans Ecart de Saint Yves - Chef du Pont - Kerverder (Langoat - La Roche Derrien) réalisé en 2013
Dénominations manoir, dépendance
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Langoat
Lieu-dit : Kerverder, Adresse : ,
Cadastre :

Cet ensemble bâti ancien, à la fois résidence seigneuriale et exploitation agricole, est situé à 1200 mètres au sud-est du bourg de Langoat au pied de La Roche Derrien. Établi à 6 mètres au-dessus du niveau de la mer, il se trouve à proximité immédiate de l'estuaire du Jaudy.

Le manoir de Kerverder a appartenu à la famille homonyme au 16e siècle dont les armoiries sont : "de gueules au chevron d'argent, accompagné en pointe d'un rencontre de bœuf du même". Au début du 18e siècle, la seigneurie appartient à Anne Nicolas de Caradeuc, époux de Jacquette Françoise Antoinette de Penmarc'h. On trouvait une chapelle dédiée à saint Yves et un colombier situé plus au sud-est le long du Jaudy (détruit après 1836). La famille de Caradeuc de La Chalotais a vendu le manoir à la famille Le Grand en 1801.

L'édifice originel est datable du 16e siècle comme le suggère l'analyse architecturale et stylistique ainsi que la mise en œuvre. Il a vraisemblablement été modifié au 17e siècle, en 1779 (millésime sur le linteau de la fenêtre à l'est) et au 19e siècle.

Période(s) Principale : 16e siècle, 17e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle, 19e siècle
Secondaire
Dates 1779, porte la date

La manoir de Kerverder est implanté le long du Jaudy et fait face à La Roche-Derrien.

Bâtiments organisés autour d'une cour fermée à laquelle on accédait originellement par le nord-est (l'entrée - plus récente - est encadrée de piliers). L'entrée est flanquée par un pavillon situé immédiatement au sud-est. Face à cette entrée se dresse une grange dotée d'une porte charretière. Orienté vers le sud-est, le logis manorial présente un plan en T renversé. Il est construit en moellon de granite à l'exception de l'entourage des ouvertures qui a été réalisé en pierre de taille. Tour de plan carré en façade postérieur abritant un escalier en vis. A l'intérieur, cheminée monumentale de style Renaissance. Face au logis se trouve une dépendance à usage d'étable.

Murs granite moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état
Précision représentations

Cheminée de style Renaissance.

Statut de la propriété propriété privée
Protections