Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Kerdudavel (Trémel)

Dossier IA22132334 réalisé en 2014

Le manoir de Kerdudavel à Trémel

Cet ensemble bâti ancien, à la fois résidence seigneuriale et exploitation agricole, est situé entre Trémel et Plouégat-Guérand. Établi à 88 mètres au-dessus du niveau de la mer - non loin du Douron situé à l'ouest - il est alimenté en eau par un puits maçonné. Le manoir est accessible depuis le nord par le chemin du moulin à eau de Perceval à Croas an Hent Vert. Le toponyme "K[er]dudavel" est mentionné sur les cadastres de 1814 et 1848.

Orienté vers le sud-est, le logis comporte dans sa partie orientale des éléments stylistiques datables de la seconde moitié du 16e siècle (porte moulurée à griffes et fenêtres) et dans sa partie centrale et occidentale des éléments datables de la première moitié du 17e siècle : portes en arc plein cintre à clé et linteau daté de 1643.

A l'origine, l'espace de la partie ouest était divisé en deux : deux portes jumelles visibles en façade postérieure desservaient les salles basses (vraisemblablement la cuisine et la salle). Ces portes en arc plein cintre sont aujourd'hui murées.

Au rez-de-chaussée : le bâtiment comporte deux pièces à feu à l'est et à l'ouest, avec un Kuzh Taol ou "cache table". L'Apothis Taol - à l'ouest, désigne l'espace destiné à accueillir la table et les bancs. Le linteau de la fenêtre du Kuzh Taol porte le millésime et l'inscription suivante : "[calice] ; F. F. P. M: H: B: R / 1643". Le calice pourrait indiquer qu'il s'agissait d'un logement de prêtre ou d'ecclésiastique. Cette fenêtre pose cependant question : s'agit-il d'un simple élargissement de la fenêtre ou d'une partie complète comprenant le Kuzh Taol reconstruite en remployant des éléments anciens ? Si les piédroits de la cheminée occidentale ornés de deux têtes humaines : un homme à droite et une femme à gauche, sont datables du 16e siècle, les corbelets (en granite d'une autre provenance) semblent plus tardifs et attesteraient alors d'une reconstruction.

L'étage comprend deux pièces à feu au centre et à l'est (mais pas à l'ouest au-dessus du Kuzh Taol). L'escalier extérieur (comme au manoir de Marc'hallac'h à Plestin) a disparu mais un chapiteau de colonne en granite retrouvé sur place semble appartenir à la galerie ou palier qui desservait les portes d'accès des parties centrale et orientale. Ces chambres étaient accessibles uniquement depuis l'extérieur. La chambre haute centrale dont la porte est ornée d'un claveau saillant à cannelure, est dotée d'une très belle cheminée à cannelures datable des années 1620-1640 et d'un lave-main mural.

Dans la cour, une dépendance - en partie reconstruite au 19e siècle, comporte des éléments anciens dans son pignon orientale : une porte en arc plein cintre daté de 1621 (chiffres à l'envers - sans doute une erreur du tailleur de pierre) et des rampants anciens. Il s'agit très vraisemblablement d'une ancienne grange comme à Convenant Prat (1630) situé non loin de là. Le cadastre atteste la présence en 1848 d'un four à pain sur le pignon ouest et de trois dépendances situées en retour d'équerre du logis vers l'arrière (nord-ouest). Vers le sud figure déjà un bâtiment : s'agit-il de l'actuelle dépendance servant de grange et de remise agricole ?

La tradition locale évoque la présence de religieux à Kerdudavel et d'une chapelle en lieu et place de la grange. Le manoir a été déclassé en ferme à une période inconnue – peut-être dès le 17e siècle. En 1906, selon le recensement de population, l'ancien manoir de Kerdudavel était habité par Joseph Henry (65 ans), sa femme Perrine Cosquer (47 ans), leur fils (28 ans) et leur fille (24 ans), un domestique exerçant la profession de laboureur (18 ans) et un pâtre (15 ans).

Le manoir de Kerdudavel avait été photographié en 1970 lors du pré-inventaire de la commune de Trémel.

Dénominations manoir, dépendance, ferme, hangar agricole
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plestin-les-Grèves
Adresse Commune : Trémel
Lieu-dit : Kerdudavel, Adresse : ,
Cadastre :

Période(s) Principale : 2e moitié 16e siècle, 1ère moitié 17e siècle
Dates 1621, porte la date
1653, porte la date
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables logis, ferme, manoir